jeudi 22 février 2018

On veut des légendes

J'ai découvert cette semaine sur RFM TV ce clip de cette merveilleuse chanson d'Eddy Mitchell, chanté avec le regretté Johnny Hallyday. On veut des légendes.
J'ai la chanson en tête et la musique en tête. Je suis même allé récupérer l'album "Jambalaya" de Eddy Mitchell (qui est super).

C'est con mais c'est la chanson que j'aime. Et j'avoue encore, quand j'ai entendu la voix de Johnny sur une chanson que je ne connaissais pas, j'ai eu la larme à l'oeil. Il me manque.
Eddy est un cousin un peu plus éloigné, mais Johnny, c'était Johnny. Et les voir se serrer dans les bras, les vestes pleines de poussières, c'est chouette. C'est deux potes qui s'aiment, franchement en plus, et c'est beau. Moi ça me touche.

En tous cas ceux sont des légendes. Et j'ai plus envie de parler de ça que de Wauquiez ou de la facture de gaz que je viens de recevoir.

Et la chanson est belle en tous cas.
L'ex Beatles John Lenon disait
Que le rock and roll était mort
Le jour ou Elvis Presley
Faisait l'GI prêt de francfort
Certain disent que le King vit et dort
Dans une île cachée un endroit sur
J'espère pour lui qu'il est bien mort
28 ans sous terre c'a s'rait trop dur
Ont veut des légendes des légendes
a consommer toutes prêtes sur commande
les mythes nous nous mangent tiennent nous rongent
grâce a nos marchands d'illusions
les hommes politiques l'ont bien compris
ils promettent de beaux lendemains
une fois au pouvoir il nous oublies
ils disent laisse faire t'occupe de rien 
et on attend toujours le génie
celui qui sauve loyal et bon
on peut faire une croix sur ce messie
y'a qu'un jésus digne de ce nom
Ont veut des légendes des légendes
On est en manque on en redemande
Quitte a rentrer en religion
Les sectes nourrissent nos illusions

dimanche 18 février 2018

En marche avec son bébé

Une photo prise y a pile un an. Un marche pas loin de chez moi avec mon grand bébé 

Il a poussé comme un fou en un an. Les paysages n’ont pas changé. Mes bébés si. Ils me prouvent que le temps passe, à une allure délirante, effrayante.

A part ça l’hiver est en train de se terminer. Les amandiers sont en fleur chez moi. Je me dis que si tout va bien, je vais encore inonder mon blog de photos de cerisiers. 

vendredi 16 février 2018

Saloperie sexiste

Je ne serai ni le premier ni le dernier à relever les propos délirants de cette femme qui se prétend féministe. J'ai du mal à comprendre la légitimité qu'elle a, et pourquoi on lui donne autant la parole. Elle la prend, pour sortir des saloperies de ce genre.


J'avais lu sur Twitter la réaction de Muriel Cousin, qui avait dit de mémoire "j'ai deux fils : puis je savoir lequel des deux sera un violeur". Moi c'est pareil j'en ai deux. Je me demande lequel je vais sacrifier.

"Pas d'amalgame" dit on dans ce genre de situation. Les femmes sont les premières victimes de ces féministes extrémistes. Mais quand même.
Il y a des lois. Les discriminations sexistes sont, parait il, puni par la loi. Juger et attaquer une personne ou une catégorie de personne à cause de leur sexe, de leur sexualité, de leur religion ou de leur couleur de peau, cela s'appelle comment ?

Si on continue dans ce raisonnement abject, on peut avoir une idée de la proportion de délinquant chez les maghrébins ? La proportion de mangeur d'enfant chez les noirs ? La proportion de pédophile chez les homosexuels ? La proportion de zozos chez les électeurs de la France Insoumise ? 

Cette femme est abjecte. C'est grave de lui donner la parole sans contradiction. 

Sinon juste pour rappel, cette femme était investie et soutenue par Europe Ecologie Les Verts aux dernières législatives. Ce parti n'existe plus et ne représente plus rien, mais quand même des exécutifs socialistes et de gauche gouvernent avec des membres de ce groupuscule. Sont ils complices de ce genre de parole ? Considèrent ils qu'être un homme, c'est être un agresseur ? 

Et à part ça, l'enquête contre Darmanin a été classée sans suite. Il faut toujours à tout prix qu'il démissionne pour ça ? Etant un homme, est il forcément présumé coupable ? De nous prendre pour des cons oui, mais sur le reste... ?

Sale période vraiment. 

jeudi 15 février 2018

Écœurant

Sans commentaire.
Cette blague de Jawad n’est pas drôle du tout. Et notre justice est vraiment malade.

Sinon l’histoire Maylis est écoeurante aussi. Et fait mal au papa et à l’homme que je suis...

Mennel, ce nouveau combat...

Dans peu de temps, plus personne ne se souviendra de la chanteuse voilée Mennel, qui a eu son heure de gloire dans The Voice. Mais elle fut l'objet d'un débat finalement assez sain entre les républicains qui combattent fortement l'idéologie mortifère de cet islam radical qui a tué chez nous, et ceux qui sont complaisants envers ceux pour qui le voile et la négation du radicalisme ce n'est pas bien grave, et qui considèrent que critiquer l'islam est pire que le djihad.

Ma phrase précédente est longue. Mais elle évoque bien ces deux France qui aujourd'hui s'affronte. Une profondément républicaine. Et une plutôt négationniste, et complaisante envers ceux qui ont sifflé dans les écoles ou ailleurs les minutes de silence en hommage aux morts de Charlie Hebdo et du Bataclan.


Céline Pina est une ancienne élue socialiste, et très en vogue dans ce courant profondément républicain dont je me sens proche. Qui transcende aujourd'hui la gauche et la droite, et qui rapprochent des gens aux mêmes idéaux et valeurs identiques. Laissant de côté une France Rance, qui est à l'extrême droite à la France Insoumise (dont la complaisance électoral tout au moins avec un certain islam est évident et assumé), avec en allié objectif l'ancien candidat socialiste Benoit Hamon.

Célina Pina donc. Un très bon article : "l'indignation sélective des défenseurs de Mennel". Finalement une condamnation très républicaine de ceux pour qui être proche de mouvance islamiste radicale et défendre des positions complotisme n'est pas très grave. Une condamnation républicaine saine de ceux pour qui le voile n'est pas bien grave, et promouvoir le "hijab day" finalement un truc sans importance. Et de ceux qui disent clairement que l'islamisme, c'est pas grave...

J'ai relevé, dans son très bon texte (comme toujours) ce paragraphe intéressant.
Elle se met en scène en victime, digne et forte alors qu'il ne tenait qu'à elle d'assumer son idéologie et de poursuivre son parcours. La jeune fille est manifestement cornaquée et réussit à renverser la situation. Elle prépare la séquence que l'on vit: celle qui consiste à évacuer la dimension islamiste du problème pour faire croire que ce sont les musulmans qui sont rejetés à travers la jeune chanteuse et ainsi alimenter le ressentiment communautaire. Et une certaine presse suit, comme d'habitude… 
 Au vu de tant d'indices convergents, il est assez envisageable de penser que la chanteuse a été mise sur orbite par les Frères musulmans. Ce qui ne serait dans cette hypothèse que la énième répétition d'un processus que nous connaissons bien depuis des années, pour qui s'intéresse aux techniques dont usent les Frères.

Pourtant, si on daigne faire preuve de bon sens, la question de savoir si Mennel est ou non proche des islamistes se résout rapidement. Imaginez qu'une jeune candidate de The Voice partage du Henry de Lesquen, du Marion Maréchal Le Pen et du Bruno Gollnisch, qu'elle participe à des opérations saucissons-pinards, soutienne Alain Soral et diffuse sur instagram les œuvres d'Alain de Benoist, vous poseriez-vous vraiment la question de savoir si elle est proche du FN? Non. Et bien c'est pareil. À la fin, quand ça vit dans l'eau, que ça nage, que ça a des écailles, des nageoires, des branchies, il y a des chances que cela soit un poisson. 

Aujourd'hui, clairement il y a deux France. Je pense qu'il serait bon que ce soit celle qui défend profondément la république, que ça soit au printemps ou à d'autres saisons, et quelque soit l'heure de la journée, qui gagne le match. C'est important.

En image, j'ai mis une photo du Panthéon à Paris. Des symboles républicains pullulent dans cette église "républicaine", qui a accepté de laisser son coté religieux pour la rendre républicaine. Le chrétien que je suis s'y est senti bien. Probablement car je suis et me sait républicain, et que j'étais auprès des miens dans ce lieu d'un culte bien spécial, celui de la France et de ses valeurs. 

dimanche 11 février 2018

Chevalier et petit chien

Le village a vu défiler des super héros, des petits chiens et des bébés déguisés. Les miens étaient en forme


Le premier était un chevalier valeureux. Le deuxième le leader de la Pat Patrouille.


On a retrouvé des supers héros. Une envie de sauver le monde, mais surtout de bien s’amuser entre copains.


A part ça rien. Je suis épuisé. Mais mes bébés me ressourcent tous les soirs. Même si un verre de bière ou de whisky aide bien aussi.

Je n’ai même pas le courage de rebondir sur l’actualité. Sur cette folie fiscale qui s’abat de tous les côtés. J’ai reçu cette semaine le prix de l’eau qui a explosé depuis que nous sommes passés en communauté d’agglomeration. Pourtant c’est la même eau.
J’attends avec peur la facture de gaz. 

Mais Darmanin Le Maire et Philippe nous disent que l’on gagne du pouvoir d’achats. Jamais un gouvernement ne s’est autant foutu de la gueule des français, et en particulier de ceux qui bossent. Si en plus ils sont dans des zones rurales, c’est du massacre.



Mes bébés en sont loin et c’est bien

vendredi 9 février 2018

jeudi 8 février 2018

Le meilleur d'entre eux

Et de loin... Thomas Thévenoud ose tout, sans peur ni scrupule. C'est fascinant

L'article de 20 minutes est terrifiant.

Thomas Thévenoud a quitté la politique, mais a gardé le sens des affaires.
L’ancien secrétaire d’Etat au Commerce extérieur de François Hollande a déposé la marque « phobie administrative » auprès de l’Institut national de la propriété industrielle (INPI), révèle ce jeudi M6. 
La demande date du 12 septembre 2014, soit deux jours après la parution de l’article du Canard Enchaîné à l’origine du scandale. Joint par M6, l’intéressé n’a pas démenti cette information, mais n’a pas non plus voulu la commenter, souhaitant ainsi respecter le devoir de silence lié à sa condamnation.
Thomas Thévenoud peut ainsi utiliser cette marque pour des produits et services tels que la publicité, la gestion des affaires commerciales, l’administration commerciale, les services d’abonnement à des journaux, des services de communication pour la vente au détail ou encore des conseils en construction, précise le site de l’Institut national de la propriété industrielle.

Pour souvenir quand il faudra faire sa déclaration fiscale...

mardi 6 février 2018

Pris pour un con par Darmanin & co

Ce tweet exprimait une partie de la colère depuis quelques jours

Ce brave monsieur (au pseudo particulier) a eu de la chance. Moi mon salaire a baissé d’une paire de dizaine d’euros. Ça plus le gaz plus le gazole plus les hausses ciblées que j’ai eu sous Hollande (impôts sur le revenu, quotient familial...), je me sens un peu martyrisé.

Mais le pire c’est cette communication de merde. Ma femme est fonctionnaire elle morfle. Je suis d’une catégorie de salarié dans le privé qui morfle. Et côté boulot on me parle plan de performance, on m’essore. Et à côté, j’ai un gouvernement qui me dit que je ne comprends rien et qu’en fait je et on gagne de l’argent. Ils se foutent de nous comme jamais j’ai eu l’impression qu’on se foutait de nous.
Je préférais presque Hollande : il me disait que le cadre hétéro père de deux enfants qui vivait dans un village rural que j’étais était là cible fiscale et politique parfaite. Il me disait que « ça va mieux », mais sans nier que je me la prenait profond. Là, j’ai Darmanin Le Maire Philippe (mon camp pendant la France d’avant en plus) qui se foutent de moi.

Je crains que cette nouvelle classe politique soit en train de construire des lendemains qui déchantent. Si demain plus personne ne va voter que les Fronts Nationaux ou Insoumis arrivent aux responsabilités, il ne faudra pas pleurer ou défiler dans les rues en demandant que l’on sauve la République. 

Je suis en colère et écœuré.

dimanche 4 février 2018

Paris de nuit

J’ai failli titrer « Paris by night », ce qui aurait été laid. Pourtant la semaine dernière ça faisait très « night » nos promenades après le repas. 


Le samedi soir entre Champs Élysée, Louvre et Opéra. 


En passant par l’église Saint Augustin (dont je me suis souvenu une connotation politique qui peut en émouvoir certains). Mais qui en elle même est très jolie, avec une statue de Jeanne d’Arc qui mérite mieux que d’être un symbole politique. 

Avec 30 kilomètres de marche par jour, nous étions en marche avc Falconette. Qui a souffert. Nous aurions pu être invité à manger par Emmanuel et Brigitte. Mais nous avons mangé à deux pas, dans une échoppe corse qui touchait la Place Beauveau. Une table magnifique.


Après le repas nous avons pris nos jambes direction une avenue cher aux amis de Michel Drucker et de l’histoire de Paris. Mais pour nous, c’est juste notre rue à nous et à notre premier fils que j’aime profondément.


Les photos du début Place de la Concorde. Passage par les tuileries. Avec toujours cette gêne devant des hommes, parfois avec des enfants, qui vivent à même le sol. Gêne et malaise. 
Puis on arrive au Louvre. Falconette était épuisée à ce moment là. 



Puis avec la musique de Hans Zimmer, tel un Robert Langdon, je me suis agenouillé devant la pyramide du Louvre, imaginant la femme de Jesus Marie-Madeleine enterré dessous. Une des scènes que j’aime beaucoup cette scène de film.


Puis le retour à l’hôtel, devant l’opéra.


Puis le square saint Étienne d’Orves qui accueille aussi une église superbe.


Paris est belle aussi de Nuit. Nous en avons profité la semaine dernière. J’avais envie de partager un petit peu...

vendredi 2 février 2018

Gabegies publiques et fracassage de la classe moyenne

Pour changer son logo (pourquoi ?), l'ingérable et dispensable France télévision gaspille qui pognons. 50000 € pour faire des points de couleurs à cote de chiffres. Un logo moche. nous payons déjà pour France Télévision une redevance élevée qui ne se justifie pas quand on choisit par ailleurs de payer pour les chaînes qui répondent à nos besoins. Mais qui est un racket obligatoire.

Après on fracassage le cadre moyen, en augmentant la CSG. Pour certains, ca fait un peu plus. Pour d'autre, des contrats de droits privés comme le mien qui n'est pas un contrat de fonctionnaire ou une retraite, je perds des dizaines d'euros. Auxquels j'ajoute les taxes du gazole, mon impôt sur le revenu qu'on ne touche pas (merci du quotient familial...), mon gaz et mon électricités qui augmentent comme le péage en bas de chez moi.

Je me fais aligner. Et je vois qu'une boîte pour qui je paye sous la contrainte dépense n'importe comment.

J'en ai marre de ce début de mandat, qui ressemble à tant d'autres. 

jeudi 1 février 2018

Pigeons d'automobiliste

Ce mandat est terrifiant pour l'automobiliste. Aujourd'hui j'apprends que le tronçon d'autoroute Montpellier - Lyon (le mien) va grimper de 7%.
Après l'augmentation scandaleuse du gazole, c'est dur d'être automobiliste...

mardi 30 janvier 2018

Carte postale de Paris en janvier

Un weekend sur Paris. Tous les deux, en laissant les enfants en bas chez papy et mamy. Pour profiter, pour marcher (beaucoup, presque 90 bornes...). Et revoir des quartiers, des endroits qu'on a vu pleins de fois. Mais qu'on redécouvre, avec un ciel bas et gris, tout bas. Et avec une Seine qui déborde de partout.


Quelques photos d'un provincial qui monte à Paris et veux voir certaines choses. Bien sur les alignements de l'Elysee. 


La Tour Eiffel même si les travaux sont penibles.

Les Champs Élysées. Le Fouquets était derrière moi quand je prenais cette photo.



Puis rive gauche, après avoir rit en passant devant Solférino. Quelques endroits supers. La Sorbonne,


L'église Saint Sulpice que le Da Vinci Code avait remis en avant.



Et des grandes rues où on Marche dans ce Paris du soir, de la fête mais pas que. Ici la promenade à Pigalle.



Passer du sexodrome au Senat c'est le charme de Paris.


Puis Notre Dame des Champs, une église au milieu du boulevard qui fait façe a Montparnasse, et doit se dire que les Champs s'était y a longtemps 


Fin de ce long billet par la pyramide. Oui elle a une symbolique qui insupportable certains, et oui même Macron s'en est emparé. Mais je trouve qu'elle est une fantastique image de la France que j'aime.


J'ai trop de photos à partager. Je ferai d'autres cartes postales, peut être plus longues. Ce soir je suis crevé...

dimanche 28 janvier 2018

Haute Seine

Deux jour sur Paris. Voir la Seine très haute.


Et le Paris d'Hidalho qui coupe la Tour Eiffel et inonde les quais de seine pour faire fuir les automobilistes : lamentables




Cette plaisanterie mise à part, je comprends pour le truc de repas sur péniche m'a annulé ma réservation pour hier soir. Je comprends le refus de me rembourser la soiree en se réfugiant derrière des CGV douteuses, mais ma banque et mon assurance s'occuperont de ca.

Le reste c'est des images assez fascinantes. Et il paraît  ca doit être pire encore...




A part ça j'ai des problèmes pour importer les photos de mon iPhone vers mon PC. Certaines ne sont pas vue,c'est dommage vue la somme de photos que je prends. Bah tant pis, on le fera manuellement l'importation mais c'est penible.

Et sinon on confirme : normalement ca passe pas sous le pont...


vendredi 26 janvier 2018

Carte postale d'Avignon à Noël #Provence

Terminer la semaine à Avignon. Des photos prises en début d'année, un matin où il faisait beau. Des couleurs d'un ciel de janvier, qui donne des teintes et des lumières particulières. 


En haut le Palais des Papes. Ici la place de la mairie. Les années précédentes avant l'élection de l'actuelle majorité "vraie-gauche", cette place accueillait un magnifique marché de Noël. Mais l'idée du vivrensemble du maire socialiste de l'ancienne citée des Papes fait que tout ce qui peut être considéré trop chrétien, c'est pas bien. La laïcité a bon dos, surtout quand on communautarise la politique à des fins électorales. 



Tout en haut du rocher des Doms (le petit enfant que j'étais l'appelait Rocher des dindons) on voit le Rhône. Aujourd'hui je l'imagine en crue. Il y a quelques jours, il était calme. En face, Villeuneuve-lèz-Avignon et le Gard nous contemple. Et on observe le Pont d'Avignon.


C'était un dimanche matin. La rue de la République était calme. 


Retour au Palais des Papes. Et sur le rocher des Doms. 


Essayer de voir les canards.



Et se dire que les édifices chrétiens sont quand même bien jolis.



Dernière photo prise en fin de matinée. Le soleil était sorti avec le bleu du ciel.


J'écris ce billet sans texte en écoutant la pluie tomber. Demain c'est le weekend. J'irai voir un autre fleuve que le Rhône, dont la crue est parait il moins violente. Il faudra que j'écrive plus tard un billet sur les pratiques commerciales déplorables et contestables de certains prestataires de croisières fluviales, mais je le ferai plus tard, mon coup de gueule sur les bateaux mouches.

Pour l'instant, restons devant la cheminé avec une Leffe de Noel à la main. Et revoyons les images d'Avignon.

Avignon, c'est là que je suis né au fait...