samedi 8 octobre 2016

Panoramique du Gioberney et regard mélancolique sur ma blogosphère

Souvenir de cet été, où le massif des écrins s'ouvrait à nous. Au bout du Valgaudemar, a côté du voile de la mariée. A côté du chalet du Gioberney.
Je n'avais pas pris la montagne à pied ce jour d'Aout. Les bébés n'auraient pas pu suivre. Mais cette image me rappelle cet été, déjà si loin. 

Ce soir j'ai mis la cheminé en route. Il fait froid, l'automne arrive. 

Je n'ai plus de bloguer moi non plus. Mon copain Jegoun revoit ses blogs, a l'époque il écrivait 10 billets par jour. J'en écrivais moins et des moins "zinfluents". Mais j'en écrivais, pris dans la belle ambiance du Wikio.

Aujourd'hui moi non plus je n'écris plus rien. Plus envie de rien. Je voterai Juppé à la primaire mais j'ai zappé quand il passait en direct sur LCI tout à l'heure, parçe que je n'ai même plus envie d'écouter du débat, même ceux dont je partage les valeurs. 
Continuer à bloguer ? Oui bien sûr. Mais parler politique, partir dans des discussions qui fatalement lanceront des débats polémiques dans lesquelles je n'ai pas envie de me lancer, je n'en ai pas envie. De la lâcheté ? Peut être, mais elle est assumée.  

Je suis parti du bout du Valgaudemar pour arriver à Juppé en passant par là blogosphère de l'époque de la Comète. Un billet qui part dans tous les sens.
Un peu comme une goutte d'eau qui déferle d'une chute d'eau... 

A part ça, le temps s'est rafraîchit. Et il me tarde que Juppé soit investi, que les pseudos "vrais de droite" qui pondent des billets et des tweets délirant assument eux aussi et partent au Front National ou dans un micro parti qui fera 1% mais qui sera "la vraie droite" (il doit y en avoir 5 ou 6...)
D'ailleurs faudra un jour parler de ces primaires de la droite où personne ne jouera le jeu. La secte Sarkozy qui vomi sur Juppé et partira demain appeler à voter contre lui ou pour le FN (pour les plus courageux). Et les soutiens de Juppé, Fillon ou Lemaire, dont beaucoup espéreront un champion centriste si c'est Sarkozy qui passe (ce qui serait pour moi un désastre, mais je respecterai la règle du jeu et voterai quand même pour lui l'an prochain)

Et il me tarde que la France ne soit plus gouvernée par ce parti socialiste que je ne trouve pas à la hauteur et dont la gouvernance m'aura personnellement marqué dans le mauvais sens du terme.

Ah merde j'ai rippé sur la fin, j'ai parlé politique. La fin de la goutte d'eau... Mais elle s'est déjà évaporée, et elle reviendra plus tard. Peut être pour prendre une direction totalement différente qui sait ?

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oui, même si aujourd'hui elle dessert notre société... Je pense que ceux qui en font ont oublié le but premier de la politique

      Supprimer
  2. Faut vraiment qu'on en finisse avec le PS, en effet ... et avec Sarkozy aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis complètement d'accord avec toi

      Supprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...