dimanche 22 septembre 2019

Carte postale de Marseille dans le Fort Saint Jean

Après une journée sous la pluie à profiter des journées du patrimoine (qui me donneront l'occasion d'autres billets), je continue mes cartes postales de Marseille. Je reste monothématique, mais j'ai tellement aimé cette journée de fin Août que j'ai envie de continuer à la faire partager.

D'autant plus que le soleil mordant et le bleu du ciel étaient à l'opposé de la journée d'aujourd'hui, qui s'est terminée par une pluie froide et un brouillard hivernal en sortant du Fort Saint André de Villeneuve-lez-Avignon.


Géographiquement, je reste proche des cartes postales précédentes. Toujours Marseille, mais dans le Fort Saint André maintenant. Qui a été totalement rénové. Une des deux entrées du Vieux Port, celle côté Nord. Plus loin, nous verrons le Mucem, et le quartier des docks qui avant était pouilleux et déguelasse, et qui est maintenant le coin le plus hype de Marseille avec son Apple Store et ses autres magasins à pognons. 

Restons dans le Fort Saint Jean. L'endroit est magnifique, divin. Presque irréel. Nous sommes à Marseille, mais nous pourrions être ailleurs. Marseille a été créée par des grecs, et est une porte sur la Méditerranée. Dans ce Fort, nous pourrions être partout... 


D'ailleurs puisque je suis à Marseille, autant que je parle un peu football. Hier soir j'ai regardé le très bon Marseille - Montpellier. Ca faisait longtemps que je n'avais vu jouer Marseille aussi bien. C'était un très bon et très gros match de l'OM.
Sauf que Marseille s'est pris 3 buts... 2 ont été (justement) refusés, mais c'est dommage. Le pire est de perdre le meilleur défenseur. Puis, après un scandale de fin de match, Kamara et Payet sur deux cartons rouges scandaleux. Le joueur de Montpellier qui a mis la merde a bien été formé à Lyon... Une belle petite garce.

Un peu la trouille pour la suite. Par contre personnellement à mon Petit Gazon, Germain m'a fait du bien. Et Philipoteaux aussi : Nîmes marche bien aussi. Footballistiquement mes deux clubs, Marseille et Nîmes, tournent bien. C'est chouette.
Nîmes, faudra que je montre quelques jolies cartes postales d'une visite un matin d'Août des Arènes et de la Tour Magne.



Mais là restons encore un peu à Marseille. Dans ce Fort. Comme vous voyez, on se régale. Les images sont superbes. On pourrait être en Grèce, en Espagne, en Sardaigne, au Maroc... On pourrait être à plein d'endroits.



Je suppose que ma prochaine carte postale sera vers le Mucem. Le bâtiment est architecturalement vraiment joli, en tous cas je l'aime beaucoup. Les expositions dedans bof, mais l'art moderne j'ai toujours considéré ça de manière pas très positive...



A part ça je pourrais encore écrire sur le blues du dimanche soir. Les semaines au travail sont affreuses, difficiles. Mais mon boulot a fait un truc pour un peu donner de l'oxygène : la mise en place du télétravail.
Faudra que j'en parle. L'intérêt que j'y vois est d'avoir une journée de ci de là la possibilité de quitter un endroit anxiogène et douloureux, où les relations humaines sont violentes. De "prendre l'air", de reprendre de l'oxygène. 


Je n'ai fait qu'une journée, et j'ai l'impression d'avoir bien travaillé. Avec en plus le bonheur d’amener mes enfants à l'école et d'aller les chercher le soir. En 2019 finalement, si on peut le faire, faisons le... Au moins pour se faire du bien.


Mais je n'aime vraiment pas les dimanches soir...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...