samedi 30 août 2014

Duilhac sous Peyrepertuse, sur la route des châteaux cathares

Continuons ma promenade dans les châteaux cathares des Corbières. J'ai laissé le château de Quéribus et le merveilleux village de Cucugnan derrière moi.  Et je continue ma marche dans les Corbières.

Au loin, je vois le château de Peyrepertuse qui apparaît sur la crête de la colline. C'est toujours autant fascinant, ces châteaux sur les cimes de ces hautes collines. L'homme est capable de construire des choses hallucinantes...

Mais avant d'arriver tout en haut, on passe par le village de Duilhac sous Peyrepertuse. Faisons y une petite pause...

Ce village n'a rien d'exceptionnel. Par rapport à Cucugnan,  je suppose qu'il est moins touristique. Pourtant, il a un coté paisible et agréable... Des petites rues mignonettes comme tout. 
Le tout sous la protection du château de Peyrepertuse, qui se voit de partout.


La suite de la promenade nous amènera dans ce château. Vertigineux est le terme qui s'impose, tant il l'est, vertigineux... Avec finalement ce sentiment que la visite dans ce village, rapide visite, n'aura valu que pour la vue qu'il nous offrait vers ce château. Comme un apéritif...

Les Corbières sont merveilleuses...

Suite de la promenade au prochain épisode...






2 commentaires:

  1. PIERROT1330/8/14 16:56

    Le remarquable, il faut vraiment savoir qu'il y a un château. Sa forme épouse exactement la crête de la montagne.
    Surement des ancêtres de Vauban, les archis.
    Que ces montagnes font vagabonder l'esprit, on s'attend toujours à voir arriver quelque Parfait au détour du chemin.
    Merci pour le rêve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pierrot, c'est étonnant... Et fabuleux

      Supprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...