vendredi 10 avril 2015

Football français pourri, la suite #Payet #Ibrahimovic


Les sanctions sont tombées. Pour s'être fait voler par des caméras des instants de colère après match, Zlatan Ibrahimovic est suspendu 4 matchs, Dimitri Payet 2 matchs. C'est une honte. Une de plus. 
C'est du délire pur et simple. Un chapitre de plus, cette année, dans la scandaleuse manière dont est administrée le football français.


Est ce que Jean-Michel Aulas sera sanctionné lui aussi pour l'ensemble d'une oeuvre où il insulte froidement et clairement les arbitres, les autres clubs et leurs supporters ? Est ce que son club, l'institution OL, sera sanctionnée pour les agissements de son présidents ?
Quand on voit ce qui est arrivé à Nîmes, à Ibrahimovic, à Payet, pourquoi Lyon ne se verrait il pas retirer des points ? Et Aulas interdit de fonction officielle pendant plusieurs mois ? Tant qu'on y est...

Ou alors le football français est vraiment pourri. Ce qui est envisageable...

5 commentaires:

  1. faut ce qu'il faut pour déstabiliser le P.S.G qui ne doit rien gagner pour ne pas faire d'ombre à ton copain lyonnais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca se voit...

      Cette saison sera tachée de bien d'infamies... (Nîmes, Luzenac, impunité de Lyon, nombreuses erreurs dnarbitrages, commissions de discipline partiale, calendrier contre les clubs en coupe d'Europe, etc...)

      Supprimer
  2. et en rugby pareil (coupe d'Europe)
    t'as vu le boxeur de Saracens !
    le tarif d’habitude c'est 2 matchs de suspension
    mais là on ne lui en met qu'un pour qu'il puisse boxer contre l'ASM la semaine prochaine

    RépondreSupprimer
  3. Depuis l'affaire Luzenac, vraiment écœurante, je ne me fais plus d'illusions.
    Si le foot français ne brille pas en Europe, ce n'est vraiment pas uniquement à cause de la supposée "faiblesse" des clubs. La ligue aime bien se tirer une balle dans le pied, faut croire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est n'importe quoi ce foot français...

      Supprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...