samedi 3 juin 2017

Lumière morte et larmes lumineuses

Coup de cœur bête sur un vieux livre. Je viens de finir Lumière Morte de l'immense Michael Connelly.

Le dernier chapitre m'a fait avoir une larme sur mon transat. Ceux qui l'ont lu, et font comme moi en lisant les auteurs "dans l'ordre" auront peut être eu aussi ce genre de sentiment. Personnellement, ça m'a touché.

Je n'avais pas lu de Connelly depuis l'été dernier. Cet auteur est un auteur de vacances qui se dévore autour d'une piscine.
A un moment de la lecture, j'avais l'impression de lire un des blogs de mon ami Nicolas. Je sais qu'il apprecie cet auteur : sur certaines pages c'etait surprenant. 

A part ça j'espère qu'à Nîmes ils profitent de la feria, et que la pluie et les delinquants Anti-corrida qui polluent l'espace pub,ici et la société avec leurs manières de zadistes n'empêchent pas la fête.

Ici on prépare l'anniversaire des 6 ans du grand bébé. Espérant un ciel clément. 

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. J'oublierai sans doute la trame mais pas la fin, qui m'a transpercé

      Supprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...