jeudi 21 juin 2018

Blogger message test et de service

Mon ami Nicolas m’a dit que mettre la modération automatique sur les commentaires pouvait être une piste pour avoir à nouveau les commentaires par mail. Bon je tente : je modère. 

Mais j’aime moins de Blogguer sans recevoir de mail, sans savoir si j’ai eu ou non des commentaires. 

Il est loin l’esprit de la Comète...

mercredi 20 juin 2018

Blogger toujours pas ?

Bon, ça fait presque trois semaines que Blogger n’envoie plus de notifications de publication de message ou de commentaires. Pour gérer un blog, fusse t’il modeste, c’est pénible.

Je me souviens que Blogger a cessé la mise à jour de son application iPhone radicalement. Je le souviens que Google a fermé iGoogle en peu de temps.

Nos blogs sont ils voués à mourir ? Cette maison qui est née en 2004 en Picardie en serait malheureuse. Moi aussi.

dimanche 17 juin 2018

Bonne fête moi papa

J’adore. 


Sangoku et Picolo c’est bonus track de la part de mes enfants. Je les aime.

J’aime aussi Falconette : accepter des Dragon Ball entre autant à la maison, il lui faut de l’amour pour moi.

J’irai deux bébés merveilleux. J’ai de la chance...

samedi 16 juin 2018

Été bleu blanc rouge

Premier joli jour estival. Les pluies diluviennes et le vent de fou semblent loin : il a fait chaud aujourd’hui. Girafe et Simba sont sortis. 
Le drapeau aussi, mais j’aime le mettre dans mon jardin l’été. Pas besoin de football pour aimer ce drapeau, ces couleurs, ces valeurs. Fachosphere diront certains qui ne connaissent pas l’histoire de ces couleurs, et les valeurs humanistes et belles véhiculées par ce drapeau. Mais restons Charlie et laissons la vraie gauche sombrer dans un obscurantisme nauséabond... 



Sur le reste un match de coupe du monde à midi c’est horrible. Je trouve en plus pour l’instant cette coupe du monde mal filmée.

Sur le match quand même mes quelques commentaires. En vrac.
- Twitter a pu ressasser du Benzema, Giroud reste le meilleur attaquant de la France et il est indispensable,
- Pogba c’est nul. Son pseudo but n’y change rien, il faut arrêter avec cette pseudo star qui est un boulet,
- les « lyonnais » n’ont pas le niveau. Umtiti c’est à la limite de l’arnaque. Tolisso c’est bof. Et Fekir s’est cagué dessus sur sa rentrée (mais c’est pas sa faute),

C’était une purge ce match. Hier soir Espagne Portugal c’était mal filmé mais bien.



A part ça vivement que Blogger remette les notifications par mail. On perd un truc dans les blogs, c’est pénible. 

J’espère que Google ne fera pas avec Blogger le coup de iGoogle. 

jeudi 14 juin 2018

Con ou abject ?

L'affaire Médine a accouché d'un dessin qui est juste abject.

Reprenant la caricature "dur d'être aimé par des cons" du martyre Cabu, ce personnage de médine (soutenu par la vraie gauche) a fait une faute de plus. Cabu a été tué justement par ces "cons" que pleurait la caricature de Mahomet. Cabu a été tué par l'islam radical, et quelques mois plus tard pleins d'innocents l'ont été dans le Bataclan. 

Je veux bien que la vraie gauche traite les gens comme moi de membre de la fachosphère et d'islamophobe. Ou de con. Je défend l'humanisme, la laïcité, et la République. Face à des gens qui sur des postures politiciennes défendent des criminels qui tuent et provoquent la république au nom de leur religion.
Etre traité de facho par des vrais fascistes, c'est presque rassurant. Et être traité de con par des gens que l'on n'estime pas, c'est valorisant et rassurant. 

J'avais eu un malaise y a 15 jours (un vrai, un physique, un qui fait un peu peur quand la quarantaine vient de passer). Là le républicain que je suis pourrait en avoir un autre. 

Par contre il est clair que ce n'est pas dignité qui étouffe ces islamogauchistophile qui défendent l'indéfendable. 
L'histoire les jugera un jour, mais j'espère qu'ils n'auront pas trop eu le temps de faire trop de mal.

Mais ce dessin est indigne. Comme le sont ce triste Médine et ses soutiens.

(sinon la position du chef de ce gouvernement Edouard Philippe est juste indéfendable)

lundi 11 juin 2018

Festival de la vraie gauche ce matin

Grande prestation de la députée Danielle Obono, figure de la France Insoumise. Ca se passe de commentaires...

Avec le soutien clairement affiché au tristement célèbre depuis ce weekend Médine. La France Insoumise et la vraie gauche confirme leur grande complaisance (pour ne pas dire plus) pour l'islamisme radical, celui qui a un peu du sang sur les mains quand même. 

On cajole toujours son électorat.


Choquant, et glacial même...

samedi 9 juin 2018

La vraie gauche brune contre la police républicaine

Cette affiche est claire. Au début cela me semblait tellement gros que je pensais à un fake...


Daniele Obono fait plus que d’incarner la complaisance de la vraie gauche avec l’islam radical, elle l’accompagne. Avec peut être le concours de représentants d’une justice qui fait peur, celle qui ne condamne pas Jawad ou les casseurs cagoulés du 1er Mai.

Je sais que cette affiche fera le bonheur de ceux que la vraie gauche discrédite en appelant « fachosphere » tous ceux qui sont gênés devant la collusion entre la gauche, les délinquants de NDDL, et pire ceux qui au mieux ne sont pas très Charlie, au pire ont du sang sur les mains. 
C’est être républicain que de dénoncer cette islamogauchisme qui représente ce fascisme rouge brun nouveau. 

Et de rappeler que le problème de notre pays, ce n’est pas la police. Mais aujourd’hui cette gauche qui affaibli l’autorité de la république en draguant électoralement les délinquants, les musulmans radicaux qui veulent faire plier la république, et toutes les minorités parfois violentes qui veulent imposer leurs points de vue.
La France Insoumise en est la représentation politique. Ils sont LE danger. Les diversions sur un prétendu danger représenté par Marion Maréchal ou un Laurent Wauquiez qui droitise la droite en sont risibles.

Après c’est confortable pour LaREM d’avoir en face Danielle Obono et Jean-Luc Melenchon. Malheureusement ce pouvoir qui a capitulé devant les zadistes violents de NDDL ou de Tolbiac en sont les premiers responsables. 

Vraiment effrayant ce fascisme insoumis rouge brun, allié objectif d’un islam radical et d’une délinquance extrême gauche qui refuse la république.


vendredi 8 juin 2018

Blogger rendez nous les notifications par mail (merci)

Billet de rien et de service. Mais quand même...

Quand on blogue, ce qui est bien, c’est de recevoir des mails lorsque un billet qu’on écrit est publié (garder une trace), et surtout lorsque l’on a l’honneur d’un commentaire.
Depuis 10 jours, mes blogs ne m’envoient plus de mails pour me dire « tu as un commentaire : répond ». C’est gênant.

J’ai depuis un moment des soucis avec les commentaires de ma copine de blog (depuis longtemps) Juliette (qui restera longtemps pour moi une agréable noire rose). Elle commente et je ne recevais pas ses commentaires par mail ! Frustrant et pénible.

Blogger a décidé un égalitarisme par le bas : je ne reçois plus aucun mail. Pour tuer l’envie de bloguer (et les blogs) y a pas mieux que de tarir les moyens d’échanger et de discuter.

Alors M. Blogger merci de remettre les notifications de commentaires par mail. Nous restons quelques dinosaures et nous avons encore des choses à partager et à blogguer.

jeudi 7 juin 2018

En marche et bientôt à pied

Merci Macron et En Marche. Jamais la fiscalisation sur les carburants n’a été aussi fort. Si nous étions tous de riches bobo urbain nous nous paierons facilement des hybrides ou nous utiliserions le Velib ou le tramway pour aller au bureau ou sortir boire un mojito.



En province et dans nos contrées rurales c’est plus difficile.

En Marche, bientôt à pied en tous cas. 112€ de plus par an de taxes sur le diesel (pour l’instant) c’est délirant. Mais bon...

lundi 4 juin 2018

Y a 7 ans...

Y a 7 ans, Galia était un bébé chien. Elle attendait bébé Faucon, qui allait arriver dans quelques heures.


La finale de Top 14 était Toulouse - Montpellier. Falconette souffrait. Les contractions...

Et à 2 heures du matin, je suis devenu papa. C’était formidable.


Le plus beau jour de ma vie ? Sans doute oui...

dimanche 3 juin 2018

La sphère privée permet elle vraiment tout ?


Alexis Corbière, député de la vraie gauche, homme public qui ne se lasse pas de prendre la lumière, vient de poser une bonne question. La « sphère privée » peut-elle nous protéger de tout ? Est-elle une excuse valable, encore plus lorsque l’on prétend être, en plus d’être un homme politique et élu de premier plan, une vigie morale qui donne des leçons sur tout et à tout le monde ?

Hier, Michel Onfray dissertait sur Alexis Corbière qui arbore dans son domicile un portrait du très démocrate Lénine. Et posait à la toujours très délicate Christine Angot la question simple de savoir en gros si « 100 millions de mort quand on est de gauche, ça passait mieux ou pas que si on est de droite ? ».

Alexis Corbière s’est fendu de ce tweet hallucinant pour se défendre de ce qui n’est pas une attaque, mais une information.



Il est important de rappeler que le Alexis Corbière qui insulte les journalistes et ceux qui le critiquent est de ceux qui idolâtre des gens qui ont  beaucoup de morts sur les mains (Robespierre, Lenine, la gauche sud américaine…). Et des morts qui sont morts pour crime de ne pas partager les mêmes idées.

Alors soit. On peut avoir le droit d’avoir pour idole Lenine, Castro ou Robespierre (cet impuissant fievreux qui sous couvert de liberté créa la solution finale, et génocida la Vendée comme le chante Serge Lama). On peut. Mais on peut trouver ça détestable. Considérer que massacrer au nom de l’Islam, du christianisme, du nazisme, du fascisme, c’est aussi détestable que de le faire au nom de prétendue idéologie de gauche.

Et on peut se poser la question sur cet argument de défense de « la sphère privée ». Surprenant argument…
François Fillon se fait offrir des costumes par un ami ? Mais c’est dans la sphère privée ! Jean-François Copé passe des après midi piscine avec Takiédinne ? Mais c’est dans la sphère privée ! Marine Le Pen valse à Vienne avec des néonazis ? Mais c’est dans la sphère privée ! Trois exemples qui me sont venus en tête, et qui ont provoqué l’indignation de la vraie et belle gauche. Trois exemples d’ailleurs qui n’ont rien d’illégaux légalement en soit. Moralement, ils peuvent surprendre.

A-t-on le droit de connaitre la personnalité de celui qu'on élit ? Dans la vidéo, Michel Onfray pose la question. Un élu qui aurait dans son domicile un portrait de Franco, de Mussolini, de Pinochet, cela ne mériterait il pas d’être connu du grand public ?

Et cette sphère privée, protège elle de tout ? Je sais qu’à l’époque certains disaient que les choses s’arrêtaient à la porte de la chambre à coucher, mais d’autres ont révélé que savoir ce qui se passait dans la sphère privée avait justement un impact sur ce qui est public. Je me souviens du « délit d’initiés » de Guy Birenbaum qui démontrait que la connaissance de ce qui est justement « privé » pouvait permettre de comprendre l’action publique.

Je n’ai pas forcément une réponse très claire sur savoir si la sphère privée protège de tout. En tous cas, je trouve la défense de Corbière maladroite. Un responsable politique qui dans son intimité privée qui vénèrerait Ben Laden ou Hitler, cela me paraitrait important de le savoir.
Et elle me parait encore plus maladroite car elle valide cette philosophie (incarnée par la réaction hallucinante de Christine Angot dans l’extrait) que l’extrémisme et le fascisme de gauche est plus acceptable que celui de droite, justement parce qu’il serait « de gauche ». Michel Onfray a raison, Ché Guevara est peut-être plus cool que Franco, mais entre Mussolini, Mao, Castro, Saddam Hussein ou Ben Laden, y a pas forcément de débat.

Sphère privée peut être. Mais cette vraie gauche insoumise n’en reste pas moins effrayante…

mercredi 30 mai 2018

Belcastel plus beau village du monde de l’espace

J’ai une amie très proche qui m’avait dit un jour « Belcastel c’est mon village préféré de France du monde de l’espace ». Elle a raison cette amie que j’adore.

Carte postale d’un souvenir de fin Avril dans ce village de l’Aveyron, qui est un trésor hors du monde hors du temps.


A part ça rien. Ce billet ne mérite pas plus. 










mardi 29 mai 2018

"Bon débarras" ou la mort selon la vraie gauche


Comme je pouvais m’en douter, la mort se Serge Dassault (qui a la double tare d’être un industriel riche et un homme de droite) a été l’occasion des pires saloperies sur Twitter et ailleurs. La une de Libération ce jour est abjecte par exemple.

Hier soir, le best of aura été le tweet du membre de la vraie gauche Philippe Poutou.
Je dis « vraie gauche » à bon escient puisque les rapprochements entre Mélenchon, Hamon et la bande de Besancenot se font ouvertement et clairement. Chacun demandant « l’union des vraies gauches ». Ils défendent en plus les mêmes positions (dont certaines sont républicainement dérangeantes), et partagent cette même volonté de drague d’un électorat communautaire en minimisant le radicalisme (quand ce n’est pas en le soutenant, cf l’UNEF)

Donc le tweet de Poutou, abject.


Chez la vraie gauche, la mort d’un homme (ou d’une femme) ne vaut rien. Je me souviens de m’être fâché définitivement avec des tenants de cette gauche qui hurle à la tolérance et au vivrensemble qui chiait sur le cadavre encore chaud de Margaret Tatcher.

L’humanisme, c’est respecter l’homme tel qu’il soit aussi jusqu’à la mort. Là, nous avons un « bon débarras » qui veut dire simplement : « tu es riche, tu es de droite, et bien meurs ». Bon débarras. Si en plus tu es un homme non racialisé, crève.
Finalement, cette vraie gauche est en train de créer une nouvelle « peine de mort » déguisée. Le « bon débarras » est, en ce sens, terrifiant. Il rejoint le « hélas » aussi terrifiant de Benoit Hamon quand il regrettait l’absence de mort coté israélien dans le conflit israelopalestinien.

C’est gens là nous parlent de progressisme toutes les cinq minutes. Ils nous demandent, comme le chef Besancenot, de ne « pas faire d’amalgame » et de respecter qu’une porte-parole d’un syndicat étudiant arbore un ostentatoire signe d’une religion pas très tolérante. Mais ils nient toute notion basique d’humanisme, et se fendent d’un « bon débarras » à la mort d’un homme.

Qu’ils jugent en plus comme « délinquant ». Si on suit leur raisonnement, cela veut il dire que quand on est délinquant, on peut mourir ? « Bon débarras ». Donc « bon débarras » si les zadistes qui occupent violemment et illégalement des endroits, des facultés ou des entreprises volent en éclat sous des charges d’une police forcément fascistes ? « Bon débarras » la mort du délinquant du bijoutier à Nice, ce dernier qui n’avait rien demandé et après s’être fait agressé se retrouve aujourd’hui au tribunal ?
Il veut dire quoi ce « bon débarras » ? Parce que les délinquants, c’est justement aussi une partie de la cible électorale de cette vraie gauche. Je ne comprends plus…

Ou alors c’est « bon débarras » s’il s’agit d’un patron blanc de droite. Le « délinquant », c’est celui qui crée les richesses qui font que l’on paie des impôts pour permettre à faux délinquants et violents de vivre de manière parasitaire. Au crochet d’une société, en allant cracher sur ceux qui nous financent.

Cette vraie gauche a décidément perdu tout sens de la raison, même de l’humanité. Ils sont abjects, humainement abjects.
Entre les humanistes républicains et eux, le fossé est énorme.

Manuel Valls (dont l’hommage à son ancien adversaire était teinté d’un humanisme réel) avait parlé de deux gauches irréconciliables. La « vraie gauche » LFI Hamon Besancenot Poutou était allée loin en applaudissant des délinquants, en minimisant le radicalisme musulman, en le flattant de manière obscène, avec un antisémitisme douteux. En ne respectant même pas l’Homme en tant qu’être humain, en ne respectant pas la mort, et en multipliant des « hélas » et des « bon débarras », ils sont allés au-delà de l’inacceptable.
Cette vraie gauche est le vrai danger de la république. Dommage que Macron et LREM les ai cyniquement désigné comme leur opposant : ça va nous péter à la gueule.  

Et la une de Libération, elle est vraiment abjecte.


lundi 28 mai 2018

Histoire turque qui se passe en France

Avignon est ma ville de naissance. Citée des Papes, cette capitale de Provence est un haut lieu des valeurs chrétiennes et provençale.
Et donc y a peu, suite à la Une de Point sur Erdogan (accompagné d'un excellent dossier et du très bon édito de Giesbert), nous avons eu ça. Des connards (là je peux ?) de militants pro-Erdogan qui ont détruit un kiosque de presse qui mettait en avant la une du Point. La vidéo est effrayante.



Ce tweet est effrayant aussi, qui explique de JC Decaux cède au fascisme de ces turcs pro Erdogan qui ne supportent pas la discussion, le débat. La violence...



Je mélange tout, mais on lit en ce moment des tweets hallucinant à propos de la une de Charlie qui moque le voile de la porte parole de l'UNEF. Hallucinant quand on se souvient de Charlie justement, et des "ils l'ont bien mérité" quand des musulmans crétinisés sont allés tués parce que la une qui se moquait de Mahomet ne leur a pas plus. 

Donc en France, pays des lumières, de l'Art, fille aînée de l'église, parente de la laïcité et de la République, est en train de se foutre à poil devant ces fanatisés. Turcs ou musulmans qui veulent jauger le pouvoir de résilience de la République, pour voir où sont ses failles. En allant jusqu'à menacer de mort 

Avec maintenant des alliés objectifs. La gauche à fond les ballons. Avant c'était le "pas d'amalgame". Maintenant ça va au delà. 
Dernièrement nous avons LREM qui l'annonce haut et fort que le voile fait parti de la France. Ou son porte-parole qui pour justifier le voile explique qu'avant nos grands-mères portaient aussi un voile, ou évoque des prêtres qui feraient des messes en latin. On croit réver : tous les ans dans mon village, mon curé fait une messe en Provençal dans les arènes, jamais il ne professe des messages de haine et appelle à massacrer les hérétiques ou les impurs !
Et bien sur nous avons la gauche de la gauche. Mais cette dernière a fait de l'électorat musulman, tant pis s'il est extrème, une cible électorale. De Mélenchon à Besancenot en passant par Hamon ou Obono, le voile n'est pas un problème, le radicalisme on ne le voit pas trop, et de toutes manières le problème c'est les patrons, c'est l'argent, c'est Israel, et c'est le mâle blanc qui concentre tous les pouvoirs.
J'avoue que voir LREM aller dans cette drague et cette tendance islamogauchiste ça m'a surprit. Mais de leur part je pense qu'on peut s'attendre à tout...



A part ça, pour une du Point, on massacre des vitrines à Avignon. C'est dramatique.

Avignon est pourtant une jolie ville... 



dimanche 27 mai 2018

Bonne fête maman

A la crèche de mon village, depuis que je n’ai plus été en fonction municipale, ils avaient décidé d’abroger la fête des mères et des pères. Le progressisme, c’est de préférer une « fête du parent ». C’est nul, ça fait de la peine aux enfants.
Mais la un en deuxième année de maternelle, l’autre en CP, ils étaient ravis. Maman aussi.


Et puis ce soir papa et maman on s’est pris des jolis bières. 






Accrobranche dans l'Aveyron

Je termine ma période de vacances printemps par encore d’autres bons seouvenirs. Cette semaine à Najac fin avril.

Mes bébés sont formidables. Souvenirs d’un accrobranche à Najac. Bébé 2 a suivi maman dans un accrobranche. Son troisième déjà a 3 ans.
Et la maman a suivi bébé Faucon, 7 ans bientôt, dans les cimes.


Papa prenait des photos d’en bas !


Il regardait ses deux bébés faire des choses effraient papa. La dernière fois que j’ai fait de l’accrobranche, j’étais tétanisé. Réfléchir à se demander pourquoi on est sur un fil à 8 mètre au dessus du sol, et qu’une chute m’empecherait de voir grandir mes enfants, ça pose problème.



Suite dans les arbres 





Un billet de rien, un billet de dimanche. 

samedi 26 mai 2018

Oups I did it again #FIFA18

A cause d’un de mes meilleurs amis qui veut que se fâche a coups de 1-0, j’ai craqué.


J’ai mes tusts des anciennes versions

vendredi 25 mai 2018

Carte postale du Pont du Gard

Grosse randonnée ce matin autour du Gardon et du Pont du Gard. Aux aurores, quand les lumières étaient sympas.



Un billet de rien. Normalement les militants LREM (ceux de la nouvelle politique) ne seront pas heurtés. Mais je pense que je parlerai des positions (hallucinantes) du député de ma circonscription un autre jour.
Après je ne lui en veux pas trop : comme beaucoup il a gagné à un concours d’opportunisme et de circonstances. Je me pose quand même la question de savoir si lui et ses camarades LREM sont fiers d’eux, et peuvent soutenir leur regard dans la glace.
Peut être que oui. Peut être que c’est ça la «  nouvelle politique », l’arrogance et le mensonge. Et « droit dans les yeux ». 

Le PS et le RPR vont vite nous manquer... alors allons gambader dans les bois et au flan des rivières. Pour l’instant LREM n’a pas prévu de taxes dessus.








jeudi 24 mai 2018

Les vrais sujets de la droite française

Le matraquage fiscal qui démonte les classes moyennes, les salariés et les honnêtes familles qui bossent et s’occupent de leurs enfants pourraient être un sujet important pour la droite républicaine. Combattre notamment les mensonges proférés par leurs anciens amis Lemaire et Darmanin, qui augmentent les taxes et promettant plus de pouvoir d’achat aux français, ça pourrait être un axe d’attaque pour LR et la droite républicaine.
Rappeler des propositions fiscales de Fillon et Juppé, qui promettaient par exemple de revenir sur la baisse du quotient familial. Ça apporterait un souffle utile d’une opposition de droite utile.

La droite pourrait hurler contre cet acharnement sur la France rurale. Désert médicaux, augmentation des taxes sur les carburants qui pénalisent ceux qui sont obligés de prendre leur véhicule pour se déplacer, limitation de la vitesse à 80 km/h qui est un piège à fric pour les automobilistes... 
Rappeler que LREM est le parti des villes et des urbains, des bobos qui n'ont jamais vu de coins sans tram ni vélib, et ne connaissent les arbres et les vaches que par des documentaires sur Arte ou la 5.  
La ruralité n'intéresse pas En Marche. Trop plouc. Trop poujadiste. Trop limite FN. Ils sont tellement cons aveugles (et grisés par leur coup de Mai 2017) qu'ils ne voient pas qu'ils basculent France Insoumise à force de tant de mépris... Mais comme LREM veut France Insoumise comme opposant, tout va bien.

Pour la droite républicaine, ça serait un signal pour les gens des villages et des petits villes, qui voient une gauche et LREM fait la danse du ventre pour les banlieues ou les cités, oubliant la détresse du monde rural.

Ou alors la droite pourrait attaquer sur cette état de droit en perdition. Rappeler la lâcheté des pouvoirs publics devant les délinquants de Notre-Dame-Des-Landes, des casseurs des manifs, ou des étudiants de 27 ans qui bloquent des facs. Et punissent les étudiants qui voulaient valider leur année, dont certains viennent justement de ces campagnes et paient un lourd tribut de voir cette couardise gouvernementale. 
Pourtant, sur les honnêtes gens, y a de la sévérité. Les radars tournent à plein tube. Et Darmanin a rappelé que c’était trop dur d’aller emmerder les entreprises ou riches qui fraudent, mieux vaut frapper le salarié.

La droite aurait plein de sujet pour attaquer. Ils en ont choisi un autre. Ces dix députés LR sont remarquables et donnent un souffle nouveau...


Champion les gars. On a le pire pouvoir depuis des décennies. Mais la droite républicaine restera encore longtemps dans l’opposition.
Pensez aussi à couper des têtes de proches de Juppé aussi. Tant à y être...  Soyez complètement cons jusqu'au bout, avec des Dati, Morano ou la nouvelle porte parole qui est une habile fusion des deux, vous arriverez à concurrencer Hamon dans les lymbes de la politique.

C'est con. 
Des Juppé, Bertrand, Estrosi, Sarkozy aussi, étaient des gens sérieux. Et des alternatives hautement plus respectables que ce que l'on a en ce moment. Mais je comprends que l'important quand les français qui bossent et déclarent leur impôt sur le revenu, il faut parler chocolatine.   

Sinon moi je dis pain au chocolat. Et j'emmerde ceux qui viennent me donner une leçon de français à moi.
Et aux prochaines élections je ne sais pas pour qui voter. Mais cette droite là...

mercredi 23 mai 2018

Benzema ou le racisme en équipe de France


Je n’ai pas encore écrit sur le soutien bizarre de Booba à son pote Benzema, suite à sa non sélection (logique et attendue) en équipe de France. Et sur le sous-entendu évident : c’est du racisme.

Le tweet de mon ami nimois Adrien Legroin résume un peu le sentiment que j’avais au moment où j’ai appris la nouvelle sortie du pas très Charlie et plus quenelle que fraternel Booba.

Je ne vais pas juger les hommes Booba et Benzema. Sinon rappeler que dans l’histoire Valbuena restera l’éternel oublié. Je ne sais pas si c’est du racisme anti blanc de moins de 1m80 cette stigmatisation dont il a été victime de la part du football français et d’une certaine partie de la France.



Par contre je vais faire comme Legroin, et je vais prendre Booba au mot. Mon humanisme va en prendre un coup, mais il a pris un énorme shoot quand il a vu que finalement les prétendus « antiracistes » étaient ceux qui remettaient en avant la notion de « race ». Cf l’UNEF par exemple, qui se prétend progressiste mais reprend à son compte les concepts de l’extrême droite qui considère qu’il y a des races. On a maintenant, soutenu par la vraie gauche, des camps « racialisé.e.s » interdit aux blancs
Puisque les progressistes ne sont pas choqués et trouvent normal que l’on mette les gens dans des cases, en fonction de leur prétendue race, voyons si Didier Deschamps a fait preuve de racisme dans sa sélection.

Alors pour faire cet exercice dont je ne suis pas fier, j’ai juste pris quatre cases. Les blancs, les noirs, les rebeus et les cafés au lait. Ca vaut ce que ça vaut. Sachant que j’ai pas cherché à savoir si chrétiens ou musulmans ou athées. On va pas se compliquer la vie non plus.
Avec une première remarque : je n’ai pas vu de jaune ou de bleu en équipe de france. J’espère que les asiatiques et les schtroumpfs ne sont pas stigmatisés. Et je me demande s’il y a des juifs ou des gitans. Une sorte de racisme, mais passons...

Voyons ça poste par poste.

  • Gardiens de but (Lloris, Mandanda, Areola).

On a trois couleurs. Comme dans le Lirac. Du blanc, du noir, du café au lait. Y a pas de rebeus, mais y a que trois postes aussi.

  • Défenseurs (Hernandez, Mendy, Rami, Sidibé, Varane, Umtiti, Pavard, Kimpembe).

Alors on a deux blancs, quatre noirs (dont un chevelu bizarre et un qui a fait du prosélytisme à une époque), un rebeu et un café au lait. Les blacks sont majoritaires, mais y a un équilibre.

  • Milieu de terrain (Matuidi, Kanté, Pogba, Tolisso, N’Zonzi).

Là y a racisme. Trois noirs et deux cafés au lait. Y a pas de blanc, y a pas de rebeus. C’est scandaleux ! Bon y aurait eu Rabiot ça aurait été encore plus scandaleux.

  • Attaquants (Giroud, Griezmann, MBappé, Dembélé, Fékir, Thauvin, Lemar).

Y a trois blancos (scandaleux ?), un rebeu, un café au lait et deux blacks.

Au total, on a une équipe composée de 6 blancos, 10 blacks, 5 cafés au lait, et 2 rebeus.

Est-ce que Deschamps est raciste ? Les rebeus diront qu’ils sont peu nombreux. Les non racisé.e.s (cf les blancs) diront qu’ils sont en large minorité. Les cafés au lait diront que merde elle est con cette catégorie.

Et dans l’ensemble ils auront raison. Mon billet se voulait une démonstration par l’absurde que la racialisation de la société instaurée par ceux qui se veulent combattre le raciste en l’étant davantage est écœurant et lamentable. Si demain un nouveau Freche ou un autre vient parler des couleurs de cette équipe de France, que l’Unef ou la vraie gauche ne viennent pas hurler : ils l’auront cherché.
Et que la bande des pas très Charlie de la Team Benzema ne la ramènent pas non plus.

Bienvenu au Racaille Football Club

Il est toujours très intéressant de retrouver dans sa bibliothèque le très bon ouvrage "Racaille Football Club" écrit par l'excellent Daniel Riolo.

Ce livre de référence permettait de comprendre ce qu'était le football français, avec ses codes, ses références, et ses comportements abjects dont Knysna a été le summum.

Ce racaille football club comporte des membres éminents. Le capitaine sera sans doute l'ami de la quenelle et de Dieudonné Nicolas Anelka. La présence de ce dernier en équipe de France restera une tache indélébile sur le maillot bleu. Depuis, des gens pas très Charlie sont venus compléter cette équipe. Benzema, Evra et Ribery notamment. J'aurais envie de rajouter Pogba. 
Il y en a d'autres, moins connus. 

Nous pouvons rajouter le toujours surprenant Adrien Rabiot dans ce club. Ceux qui suivent le Paris Saint Germain connaissent le comportement délirant de ce personnage, qui aime autant son image que la chicha. Ce matin, il s'est, je l'espère, définitivement grillé pour l'équipe de France.
Paris gagnera énormément s'il se débarrasse de ce joueur au talent assez bof. Si Verratti le suit dans la charrette, Tuchel pourra bien travailler.

La Coupe du Monde commence bien. L'ami de Benzema, l’inénarrable Booba, critiquait une équipe de France raciste. Le plutôt blanc (quoique chevelu) Adrien Rabiot, non sélectionné (sans doute le racisme du sélectionneur ?) montre que le Racaille Football Club n'est pas un cercle interdit au "non racisé.e.s".
Sinon le football français ne va pas bien. L'influence étouffante d'Aulas en est une preuve. Et quelques heures après, on apprend qu'il ne sanctionnera pas Adrien Rabiot. Bah...

Le football français est fascinant.

mardi 22 mai 2018

Ras le bol et écœurement fiscal

Je viens de finir ma déclaration d'impôt sur le revenu. Pour le couple de salariés cadres moyens parents de deux enfants maintenant à l'école (maternelle et CP), c'est un coup de fusil. C'est simple, nous paierons quasiment 35% de plus, avec des revenus moindres. 

C'est simplement écœurant. 

A coté de ça, je viens de recevoir ce matin ce push qui informe donc que notre fort état de droit, celui qui va fracasser l'automobiliste sur les routes, vient de dilapider encore de l'argent. Pour permettre à des zadistes qui eux ne paient aucun impôts ni rien du tout, et vivent en bon parasites de l'argent que je vais donner pour la "solidarité nationale", de porter des projets solidaires et alternatifs et tout ça.



Et encore un peu plus tard, je reçois ce push. Où ce gouvernement en Marche, porté par des soit disant ministres des finances "de droite", a l'idée d'une nouvelle taxe. Merveilleux.



Donc je résume. Je ne remonte à François Hollande, qui lui était relativement clair. Nous, couples moyen hétéro, salariés cadres moyens et parents, étions la cible fiscale des socialistes. On s'est pris des hausses sur les impôts sur le revenu, la baisse des quotients familiaux, et des coups de serpes sur des aides familiales. Mais nous ne sommes pas la cible électorale des socialistes, et Hollande ne nous a pas pris en traître, il a dit qu'il nous fracasserait. Ce qu'il a fait. 

Par contre, avec Macron, c'est encore plus vicieux. Le président des bobos aisés des villes nous a aussi pris pour cible, mais de manière encore plus sournoise. Avec des ministres des finances de droite (qui professaient notamment des baisses de l'impôts sur le revenu et le retour à des quotients familiaux plus justes), il nous l'a mis profond.
Et en plus c'est pour nous multiple peine. Nous habitons dans une France rurale qui est massacrée par des hausses sur le diesel, sur le gaz. Et avec des annonces qui font que le village où j'habite a en plus augmenté de 25% la taxe d'habitation cette année.
Et je perds en salaire puisque la hausse de la CSG, dans le secteur où je suis, n'est pas compensé : je perds encore plus. 

J'en ai marre, encore une fois. Mais je ne suis pas cheminot ou routier, je ne représente rien. Je ne suis un délinquant, alors il ne me viendrait pas à l'esprit d'aller faire le zadiste ou le cagoulé soutenu par des insoumis et partir balancer des cailloux sur les forces de l'ordre.
Mais ça me démange. 

Et j'en ai encore plus marre de me dire que ces 35% d'impôts de plus, qui proviennent de mon seul travail de cadre salarié qui ne compte pas ses heures, va servir à financer des vacances pour les "défavorisés" qui ne sont pas très fatigués quand ils viennent chercher leurs enfants à l'école le soir. Enfant pour lesquels je contribue à ce qu'ils ne paient pas la cantine ou les sorties scolaires, que je paie plein badin.
Mais là, je vais devenir carrément réac. En vacances la semaine dernière je suis allé chercher mes enfants à l'école. J'aurais entendu des papas qui eux n'étaient pas en vacances (ou le sont toute l'année) soupirer que décidément c'est dur le début du jeune, et qu'ils ont fait la sieste toute l’après-midi...  

Et moi de payer 35% d'impôts en plus. Et j'en ai marre, vraiment marre. Solidarité nationale mon cul quand nous payons des impôts que 60% des français ne paient pas. Et que nous les payons violemment !


En plus ce soir je vais devoir faire le plein, je suis sur la réserve. Merci Macron, merci En Marche. Et merci la droite républicaine et ses militants d'avoir porté depuis 2012 un pouvoir qui nous massacre fiscalement !

Alors allons marcher justement. Les hauteurs de Laudun et du Gard provençal des bords dus Rhône est très bien pour...


lundi 21 mai 2018

Carte postale du Camp de Cesar à Laudun #Gard

Ces trois derniers jours le camp de Cesar et toute la colline entre Laudun, Bagnols-sur-Ceze et Orsan auront été mon terrain de jeu. Le matin, les couleurs sont fantastiques, et la vue sur le Ventoux et le Rhône est différente d’un jour à l’autre. 
Selon le ciel, les nuages, l’ambiance...


Ici c’est chez moi. Y a mon travail sur cette photo. Un peu au nord (a gauche) mon lycée. A droite (sud) la maison et mon village d’enfance. 



Ce plateau sur Laudun (dont j’ai zappé le nom) est merveilleux. Des sites romains (le Camp de Cesar) merveilleusement mis en valeur. Ouvert aux familles. Ou le matin aux coureurs, joggueurs, cyclistes. 

Un endroit fascinant.



Cette carte postale est une de chez moi. Laudun est le village « rival » de Roquemaure. Le mien. Pourtant je m’en sens proche. 
Même s’il est loin. Il y a une rivière (la Tave) qui fait une sorte de frontière.




Ce billet est court. Il résume deux matins de jogging. Une vingtaine de borne en deux jours.  



A part ça j’écris ce billet en écoutant l’ancienne socialiste Céline Pina. Elle est parfaite. Son contradicteur en marche est terrifiant, islamophile, et permissif vis à vis d’un islam entriste et pas très humain. C’est à propos de cette porte parole d’un syndicat étudiant qui n’étudie pas trop. 

Je pense que la république est vraiment en danger, à cause de la fusion d’une « vraie gauche » et d’un islam radical et qui confine à l’antisémitisme et à un anti-humanisme gênant. Si LREM soutien cet islam rétrograde, c’est dramatique.

dimanche 20 mai 2018

Grande saison de l'Olympique de Marseille et tout petit Lyon #TeamOM #OL

Bravo à Lyon. Il était écrit qu'ils finiraient sur le podium. Tout était fait pour : aidés par des arbitres (aux ordres ?), une commission de discipline d'une complaisance confinant à l'indigne, et par un football français dirigé par des gens sous influence du président de Lyon. 

Même les vrais supporters lyonnais ont un peu honte de ce podium, et sentent un goût amer au fond de la gorge. Leur président a beau twitté et bascher les supporters ou présidents des autres clubs, ils sont mal à l'aise. On les comprend.

Hier soir, le petit président de Lyon n'a même pas fêté un podium qu'il savait acquis au début du championnat. Par contre, sa mesquinerie revenant, il a vomi sa haine sur Marseille. Ses supporters (prétendument coupable d'avoir dégradé son joujou), et allant jusqu'à sa moquerie mesquine en pensant à "Marseille qui a tout perdu".

Aulas prouve que décidément en plus d'être un médiocre, il ne comprend rien au football. Marseille a fait une grande saison. Une immense saison. 

Personne ne se souviendra de la 3eme place de Lyon. Peut être éventuellement que de Lopez à Mariano en passant par Marçal, Marcelo, #pénaltyspourlyon ou #cartonrougepouradversairesdeLyon , Lyon était vraiment verni et aidé.
Par contre les gens se souviendront de la saison de Marseille. Dans 10, 20 ans, les gens se souviendront de l'épopée européenne. Tout le monde aura oublié la troisième place imméritée et offerte au Lyon d'Aulas, malgré sa compassion pleine de morgues.

Rappelons nous 2004. Lyon accumulait encore un titre de champion de France. Qui s'en souvient, à part les jeunes de la secte OL ? De 2004, les gens se souviennent de l'OM de Drogba qui a fait finale de Coupe d'Europe. Ils se souviennent du Monaco de Rothen, Giuly et Deschamps en finale de la Coupe d'Europe.

Personne se souvient de Lyon, personne n'évoque Lyon, dont l'histoire footballistique est nulle. Y a cette suite de titre de champion de France, mais comme le dit Aulas en parlant du PSG, quand on a les millions, c'est tellement plus simple. Des titres dans les années 2000, mais aucune émotion. Aucun souvenir passés les rangs de la secte d'Aulas. Rien.



Aulas peut avoir de la peine pour l'OM. Mais l'OM aura laissé une marque dans l'histoire du football français, une de plus. Lyon n'en a laissé aucune. Sinon les outrances de son président, donc les supporters de Lyon (pas ceux de la secte, les vrais) ont honte.

C'est peut être la seule bonne nouvelle de la saison honteuse de Lyon, qui rend mort de honte les vrais supporters de ce club et ceux qui aiment cette ville. C'est que les supporters commencent à avoir honte d'Aulas, et d'en avoir marre de ce petit président collégien, à la défaite amère et à la victoire arrogante et immodeste.
Il devrait être humble, vues les circonstances particulières dont cette saison s'est déroulée pour Lyon, et les cadeaux qui lui ont été faits à lui et son club.

Enfin qu'il se rassure. Le peuple marseillais est fier de son OM. Et ceux qui aiment le foot sont fiers de la saison des marseillais, qui restera dans l'histoire.
Quant à Lyon et à Aulas... Soupir comme on dit.

Et sinon Lyon reste une ville magnifique. Qui mérite un vrai club de football, et une incarnation autre que cettebouffonnerie  qui leur sert de président...