mardi 2 juin 2009

Un invité du Grand Journal qu'on avait jamais : Barack Obama

Je me plains régulièrement du manque de variété des invités politiques au Grand Journal.
Besancenot hier soir encore, comme souvent. Et souvent Royal, souvent Aubry, souvent Copé, souvent Bové, souvent les mêmes finalement... Villepin a sa loge à Canal Plus, à coté de celle de Nadine Morano. Et l'ambiance est toujours sympa quand Arlette vient.
A contrario, par exemple, on a vu Le Pen uniquement pendant la campagne électorale... Probablement que je zapperai si je le voyais au Grand Journal, mais pourquoi dans ce cas souvent Besancenot et jamais Le Pen ? Pourquoi Laguiller et jamais de Villiers ou Nihous ? Et Dupont Aignan ? Et Buffet ? Et Mélanchon ?
Demain soir, ça sera Xavier Bertrand : ça faisait longtemps...

Mais ce soir, y aura un invité qui n'est encore pas jamais passé. Barack Obama passe au Grand Journal !
Bon, il ne va pas rigoler aux questions cons d'Arianne Massenet ou au Petit Journal de Yann Barthès... Non, "Dieu" qui va manger au fast food avec les caméras derrière lui sera interviewé par la correspondante aux USA de Canal Plus. Et en différé.

Il n'empêche, je me plaignais hier soir sur Twitter qu'on avait toujours les mêmes au Grand Journal. Si j'avais eu plus de 140 mots, j'aurais encore soupiré sur la sympathie qu'ont certains médias vis à vis de l'extrême gauche.
Ben je me suis fait blousé sur ce coup là : y aura Barack Obama. Ils sont forts Canal Plus quand même...

Edit 20:10 : Barack Obama a dit qu'il aimait la Provence et le Vin !!!! Quel grand homme, je l'aime ! Vive Barack Obama (quand il veut il passe à la maison, on boire du Lirac et du Cairanne, et un ChateauNeuf du Pape blanc)

3 commentaires:

  1. T'es enfin actif sur Twitter ! Je viens de t'ajouter. Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...