dimanche 3 mai 2015

Mon gros menhir

J'avais envie d'un titre tendancieux. Style "tu l'as vu mon gros menhir ?" Ou quelque chose comme ça.
Cela aurait été vulgaire.

Ce menhir (ou dolmen, mes amis bretons me diront la différence) a été trouvé après la joli ville de Dol en Bretagne. Sur la route du mariage, un petit panneau indiquait "menhir de Champ-Dolent".

Ce billet de gros trucs turgescent  terminera parfaitement ce week-end de trois jours ensoleillés. Dont le dimanche s'est passé dans un zoo : en parlant de long truc, j'ai vu des éléphants. 

J'espère qu'une victoire du PSG ce soir le terminera bien (je serais triste d'une victoire finale du petit club de Lyon, qui concluerait de la pire des manières une pénible saison pour le football français)
Sinon il me reste encore quelques munitions pour des billets bretons... On verra dans la semaine

9 commentaires:

  1. C'est malin.
    Andouille ! comme dirait Nicolas ;)

    RépondreSupprimer
  2. et champ dollent c'est "champ de douleur" ou "champ des morts"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bob, merci. C'est joli comme symbole.

      En fait, depuis mon billet je suis allé sur le net, et apparemment c'est un menhir connu dans le coin.

      Supprimer
  3. Alix, sans doute très intéressant. Mais tu es tricard ici, et je ne souhaite pas te revoir

    RépondreSupprimer
  4. L'origine de cette belle trace du passé ? Il me semble me souvenir qu'Obélix est passé par là mais a été distrait par un sanglier de passage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là pour l'origine, ca m'intéresserait de savoir...

      Supprimer
  5. C'est un menhir.
    Un dolmen est une structure de menhirs qui ressemble à une table. En réalité, des tombeaux ou des sites druidiques?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un gros menhir même (gros, long et dur)

      Supprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...