dimanche 29 décembre 2013

Taxe à 75% : ça fera perdre combien de recettes fiscales ?

Simple question sur cette mesure démagogique et idéologique qu’est cette consternante taxe à 75%. Qui fait plaisir au militant politique, mais dont l’impact sur l’économie me reste assez incertain.

L’amateur du football s’est déjà fait à l’idée que ce gouvernement avide de « justice sociale et tout le tintouin » a demandé que Monaco soit exonérée de cette taxe. Et a fait en sorte que le puissant PSG s’en tire bien en ayant cette taxe plafonnée.
Je me suis également fait à l’idée que des clubs professionnels meurent. Le militant politique ne pleurera pas dessus. Et puis bon, le gouvernement a déjà fait beaucoup de mal à bien des pans de l’économie française et aux ménages français, pourquoi pas le football après tout.

Je me pose simplement une question. Combien cette taxe idéologique va-t-elle couter à l’état ?

Le football français, c’est aujourd’hui 120 joueurs de football qui gagnent plus d’un million par an. Et qui rapportent donc plutôt pas mal aux caisses de l’état français (le foot français, c’est 700 m€ par an de recettes fiscales, ça va...).
Les présidents de club l’ont dit : si cette taxe passe, ils vendront et se sépareront de ces millionnaires que le pays ne veut pas. Les clubs étrangers, même de troisième zone, les recruteront. Ça sera ça de moins dans les caisses de l’état.

Ça m’intéressera de savoir, après coup, combien cette mesure idéologique coutera à notre pays. Parce que c’est idiot, pour une promesse électorale, de détruire une économie qui rapporte fiscalement parlant.


Enfin bon… Avec la hausse de la TVA et des impôts pour les foyers français, les ménages paieront ce que ne paieront plus les clubs de football… 

14 commentaires:

  1. On n'est pas d'accord. Je commente donc pour donner mon avis pas pour polémiquer.

    1. Je me fous du foot professionnel.
    2. Je ne vois pas pourquoi il échapperait à l'impôt.
    3. Ce sont toujours les mesures des autres qui sont idéologiques.

    Cela étant, je ai pas la réponse à ta question. La taxe va durer deux ans et personne ne quittera le territoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Réponses rapides
      1 - ce n'est pas une raison pour détruire. En tous cas ça ne fait pas une politique,
      2 - il n'échappe pas a l'impôt, c'est un mensonge de dire cela. Et il contribue énormément.
      3 - et ceux qui ont gueulé pendant 5 ans sur "le-bouclier-fiscal-qui-protège-les-riches" en savent quelques choses.

      Dans le milieu du foot, une soixantaine de footballeurs quitteront le territoires et ne paieront plus rien en France.
      On verra les dégâts dans deux ans... (De ça et du reste)

      Supprimer
  2. 2. Quel mensonge ? Qu'ai-je dit ?

    Quel dégât dans deux ans ? On a vu le dégât de la politique menée avant.

    Merde ! J'avais dit que je ne voulais pas polémiquer mais c'est plus fort que moi, tu me connais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dire que le football échappé à l'impôt est un mensonge.

      Sur le reste Sarkozy a été battu. Il a été jugé conformément à ton avis.
      Je pense que ce fait Hollande est pire, mais ce n'est que mon avis.

      Sur cette taxe on verra. Je veux juste que dans deux ans on me dise la différence de recette fiscale générée par le football professionnel.
      On verra dans deux ans

      Supprimer
    2. Je n'ai pas dit que le foot échappait à l'impôt.

      Hop ! Bonne soirée !

      Supprimer
  3. Vous remarquerez qu'il n'y a aucun argument, autre que purement idéologique, pour justifier cette taxe.

    C'est une punition, tout simplement.

    @Jegoun"La taxe va durer deux ans et personne ne quittera le territoire."
    Comme tout ces impôts sensées être éphémères et qui perdurent encore ? Et bien sur que si des gens vont quitter le pays. Ca commence déjà dans toutes les grosses entreprises disposant de filiale à Londres.

    Dans les banques (qu'elles soient françaises ou non) les gros salaires sont déjà en contrat Londonien et les gens sont de plus en plus rapatriés à Londres. Total à déjà déplacé nombre de ses employés les mieux payés à Londres. Le management de la plupart des sociétés étrangères implantées en France a déjà fait modifier ses contrats ou alors est déjà parti vers des pays plus accueillants.

    Sans compter les contribuables qui ont déjà quitté la France depuis 2 ans.

    Jegoun, vous dites n'importe quoi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Et bien sur que si des gens vont quitter le pays." Des chiffres ? Une comparaison avec le gouvernement précédent ?

      Tu n'es qu'un gros nul et je vais être poli : je ne vous pas pourquoi le taulier aurait à supporter nos bisbilles.

      Supprimer
    2. Des chiffres ? Oui; http://www.franceinfo.fr/economie/qui-sont-les-exiles-fiscaux-francais-1186867-2013-10-23

      http://www.rue89.com/2013/06/25/tete-exiles-fiscaux-avocate-raconte-243627

      http://www.lefigaro.fr/impots/2012/12/21/05003-20121221ARTFIG00629-le-nombre-d-exiles-fiscaux-en-nette-hausse.php

      Mais à part ça, il n'y a pas d'exil fiscal en France... A part ça effectivement, les jeunes diplômes Français ne quittent pas la France. 150.000 Français à Londres en 2007, 500.000 aujourd'hui... Mais non, personne ne quitte la France....

      Et le fait qu'il eut déjà de l'exil fiscal sous le gouvernement précédent ne justifie pas votre stupide affirmation : " personne ne quittera le territoire.".

      Supprimer
    3. Le premier lien porte sur 2011 et j'ai la flemme de suivre les autres qui sont probablement un ramassis de conneries.

      Mon affirmation n'est pas stupide (et tu pourrais être poli, connard). On parle de foot et d'une taxe payée par les clubs. Pas par les joueurs.

      Supprimer
    4. Skandal, Nicolas. c'est bon. Fin de discussion

      Sinon je ne parle que de foot

      Supprimer
    5. Jegoun donnant des leçons de politesse... La fin d'année 2013 offre de belles surprises....

      Supprimer
    6. Skandal,
      J'ai dit c'est bon, fin de la discussion. Règle tes comptes avec Nicolas ailleurs.

      Sur le fond de l'affaire nous avons le même avis sur la taxe. C'est bon, pas besoin d'aller plus loin.

      Supprimer

Bienvenue dans ma maison. Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. L'insulte non. Et il est interdit de venir casser les roues du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Commentaires anonymes non acceptés (je vire).