lundi 31 décembre 2018

2018 en rien

Normalement j’écris un billet avec les 12 articles qui ont fait mon année. Mais cette année j’ai bu. Surtout ce jour là. Et encore ce soir je ni'ai pas encore commencé.

Le vin en avant, et ceux en arrière, sont ceux de mon meilleur ami. Il tweet depuis pas longtemps ce con, sous le mignon pseudo Domaine Beaumont. Il a même un site internet (qu'il ne gère pas, il a des trop gros doigts).
Il a été important pour moi. 


Un vigneron de Lirac, un coin du Gard. Des vins en face de château neuf du Pape, qui dans leur grande évolution, les valent bien.

Cette photo a été prise hier à Saint Chamond, Noël avec la famille de Falconette. Elle avait besoin de revenir chez elle. Ce soir, nous serons à Saint Hilaire Cusson la Valmitte, au milieu de rien. Avec les enfants, les beaux parents, la cheminé, Galia le petit chien, et des vins. Et j'en suis heureux de cette soirée de réveillon du jour de l'an. 

J’ai eu une année 2018 difficile. Peut être la pire depuis 2002. Entre temps il y avait 2010, mais mon mariage l'avait rendu heureuse.  
Cette année Falconette et les enfants ont failli me mettre hors jeu. Je n’ai rien fait de mal, mais...
Mais je n’ai pas été bon. Lorsque l'on mélange la générosité avec le n'importe quoi, le mélange peut être explosif. Cherchez sur Youtube "Sodium + eau", vous aurez ce qui a failli m'arriver...

Ce qui est "amusant", c'est qu'en 2002 mes tourments auront une pour origine un pseudonyme d'origine grecque (normal : époque Saint Seiya), Eurydice. Comme je recommence à écrire ce prénom et qu'on l'a même prononcé dans le salon familial, l'écrire ne me fait plus rien. Même, j'avoue, j'aimerai lui reparler. A 41 ans, 16 ans plus tard, on vieillit, on évolue. On pardonne et on se pardonne.
Il faudrait que je parle avec des personnes qui connaissent le grec car j'aimerais savoir ce que signifie la fin de prénom "ice". J'imagine que ce n'est pas de la glace. Mais la dernière finissant en "ice" que j'ai rencontré, ca a été quelque chose...

Une année 2018 difficile. Avec ma famille proche. Ce qui rend ma présence dans ma belle famille finalement comme une bouffée d'oxygène. A mon travail, où j'ai pris des responsabilités qui m'ont mis en ligne de mire. Avec des proches, où trop écouter et agir en pensant être le super héros qui va résoudre tous les problèmes a failli m'être fatal, et me faire perdre ce foyer qui est tant pour moi.

Je termine 2018 épuisé. Je suis passé d'une avant dernière semaine à 35°C de fièvre à la semaine dernière où je culminais à 40°C.  En moyenne c'est bon remarquez...
Je termine 2018 en étant un autre homme. Ma meilleure amie (qui fut aussi ma première petite) m'a dit par téléphone, une semaine avec un jour qui restera comme un presque drame personne : "tu es un bon papa et et un bon mari : redevient un excellent papa et un excellent mari, comme tu es un cet excellent ami qui tu peux être pour certains".

Souvent on oublie les siens, son premier cercle. Et être un super héros pour les autres c'est bien, mais c'est d'abord Chichi, San Gohan et San Goten qui ont besoin de San Goku. C'est ça que je dois être.



Bilan de blog : 207 billets en 2018. Ca baisse encore. 254 en 2017, 234 en 2016, et les nombres sur-réalistes de 380 en 2015 et 479 en 2014. 2009 et 2010 on dépassait les 550, c'était l'esprit de la Comète.

Moins de billets, mais des billets plus intimes, plus personnels. Quand j'écris un billet "de fond", je m'applique. Sinon, je poste des photos, des bêtises, des soupirs.
J'aime les discussions que j'ai, avec quelques anonymes sympas, avec mon ami Nicolas (qui blogue moins aussi et a d'autres préoccupations), Juliette, Amy, Pierrot, et pleins d'autres que je ne cite pas mais à qui je pense. Globalement, j'aime bien ces petites discussions.

Je ferai peut être mes 12 billets de 2018. Peut être pas. Je verrai. 



vendredi 28 décembre 2018

Avignon en hiver #Provence

Je triche. Je reposte des photos d'Avignon un 1er Janvier, que j'avais posté dans ce billet ici. Je triche...

J'avais envie de poster des photos d'Avignon. Car je pense que je commencerai mes photos du soir sur mon grenier du Faucon par Avignon. 


J’écris ce billet une bière de Noël à la main. La télé est éteinte. Mon iPhone sur la chaîne diffuse des jolies chansons. Tout à l’heure « on veut des légendes » de Eddy Mitchell. La un truc japonais. C’est chouette.

Les enfants jouent à la switch. Ils en ont une à noël. Je n’y comprends rien mais eux se régalent. Je suis encore manette à la con, même si elle a un un fil. Je suis vieux. Eux sont jeunes. Et ils sont heureux. Et c’est bien.


Dans le billet originaire, j’écrivais ça.
« Tout en haut du rocher des Doms (le petit enfant que j'étais l'appelait Rocher des dindons) on voit le Rhône. Aujourd'hui je l'imagine en crue. Il y a quelques jours, il était calme. En face, Villeuneuve-lèz-Avignon et le Gard nous contemple. Et on observe le Pont d'Avignon. »

Je n’ai rien à rajouter. C’est la vérité. La Tour Philippe le Bel et le Gard sont toujours en face.

La rue de la République était calme. J’imagine que demain dimanche elle le sera aussi. Quand les gilets jaunes ou la CGT se font débordés par les hordes de délinquants qui viennent des quartiers sud, elle l’est moins.


Le palais des papes reste quand à lui merveilleux, imposant. J’ai posté ici une photo de ce même palais sous un arc en ciel. Il est bon en n’importe quelle saison.
C’était dans ce palais, lors d’un congrès professionnel, que j’avais appris que bébé Faucon aurait un petit frère, 


A part ça la fin de l’année est difficile. On ne se remet pas d’une crise majeure avec un simple chiffon imbibé de synthol. Normalement c’est plus dur que ça, plus long.
Noël est une fête qui doit être belle. Pour moi, ça fait plusieurs années que c’est difficile. Mais ce n’est rien d’exceptionnel : toutes les familles du monde ont leur problèmes. Et sans doute tous les enfants ont des histoires avec leurs parents à régler, devant un psy ou ailleurs.

L’important était que mes enfants soient heureux. Mon meilleurs ami m’a dit un jour que son père lui avait « les histoires d’adultes restent entre adultes. Restez avec vos histoires d’enfants ». C’est tellement mieux. Les enfants ont été heureux.



Moi je confesse que la tristesse qui a rendu 2018 amère, et qui m’a sans doute amené dans des ornières où j’aurais pu laisser et la voiture et le conducteur, reste présente. 

Après il reste une croix, un mur porteur, un symbole sur lequel s’appuyer. Il reste le foyer. Les enfants. Falconette. Le reste... On verra plus tard.
Bon Jovi dans mon iPhone chante « No apologies ». Pourtant le pardon est ce qui permet au monde d’avancer... mais quand on ne se pardonne pas à soi même ses propres faiblesses ?

Allez. Parler de pardon sur une dernière photo que je trouve magnifique, c’est pas mal non ?

mardi 25 décembre 2018

Et joyeux Noel en France... #noel #licorne

J'en profite pour voir si le bot "Licorne" marche toujours sur Twitter

Joyeux Noel depuis mon église de Roquemaure

Un billet écrit devant mon église, avant les célébrations religieuses des fêtes de Noël. Avec Falconette, avant le repas chez mes parents, on amène les deux bébés à l'église.



Bébé Faucon, 7 ans et demi maintenant, est en train de faire l'éveil à la foi, avant le catéchisme l'année prochaine. Avant, je faisais le catéchisme à deux pas de ma maison. Aujourd'hui, il faut se battre et trouver un endroit où on veut bien faire préparer le catéchisme aux enfants. Comme si c'était mal... 

Dans cette église de Roquemaure se trouve une relique de Saint Valentin (le vrai). La chanson "Minuit Chrétien" a été écrite la rue d'à coté. On aura sans doute cette chanson.

J'en profite pour souhaite un joyeux Noël à tous ceux qui me lisent et ne me détestent pas. Pas besoin d'avoir toujours été d'accord pour se respecter, et c'est important. Le respect avant toute chose. Joyeux Noël et merci à vous, car mon blog a été cette année un espace de soupir et un endroit où j'ai pu lâcher des douleurs que j'avais sur le cœur. 

Joyeux Noël également à mes sœurs et frères chrétiens. C'est important, à certains moments, de s'afficher dans sa foi. Surtout quand elle véhicule des messages d'amour, de fraternité, de partage et de tolérance, qui sont magnifiés à Noël. Le christianisme est vraiment une religion de paix et d'amour, qui me marrie parfaitement avec les valeurs d'une République que je chéris tout autant. 
Etre chrétien et républicain, ou républicain et chrétien, c'est comme ça que je me considère ce soir en entrant dans cette église qui jouxte la mairie dans laquelle j'ai été élu et où je me suis marié avec Falconette. 

Joyeux Noël enfin à tous mes amis chrétiens ou pas, croyants ou pas. Et merci d'avoir été là, et d'être là demain.



Joyeux Noël à tous. 

dimanche 23 décembre 2018

De Notre-Dame-des-Landes aux casseurs parmi les gilets jaunes...

Je confesse de manière très claire et assumée une réelle sympathie pour le mouvement originel des gilets jaunes. Ces sans-voix ont mis en avant le ras-le-bol fiscal de la ruralité et des nons urbains. Pour qui la lutte pour sauver la planète ne pouvait pas se faire à leur détriment. Il était important de mettre en avant le coté sournois de l'argument "la planète est en danger" utilisé pour faire les poches de ceux qui travaillent hors des villes où roulent des bus méga polluant à coté de Vélib pour bobo.

Je confesse plus de mal avec le coté récupéré de ce mouvement. Notamment par Mélenchon et ses amis et soutiens rouge-brun, qui ont depuis longtemps mis leur coté républicain dans la poubelle. Le "je suis la république" hystérique de Mélenchon devant des policiers faisant leur boulot restera autant une barre de rire qu'une tache de plus sur le CV d'un homme autrefois estimable qui s'est vautré dans le pire de la politique. En allant chercher la face la plus sombre des électeurs, lui et sa faction qui font froid dans le dos. Et en draguant la délinquance, une partie solide de son électorat.

J'ai toujours condamné la violence, et ait toujours considéré qu'il fallait être d'une sévérité exemplaire. Quand il s'agit de "jeunes" veulent défendre de manière violente pour un de leur pote délinquant. Quand il s'agit de syndicats d'agriculteurs qui usent de la force. Quand il s'agit de syndicaliste qui arrachent la chemise d'un DRH. 

Par contre, que ce gouvernement En Marche, à défaut d'être sérieux, fasse preuve de décence.


Ceux sont Emmanuel Macron et Edouard Philippe qui ont mis la République à genoux devant les zadistes violents et délinquants de Notre-Dame-des-Landes, qui ont offert à ceux qui violent la République une victoire éclatante et humiliante pour les républicains
A coté de ça, ce gouvernement a été silencieux quand le 1er Mai ou durant les manifestations contre les lois travail, les casseurs et l'extrême gauche vomissait leur haine de la France. Qu'ont ils fait à Tolbiac ? Qu'ont ils fait à par une indignation pudique quand volaient des slogans contre la police ?


Et avant, qu'à fait le gouvernement précédent quand des policiers se faisaient lyncher à Marseille par des jeunes musulmans car ils faisaient leur travail et contrôlaient une femme intégralement voilée ? A part demander aux maires de ne pas appliquer les lois sur le voile intégral et de se coucher devant l'islam radical, qu'ont fait ceux qui représentent l'état ? Qu'ont ils fait quand un commissariat à Trappes se faisait caillasser par des jeunes par ce qu'un des leur était interpellé ?
Et quand dans certains quartiers où le français est une langue secondaire l'état français et leurs représentants ne peuvent pas rentré, avons nous des indignations de notre République en Marche qui est pétrifié et fait caca dans la culotte quand des jeunes crachent leur haine de la France ? 

Il est mignon le pitoyable ministre de l'intérieur Castaner de faire le dur devant les retraités qui chez moi font coucou en jaune aux voitures sur le rond point pour cause de ras le bol de payer pour une solidarité nationale qui fait la part belle aux voyous. Il sera crédible quand il aura les mêmes élans de force devant ceux qui posent un vrai danger à la cohésion nationale.
Mais pour autant, ce ministre de l'intérieur qui totalise un mort dès le 17/11, premier jour du mouvement, aura cumulé les erreurs. Jusqu'en étant abject en comparant les gilets jaunes à une bande de fascistes en puissance. 
Quand le 1er Mai dernier la CGT manifestait avec derrière elle des casseurs qui ont tout saccagé, avons nous eu le même raccourci gouvernemental "syndicats CGT + gauche de la gauche PCF et France Insoumise = facisme rouge brun" ? Plus facile de taper sur le gilet jaune qui demain ira bosser pour payer ses impôts...

Je condamne la radicalisation et la violence que prend le mouvement des gilets jaunes, et l'instrumentalisation dangereuse qu'en font les amis de Mélenchon. Mais j'en ai encore plus marre de cette présidence Macron qui aura humilié la République.

Notre-Dame-des-Landes était plus qu'un symbole... Les face sombre des gilets jaunes n'en sont qu'une conséquence. 

samedi 22 décembre 2018

Un samedi soir avant Noël sur ma Terre

J’aurais du être à Aix en Provence ce soir pour les 40 ans d’un de mes meilleurs amis. Mais une mauvaise grippe m’a fait très mal. Je finis de la soigner. Je suis épuisé. 
Quelqu’un a dit en effet que je finissais une année 2018 horrible au mauvais état. Ce cauchemar avait commencé à Noël l’an passé. Les événements de la fin 2018 ont été autant de coups de grâce.


Mais je ne suis pas mort, ma famille est toujours debout. Je suis juste salement amoché et je subis les contrecoups d’un mois de Novembre qui aura été le moment de passer à la caisse. La grippe n’est finalement un paiement pas bien important, par rapport à la note salée à laquelle j’aurais pu faire face...



Alors aujourd’hui journée à tenter de reprendre une fréquence cardiaque au repos normale. Elle est 65 pulsations / minutes aujourd’hui. En forme je frôle les 54... 
le dernier Patrick Bauwen, suite de son précédent, est excellent. Il se dévore.

Et pendant ce temps Falconette prépare la station d’arrivé du papa noël. J’aurais peut être dessiné plus une teub qu’un cœur. Mais ma meilleure amie m’a dit de redevenir romantique. 



Un samedi soir sur la terre. Ma terre 

vendredi 21 décembre 2018

Instant de vie : ma grippe

En cette fin d'année elle est carabinée. Entre 38 et 40°C de fièvre. La semaine dernière j'étais entre 35 et 36°C de fièvre. En moyenne sur la fin du mois il aura fait bon.


La fin d'année est très difficile. Falconette tient le coup...

jeudi 20 décembre 2018

Souvenir de gazole il y a 3 ans

J’ai retrouvé cette photo qui date du 20 décembre 2015. Il y a un siècle.
Le gazole coûtait moins de 1€. 

Je me souvenais que j’ai toujours le ticket d’essence du 12 juillet 1998 quand j’ai fait mon plein à Orange pour voir la finale à Lyon. 3 francs 55 centimes le litre. Faites le calcul en euros. C’était pas cher. 

Puis depuis les taxes. Essentiellement. Pour « sauver la planète » dit on. Ça amuse les ruraux qui n’ont pas de vélibs ou des trucs bien bobos pour aller travailler. 
En plus c’était pas une des pompes à essence les moins chères du coin...


lundi 17 décembre 2018

"Trop intelligents" et "trop subtils" #LAREM ? Vraiment...

L'Arrogance En Marche, ça pourrait être le vrai nom de ce groupuscule d'opportunistes et de parvenus méprisant qu'est LREM (ou LAREM ça dépend).

Nouvel éclat politique du chef de cette bande qui s'est formé rapidement pour prendre le pouvoir, et s'imaginer que ça donnait tous les droits. Aujourd'hui, le chef des députés LAREM Gilles Le Gendre explique les problèmes rencontrés par sa majorité : ils sont "trop subtils et trop intelligents". Bien sur...
Affligeant de condescendance : "Nous avons insuffisamment expliqué ce que nous faisons. [...] Et une deuxième erreur a été faite, dont nous portons tous la responsabilité [...] : le fait d'avoir probablement été trop intelligents, trop subtils, trop techniques, dans les mesures de pouvoir d'achat. Nous avons saucissonné toutes les mesures favorables au pouvoir d'achat dans le temps. C'était justifié par la situation des finances publiques, mais, manifestement, ça n'a pas été compris."

Je repense à mon député, donc la condescendance est au moins aussi forte que son absence et sa passion pour l'autopromotion, le selfie et sa personne. Je repense au porte parole, qui parle de la droite comme le partie des ploucs qui fument et roulent au diesel.
Dans la série "je m'octroie tous les droits", je pense aussi à la télévision publique qui prend la liberté de flouter des slogans qui font mal à sa majesté Macron. 

Ca ne durera pas jusqu'en 2022 gouverner avec autant d'arrogance et de condescendance. Surtout quand on n'a pas de résultats et que l'on doit son élection à de l'opportunisme et à des concours de circonstance qu'il ne faut pas oublier...
La nouvelle politique fait en tous cas regretter le PS et l'UMP, Hollande et Sarkozy. Rien de que pour ça, bravo et merci La République En Marche. Trop intelligents ? C'est sans doute ça...

samedi 15 décembre 2018

Combat fratricide sur Dragon Ball FighterZ


Pendant que dehors il pleut que Le température peine à dépasser les zéros, se déroulent une course de 11 km que j’aurais du faire, à Chusclan. Mais une angine et une violente baisse de tension a eu raison de moi, et je suis. J’assiste au combat fratricide de mes enfants sur l’excellent Dragon Ball Figtherz


Ce jeu est fascinant, c’est celui que je rêvais d’avoir. Depuis Dragon Ball est rentré dans la famille. D’autres personnes non, mais Sangoku et sa bande oui. Et les gosses s’amusent.


Violence d’un combat entre frère. Le grand a gagné, deux fois.

D’ailleurs cette andouille a compris le jeu. J’ai pas tout expliqué à mon fils pour garder un avantage, maintenant ruiné. Il a compris des techniques, sait les utiliser à bon escient : j’ai un adversaire redoutable. Qui peut me faire un 3 victoires à 0 un jeudi soir...

Au grand désespoir de sa maman. Qui souffre, mais nous qu’est ce qu’on s’amuse...








vendredi 14 décembre 2018

Roquemaure le centre du monde ?

Ce midi un moment amusant en regardant BFM TV avant ma sieste... (oui j’ai la grippe)


Paris, Marseille, Bordeaux, Toulouse... le tunnel du Mont Blanc. Et puis, au même niveau, le péage de Roquemaure.
C’est chez moi mon village, youpi. On parle de nous c’est fantastique.

Bon c’est mieux de parler de nous pour ça que pour gestion de la municipalité actuelle qui est indigente. Hier soir un emprunt de 1 M€ pour cacher une gestion délirante. En un on peut casser plusieurs années de mandats de binne gestion. C’est une leçon. 

Sinon je n’ai pas trop écrit sur les gilets jaunes. Ceux récupérés par Melenchon et ses amis ne m’amusent pas. Je reste sur l’idée initiale. Je suis de la minorité qui paie l’impôt sur le revenu. Et la prime de fin d’année ne me concernera pas. Par contre je paie pour la solidarité nationale, au delà de ma santé visiblement.
Et en plus je vis en milieu rural. Je dois faire 30 bornes pour aller à mon travail. 

Je ne serai pas au péage de Roquemaure demain. Ne venez pas exprès pour que je signe des autographes. Mais quelque part je soutiens. Au moins le mouvement initial. Moins ce qu’il est devenu.
Je dis depuis plus d’un an que l’élection de Macron est un accident. Et celle de mon député (qui est une catastrophe politique et locale) une conséquence malheureuse dont l’impact sur les gens et mon territoire m’est insupportable. Merci les frondeurs du PS, merci le canard enchaîné, merci la vraie droite. Sauf que aujourd’hui nous avons des élus qui ont peut être gagné une élection. Mais dans quelles conditions ? 

Enfin chez moi c’est le centre du réacteur. C’est rigolo



samedi 8 décembre 2018

Comme si j’avais 5 ans

Simple billet d’un papa qui aura fêté les 5 ans de son fils, malheureusement Malade aujourd’hui pour son goûter d’anniversaire. 

Hier c’était l’anniversaire de Falconette. Avec les bébés, simplement dans notre pizzeria. 



Ce billet n’a rien de politique, j’écoute les actualités. Je suis fasciné de voir le nombre d’interpellation. Et de flics mis en place à Paris. Les vrais délinquants, et ceux qui cambriolent nos maisons chez moi ou foutent le bordel dans certains villages doivent être mort de rire. 

Sinon j’ai reçu mes échéances d’assurance pour l’an prochain. Ça augmente aussi. C’est bien

jeudi 6 décembre 2018

Joyeux 5 ans et bisous Johnny

Soirée de fête pour mon bébé de 5 ans que j’aime

Alors que les bébés se couchent je mets le « 20 ans » de Johnny. Il y a un an les 4 ans de bébés 2 était horrible. Je le souviendrai longtemps de la cérémonie de la Madelaine.

Le 6 décembre est un jour personnel fort. Demain on fêtera Falconette. 

mercredi 5 décembre 2018

Morceau de vie et bisous judo-boy

Un morceau de vie adorable. Falconette a fait un dessin pour bébé 2 qui est judoka. Et qui aura 5 ans demain.

Demain l’anniversaire de bébé 2 coïncidera avec l’anniversaire de la mort de Johnny. Cela m’avait touché, demain je serai ému.
Mais on fêtera bébé 2 demain. Bébé judo-boy


mardi 4 décembre 2018

Morceau de décembre

Ce billet ne sert à rien. J’ai essayé l’appareil photo de mon iPad Pro. Il marche bien. Mais je préfère celui de mon iPhone qui reste le 7, je suis en retard technologique, mais j’ai plus de sous.

J’ai une amie proche (peut être trop) qui m’a dit cette expression de « grand 8 émotionnel ». C’est vrai que sur le dernier trimestre 2018 j’y aurais été à fond.
Je me demande quand même ce que physiquement et moralement c’est en vrai le grand 8 émotionnel. Passer en une journée d’un abattement formidable à une euphorie irréaliste pour retomber le soir même dans une apathie qui se soigne par le silence et, vue la cave que j’ai, par quelques verres, je me demande ce que c’est.

J’écris très personnellement. Les seuls cachets que je prends sont aujourd’hui des vitamines. Parfois des trucs pour dormir plus vite (mais pas trop). En tous cas, j’ai conscience aujourd’hui d’être dans une spirale pas top.
Pourtant j’ai une femme formidable, et des enfants merveilleux. 

Et tout va bien. Je me sens « gilet jaune » mais j’ai de l’argent, un travail, la santé. Une vie sociale riche. Des vrais amis. Mais il y a ce « mais ». 
Ce blog devient le premier étage d’une fusée psychanalyse.

Demain je parlerai de Modric ballon d’or. Ça c’est formidable.


dimanche 2 décembre 2018

Gilets jaunes et je m’en fous

 Ce soir un Ballantines bien tassé m’a permis de zapper entre match horrible de l’OM, débat où la folle Daniele Obono rend LAREM convenable. Et à côté des commandes de cadeaux pour Noël, car je n’ai pas travaillé pendant un taxe pour me faire allumer fiscalement et ne pas fêter un noël sympa pour la femme que j’aime et les enfants.

Je le fous des gilets jaunes mais je soutiens in petto leur combat. J’en ai marre de me faire fracasser, moi le solvable rural qui payait hier la solidarité nationale, aujourd’hui la transition écologique. stop les blagues.

Je ne vais pas plus loin et ne demande pas de démission de Macron. Il restera une imposture de la 5eme république et on le paie. En face les oppositions sont pire que ses portes voix (dont mon député qui est une blague).
J’ai toujours écris que les frondeurs PS d’un côté et le canard enchaîné de l’autre (aidé par je ne sais qui?) ont tué la présidentielle de 2017. Ce mandat ne pourra pas finir.


Sinon plus sérieux les enfants ont fait le sapin. Demain on fait la crèche. 

Je suis heureux chez moi, le reste... j’ai un avis, mais dur à exprimer. Sinon le monte à Valence demain.