mercredi 5 janvier 2011

Après Valls, exclure Royal, Hollande et Aubry du PS (en 35 h chrono) ?

J’ai l’impression de rajeunir avec mes amis de la blogosphère de gauche, et avec Manuel Valls. Encore un débat sur les 35 heures, youpi. Ca date de 13 ans cette histoire, j’étais encore à l’école. J’ai l’impression de rajeunir…

Mon avis sur la question importe peu. Je ne suis pas de gauche, donc outre le fait que sans doute je ne comprends pas ce qu’attendent les gens de « gôôôche », je m’en moque. Je pense par contre qu’une majorité de français se moque de ces considérations politiques et tactiques, et qu’elles voient juste ce qu’elles touchent tous les mois, ce qu’elles paient, et quelles sont leurs conditions de vie et celles de leurs proches et de leurs enfants.

Mais si on vient sur la politicaillerie de base, il était intéressant de lire le Parisien de hier, qui ressort trois déclarations de dirigeants socialistes.
Ségolène Royal, en juin 2006 : « Le résultat des 35 heures a été une dégradation de la situation des plus fragiles. La répartition de l’effort et des avantages a été fortement inégalitaire » Avec rechute en Janvier 2007, en pleine campagne présidentielle : (interview à « la Voix du Nord ») «Je ne m’interdit rien dans ce domaine. Les 35 heures constituent un progrès social important et ont créé des emplois, mais elles ont aussi créé un certain nombre de problèmes ».
François Hollande, fin Août 2007 (et chef du PS pendant les gouvernements Jospin) : « La France, globalement, doit travailler plus mais en s’organisant autrement, il faudrait donner la liberté d’organiser le temps de travail pendant toute la vie. » (on dirait du Sarkozy)
Martine Aubry en novembre 2008 (Rue 89) : « Les 35 heures ont rempli leur mission. (…) Il faudra reprendre ce qui n’a pas marché. Les réponses de 2008 ne sont pas celles de 1997, il faut repenser le temps de travail tout au long de la vie. »
Faut il virer Royal, Hollande et Aubry du Parti Socialiste aussi ? Il risque de ne plus rester grand monde…

Et si le PS vire Manuel Valls, je pense qu’ils rendront un immense service à ceux, comme moi, qui pensent que la gauche n’est ni moins sectaire, ni moins hypocrite, que le pouvoir UMP actuellement en place. Et que pour moi, elle l'est davantage, sans doute ce fond de teint de moralisme qui fait briller les joues sur les photos... Mais là encore ils feront ce qu’ils veulent, ce n’est pas mon problème. Je ne suis pas de gauche.
Pour conclure, une phrase entendue je ne sais plus où hier matin à la radio « les socialistes ont inventé les primaires où le débat est interdit ». Amusant… Quoique…

Maintenant, j’attends avec impatience les prochains thèmes de polémique. Remise en cause du bouclier fiscal ? de l'Euro ? Des congés payés ? Du PACS ? l'insécurité ? On va se régaler d’ici 2012…

16 commentaires:

  1. "Je pense par contre qu’une majorité de français se moque de ces considérations politiques et tactiques"

    Evidemment ! Par contre, ça sera bien par de la tactique et de la politique qu'un pouvoir sera élu.

    « les socialistes ont inventé les primaires où le débat est interdit »

    Non. Les socialistes ont inventé les primaires A GAUCHE.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Tu l'as bien mérité tu rejoins le pearltree : http://www.pearltrees.com/yannsavidan/15539920/

    RépondreSupprimer
  4. Yann, non pas la perle !!!! ^__^

    Nicolas, j'ai trouvé la phrase marrante. Mais ta définition ne contredit pas la mienne.
    Sinon oui pour la tactique et la politique, évidemment. On peut trouve ça ou logique, ou dommage, ou en prendre acte, ou les trois à la fois.

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. Une majorité des français ne se moquent pas de leur RTT par contre. Vive la gauche!

    RépondreSupprimer
  6. Romain, tu as raison. Comme tu sais très bien qu'il y en a énormément qui n'en ont pas. Parle à des salariés de petites entreprises, les RTT ils ne connaissent pas.

    Sur ta conclusion, je serai en total désaccord. Comme je ne soutiendrai pas non plus un "vive la droite".

    Enfin, ça doit être bien d'être supporter en politique aussi... (même si...)

    RépondreSupprimer
  7. Merci falcon !
    J'aime Le Parisien quand il fait du bon boulot comme cela: rafraichir la mémoire de ceusses qui oublient leurs paroles à peine prononcées !

    Hamon, c'est le top ! as tu vu le Grand Journal de canal, hier ? Voir Hamon se vautrer ds ses chiffre sur la durée du travail en prenant des stats de 2007 pour celle de 2010 !

    bne journée

    RépondreSupprimer
  8. Corto, j'ai vu Benoit Hamon. Je suis sur que certains blogueurs, qui aiment mettre en avant les erreurs dans les discours de Sarkozy, mettront également cette vidéo en ligne...

    RépondreSupprimer
  9. FalconHill (et Corto),

    Tu te souviens de la phrase que tu disais bien aimer, chez moi ? "Une fois qu’on aura toutes les explications, droit dans les yeux, et, surtout, droit dans les yeux des Français, pas uniquement dans des forums ou blogs politiques, alors, je voudrais bien débattre."

    Le Grand Journal n'est guère plus qu'un de ses forums politiques, regardé par des gens passionnés.

    Hamon peut y être mauvais, on s'en fout.

    Nicolas Sarkozy est le Président de la République : il nous représente. En plus, il passe souvent au 20 heures sur TF1 et F2.

    Pourquoi renvoyer dos à dos un second couteau (pas pour toujours) et le Président de la République quand le second couteau bégaie trois secondes dans une émission écoutée par des politiciens en herbe ?

    RépondreSupprimer
  10. Nicolas, on ne parlait pas de ça, mais d'une séquence amusante où Hamon était tournée en ridicule. Pas le genre de séquences que tu mets en avant pour te moquer du camp d'en face.

    Par contre, d'autres de tes copains s'en amusent bien.

    Mais je crois qu'on ne parle pas de la même chose.

    (après, si on ne doit jamais mettre en avant les conneries du PS officiel, parce que c'est pas lui qui est au pouvoir mais l'UMP, faut qu'on arrête de bloguer, de discuter, de débattre, et qu'on laisse le champ à l'opposition, pensez juste à éteindre en sortant)

    RépondreSupprimer
  11. FalconHill,

    Pour répondre à ta parenthèse, ce n'est pas ce que je dis : d'ailleurs dans ton billet tu épingles des types bien plus importants que Hamon, au PS, je n'ai rien dit.

    Pour le reste, on parle de la même chose : je ne vois pas pourquoi je mettrais sur mon blog une vidéo avec les conneries d'un second rôle, de mon camp, qui plus est... Ca a moins d'impact qu'un Sarkozy, Président de la République, qui dit "Pov Con" a un type. Combien de blogueurs de droite ont mis la vidéo sur leur blog ?

    RépondreSupprimer
  12. En plein accord avec toi.
    Je ne suis pas non plus de Gauche mais je suis déçu que le principal parti d'opposition n'arrive pas à débattre sereinement, sans jeter l'anathème sur celui qui a eu le malheur d'exprimer une opinion qui n'est pas dans la ligne du Parti...et même s'il se trompe !


    Ps: Hamon est porte parole du PS et à ce titre, ce qu'il dit ou fait engage le PS...sauf à ce qu'il précise lorsqu'il parle en son nom ou au nom de son parti !

    RépondreSupprimer
  13. Nicolas, c'est vrai. En plus pourquoi on parle d'Hamon bordel (merde Corto ^__^)

    Je n'ai pas mis la vidéo de Pov'con sur mon blog (aussi parce que je la trouve insignifiante, ce n'est pas pour ça que je n'aime pas Sarkozy). Mais étant de droite, je pense que l'on peut difficilement m'accuser de n'avoir jamais reproché à la droite ce que je n'appréciais pas chez elle.

    Peut être les blogueurs de gauche aiment tout dans leur camp remarque.


    Nicolas007, oui le PS est une bien triste opposition, qui ne fait pas honneur à la république.
    Pour Hamon, je le considère autant que je considérais Lefebvre, donc bon... (et puis c'est pas le sujet).

    RépondreSupprimer
  14. Super ces déclarations ! Ça montre que le PS aimerait bien virer Valls sur un prétexte, vu qu'ils ont sensiblement débités les mêmes idées.

    RépondreSupprimer
  15. ah, un bon vieux clivage gauche-droite ça manquait :)

    De toute façon les français qui bénéficient de RTT ne veulent pas en être privé.

    Je l'ai d'ailleurs explicité dans mon billet de lundi matin.

    Moi qui en temps que délégué syndical ait négocié la mise en place de l'aménagement et la réduction du temps de travail je me vois mal détricoter cela demain.

    Et si d'aventure l'un des candidats pour 2012 promettait l'arret des 35h alors le résultat est garanti pour lui : OUT !

    RépondreSupprimer
  16. Melclalex, en l'occurence là, en parlant de Royal et Aubry, je parle d'un clivage gauche - gauche.

    "si d'aventure l'un des candidats pour 2012 promettait l'arret des 35h alors le résultat est garanti pour lui : OUT ! " --> Ca me parait évident.

    Quoique je répète ce que j'ai dit à Romain. Pour énormément, les RTT n'existent pas et ne sont qu'un truc de nantis. Que je suis, pour ma part, très heureux d'avoir.

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...