mardi 21 mai 2019

Déambulations en Uzège : Saint Quentin la Poterie #gard

Fin Mai est toujours un moment pour moi. Marcher, beaucoup. Ce matin, presque 20 km compteur Runstatic (et montre qui donne à peu près pareil).

Le lieu que je découvre est à deux pas de chez moi mais je ne le connais pas. C'est l'Uzège. C'est tout le coin autour d'Uzès. Cette sous préfecture du Gard est là où nous nous sommes pacsés. Et pourtant je n'y ai mis que deux fois les pieds. Parce que entre le Rhone et l'Uzège, il semble il avoir une frontière imaginaire.


Saint Quentin la Poterie est le nom du village dont je suis parti ce matin. Après avoir laissé les enfants à l'école, j'ai pris les virages nombreux entre Tavel et Pouzillhac au volant de ma Mégane que je ne maîtrise pas encore top top. Pour me lancer dans une promenade dans les vignes et dans les bois.
En partant d'un village que je ne connaissais que de nom. Petit, au foot, j'ai sans doute du jouer un tournoi dans ce village, mais c'est pas sur. En tous cas je ne m'en souviens pas.

Ce village est dédié à la poterie comme son nom ne l'indique pas. J'imagine que j'irai faire un tour dans Wikipédia ce soir si je veux en savoir plus. Mais ce n'est pas évident que j'ai tellement envie d'en savoir plus.

Là j'ai très envie d'une bière et de mon iPad sur la terrasse (ça y est il fait beau dans le Gard).



A part ça pour ceux qui ont la gentillesse de s'inquiéter pour moi, je vais mieux. Faire 20 km en 2h30 en prenant beaucoup de photos et en regardant la carte implique que le physique est bien, et j'ai pas mal en courant. Y avait du dénivelé, tout allait bien.
Physiquement ça va. Moralement aussi, du moins ça va mieux.

Ma meilleure amie m'avait parlé du concept de "la boite noire" dans laquelle on plonge des fois. Je pense y avoir plongé profond.
3 billets en Mai, 10 en Avril, c'est peu. Aussi peu que le nombre de commentaires que j'ai (et encore je ne compte pas les spams...). Finalement un des effets de la boite noire est que l'envie de bloguer disparait aussi.



C'est pour ça que marcher ça fait du bien. Marcher, et d'autres choses. Car il y a un an, la marche me faisait plus réfléchir qu'autre chose. Là, je pense à prendre des photos, à profiter, à faire monter le coeur une minute au dessus de la zone cardio quand je vois une belle ligne droite qui monte un peu. Bref, me faire du bien.

L'an passé, le 1er Juin plus précisément, j'ai fait un malaise au retour du boulot. Le style qui fait peur. Bon, j'ai eu des examens. Y avait deux trois trucs, mais on ne revient pas au poids de ses 20 ans sans qu'il y ait quelques conséquences.


La Vierge Marie qui veille sur ce Saint Quentin gardois avait l'air miséricordieuse avec moi. Sympa. Mes péchés n'ont pas été très violents et ne méritent pas une opprobre générale. Mais en me faisant mal à moi, j'ai fait mal à un cercle très proche. Quand on va mal, ceux qui vous accompagnent ou ceux que vous devez guider ne peuvent pas aller bien.

Quand tout autour de soit les gens se rendent que vous avez changé et n'êtes plus le même, et vous le disent, là il faut attaquer quelque chose. Se battre contre soi même, peut être le pire ennemi. Le plus redoutable en tous cas.



A part ça j'écrirai peut être un billet sur les élections européennes. Aujourd'hui tout ce que je vois me confirme mon dégoût pour cette campagne et la classe politique française. La seule chose que j'espère est que la France Insoumise soit le plus bas possible (car eux sont les véritables dangers pour notre république).
Le reste... Le président par accident Emmanuel Macron pourra dire ce qu'il veut. Ses députés aussi. Si l'ancien Front National arrive en tête, et bien tant pis pour lui.

Le danger, c'est de prendre les gens pour des idiots. Le danger, c'est de jouer avec le feu en se prétendant pompier. Le danger, c'est finalement ce que fait en Marche et Macron, qui ont voulu avoir comme seul adversaire soit le repoussoir Mélenchon, soit Le Pen. Laissons les entre eux.

Il va m'être difficile pendant encore un moment de mettre un bulletin "Les Républicains" dans une urne (les présidentielles ne passent pas, la campagne encore moins). Et personne ne me plait.

Alors j'irai marcher. Et je rentrerai pour le Grand Prix de Monaco.

vendredi 17 mai 2019

L’histoire jugera aussi Macron

La dramatisation de Macron qui passe de président à chef de clan m’est insupportable. Il dit « l’histoire jugera ceux qui ont cède au populisme (et au RN) ». Je pense aussi que l’histoire sera très sévère vis à vis de ceux qui ont instrumentalisé les populistes et les extrémistes pour pouvoir s’élever comme seul rempart. 

Et au passage garder un pouvoir qui a été conquis en 2017 suite à quelques heureux concours de circonstance (Merci le canard enchaîné).


Aujourd’hui, entre le RN et ce clan En Marche qui attise les flammes, je me demande qui est le plus dangereux pour notre république. Le président aujourd’hui est en Marche, mais pour marcher sur notre République et ces principes. Et c’est gênant. 


J’ai hâte du retour d’une vraie droite républicaine (qui pourrait se montrer indulgente même vis à vis de ceux qui ont fait la faute de soutenir En Marche... car au final je pense que c’est une faute. J’en écrirai un billet)


Et quand j’aurais cinq minutes j’écrirai un billet pour dire si je vais voter ou pas le week-end prochain. Pour l’instant c’est non. 

mardi 30 avril 2019

Carte postale d’Evian

Billet de rien. De vacances, à Evian cette année. La ville est à taille humaine. 

Le club est moins village qu’à Najac. Mais je sors, j’achète l’équipe, le pain, et j’ai un bar pour boire une bière. Même si celle du soir sont agréables. 


Et j’ai du wifi. Ce qui risque de ne pas être le cas en rentrant car visiblement gros soucis de ligne. 


C’est joli Evian, j’en ferai des billets sur mon grenier. 


Dernier truc le funiculaire. Avec mes enfant c’était rigolo.




dimanche 28 avril 2019

Carte postale des bords du Lac Léman

Semaine de vacances au bord du Lac Léman. Quand le soleil se lève, de la terrasse nous voyons la vue de la première photo.

Il est fascinant ce lac. Un copain qui fait de la généalogie m’avait dit un jour qu’il y avait d’immense probabilité que l’origine de ma famille soit autour de ce lac. Je sais qu’il y a des cousins très éloignés et qu’un oncle de mon père est enterré à côté à Thonon.

Peut être que ici je suis dans un coin originel. Le Rhône prend son origine ici, pourquoi pas moi ?


Mardi nous irons, avec enfants et épouse, à Genève. Un lieu d’une autre naissance. Le 26 avril 2002 (Genève c’était le 27) était important aussi pour moi.

Eurydice (Elaurys ?), si tu me lis parfois, peut être que sur le retour je passerai à Thoiry. Parce que ça reste un beau souvenir. 


Sinon le bar de l’hôtel a le Wifi. C’est bien.


Il recommence à pleuvoir. Et j’ai presque fini ma bière...


lundi 22 avril 2019

Carte postale du Forez un lundi de Pâques

Quelques photos d’un lundi de Pâques sous le soleil, un jour de printemps. Il fait beau, même si je suis malade. Une sinusite qui me casse la tête et les jambes me handicape. Mais je tiens. Si j’ai pu faire 30 km vendredi, j’ai plus de mal la...




Il a fait beau. J’ai vu des photos d’amis dans le sud, apparement chez moi il a fait un temps estival. Je pense que je vais bientot préparer la piscine...


A part ça rien. C’est un billet de rien, de paysages, de marches. Un billet du soir où mon état (moral ?) est à peu près au niveau de la vache dans la dernière photo. Envie de guère plus.


Pourtant c’est bientôt 19h et C dans l’air est bientôt fini. Il faudrait que j’aille boire un coup...










dimanche 21 avril 2019

Joyeuses Pâques sous la pluie

Épuisé ce soir. Les kilomètres les jambes et l’anniversaire de beau papa hier (arrosé...) fait que nous sommes contents que demain soit férié... vive les jours fériés chretiens, qui rappelle notre histoire et ce qui fait le beau de notre civilisation et de notre pays. 

La chasse aux œufs a été rapide, la pluie arrivant.



Sinon les chrétiens auront encore morflé. En France ou aujourd’hui au Sri Lanka. Tuer, parce que son propre dieu nous l’aurait demandé, d’autres personnes pendant qu’ils prient. C’est atroce. Qu’on ne me parle pas d’une religion de paix quand on commet de tels actes abjects pour le coran.
Après, j’entends que certains partis politiques chez nous courent derrière un vote musulman qui malheureusement a un poids. La gauche qui soutenait hier ces salopards qui proposaient aux flics de se suicider et aujourd’hui continue la drague de ceux qui ne sont pas très Charlie sont le danger qui menace notre république. Melenchon et sa bande sont effrayants.

Enfin, restons chrétien et républicain. Et soyons humainement plus fort qu’eux.

jeudi 18 avril 2019

Rigoler quand même, même avec Notre-Dame-de-Paris

On rigole quand même sur Facebook ou Twitter. Pas quand on lit des messages de haines contre la France et les chrétiens, mais quand on voit de l'humour. Rire quand même, même si depuis lundi on a une drôle de gueule de bois.







Cela rappelle aussi que lundi j'ai vu le premier épisode de la dernière saison de Game of Thrones. C'est bien...




En tous cas nous avons évité (ou loupé ?) l'intervention de Macron, qui promettait d'être une nouvelle saignée des gens comme moi qui travaille, qui cotisent, qui paient tout plein pot, et qui en ont marre. Et qui trouvent abject que le mouvement initial des gilets jaunes aient été annexés par ces fous de la France Insoumise.

Enfin c'est un autre débat...

lundi 15 avril 2019

#jesuisnotredamedeparis

J'ai juste les boules... Je pensais que l'allocution de Macron me saignerait, mais cette information me fait très mal.


vendredi 12 avril 2019

Saint Seiya et Bagnols Sur Cèze #Gard

Si vous venez à Bagnols/Cèze, venez y du Nord.
Ne vous attendez pas à trouver un personnel politique qualifié. Aujourd'hui, entre son député En Marche "je montre ma trombine de partout et je suis stagiaire à l'assemblée nationale où j'encense mon Président" et son opposante choisie par le Midi-Libre (une insoumise qui ferait faire des cauchemars à Marianne...), il n'y a plus rien dans ce territoire. Qui sera offert au Front national, mais tant pis, il fallait réfléchir avant et faire preuve de davantage d'humilité et de décence. Les petits arrangements entre amis, surtout quand c'est gros, ça se voit.
Si finalement cette dangereuse de la France Insoumise ou le FN prend Bagnols, tant pis. Peut être que cela plus difficile pour les référents d'En Marche de cumuler des postes par des jeux de taquins, mais ils l'auront cherché.

Non, venez y plutôt par le Nord et arrêtez vous voir cette fresque superbe, qui fait chaud au coeur. Les Chevalier du Zodiaque, c'est toujours un bonheur de les voir.




Il y a un grapheur fantastique à Bagnols/Cèze, qui fait des fresques urbaines merveilleuses. Autres choses que ces merdes de tags que le parti socialiste et Jack Lang appelait "de l'art" pour se mettre dans la poche une jeunesse qui le leur aura bien rendu.

S'il fait une fresque "Dragon Ball", je lui dirai merci.


Mais sinon c'est dramatiquement politiquement ce qui se passe chez moi. Je sais qu'ailleurs c'est ce même vide qui est en train de grandir et grossir. En Marche aura vraiment été la pire imposture de la Veme République, et j'ai vraiment peur qu'il ait raison François Hollande. La prochaine fois sera le pire...

mercredi 10 avril 2019

Je fais semblant

Décidément deux billets très Bruel... "Je fais semblant" n'est pas une de ses chansons les plus connues. Mais c'est une de celle qui me touche le plus.
Il a chanté cette chanson au concert de Marseille. J'ai été trés ému.

Ce matin, un directeur m'a demandé comment j'allais, parce que clairement les gens voient que ça ne va pas bien. J'essaie justement de "faire semblant", mais je n'y arrive pas quand "le masque tombe" (Johnny cette chanson).
Je disais "mais à la dernière réunion j'ai été brillant non ?" (je ne suis pas humble), mais je suis vu répondre que la scène, c'était pas pareil que les coulisses. Et que dans les coulisses, je ne fais plus semblant.

"Je fais semblant", j'ai l'impression que c'est une chanson que j'aurais aimé écrire. J'aurais été moins dans le brillant sur le final, mais avoir une femme qui m'aime et deux enfants formidables, je n'aurais jamais imaginé ou espéré ça au début.

C'est une belle chanson.

La photo de classe
Le sourire rose d'une fille qui me dépasse
Le petit air malin qui suit mes grimaces
La vie qui trace
Les souvenirs qui n'ont plus assez de place
Et les grands airs qui me font boire la tasse
Le temps qui passe

Je Fais Semblant
Je joue au grand, je m'invente des papas
Des grands, des forts, à qui j'ressemble pas
Mais qui me donnent la force de croire en moi
Je Fais Semblant
Je suis tremblant à l'idée qu'on ne m'aime pas
Je serre maman qui me prend dans ses bras

Je Fais Semblant que rien ne m'arrivera
Ne m'arrivera
Premiers frissons
On apprend la guitare sous l'édredon
Sa mère n'veut pas de moi, c'est un peu con
Les nuits s'en vont
Et ma première histoire monte dans l'avion
Mes larmes se mêlent au Brésil de Milton
Première chanson

Je Fais Semblant
Je joue au mec à qui on ne la fait pas
Je suis absent, elle ne reviendra pas
J'embrasse des lèvres que je connais pas

Je Fais Semblant
Je prends ma voix sans vie à bout de bras
J'enfonce les portes où l'on veut bien de moi
Ca fait sourire, on dit qu'on m'rappellera
On m'rappelle pas

Et puis un jour
Des mains se tendent pour m'offrir de l'amour
Des voix s'unissent pour guider mes détours
Le monde autour

Ceux qui m'aiment, les autres qui comptent les jours
Ceux qui me font espérer en "toujours"
Trop d'monde autour

Je Fais Semblant
Je joue à croire que je mérite tout ça
Je suis tremblant, ces gens sont là pour moi
Je leur raconte ma vie et ils me voient
Je fais plus semblant
Je rends sa vie à ma voix, à bout de bras
Celle que j'attends doit se cacher par là
Elle doit bien se cacher, je n'la vois pas
Je n'la vois pas

Le premier jour
Je me relève si on m'pousse dans la cour
Je suis Thierry la Fronde, je gagne toujours
Et le temps court...

dimanche 7 avril 2019

Arrête de sourire

Nous sommes allés voir le concert de Patrick Bruel au Dôme de Marseille mercredi dernier. Un des plus beaux concerts qu'on ait vu, et qui m'a mis des tessons enflammés dans le coeur. Mais ce n'est pas l'objet du billet.
Un jour je parlerai de mes voyages scolaires en 3eme où "Alors Regarde" et "Dors" étaient à fond à l'arrière du bus. C'était y a longtemps.

Je n'ai pas écouté le dernier album avant ce concert. J'ai donc découvert des chansons. Dont une que j'ai en tête, et qui me donnerait envie de pleurer à chaque fois que je suis tout seul. Ce qui est assez fréquent car je suis dans une période d'évitement.

"Arrête de sourire", c'est le titre de la chanson. J'ai trouvé une vidéo sur Youtube. Mais je mettrai les paroles plus bas.


En ce moment, je passe une période qu'on pourrait qualifier de "difficile". Pudiquement, on pourrait que "je passe une mauvaise passe", ce qui est laid.

Quand j'ai entendu cette chanson, tout s'est arrêté pour moi. Et les larmes ont coulé.
J'ai pensé à une personne, qui habite pas loin de ce dôme de Marseille. Y a plus de 20 ans, elle a été ma première petite amie. Patrick Bruel sortait son troisième album.
Aujourd'hui, c'est ma meilleure amie. C'est une fille extraordinaire, que j'aimerai tellement connaitre mieux.

Elle a une gueule fantastique, mais la vie lui a envoyé des merdes qui font qu'elle pourrait gueuler. Mais non, elle continue à rigoler, et elle me tient... Oui, je l'écris, elle me tient en vie, en tous cas elle me pousse à essayer d'avancer, même si aujourd'hui le 4x4 est totalement embourbé.

Et en plus Falconette adore cette fille, cette "Captain Marvel" qui a déjà sauvé mon monde.

Elle est belle cette chanson. Mais l'entendre me fait mal. Parce que moi j'arrête de sourire, et c'est dur de refaire partir la machine...

Arrête de sourire
Quand tu souris on voit à quel point t'es con
À quel point tu crois que l'humain est bon
Et que tu oublies qu'la vie parfois c'est long

Arrête de sourire
On a tous des secrets cachés en nous
Des rêves inassouvis qui nous rendent fous
Des regrets qui reviennent nous salir les joues

T'as pas choisi ta mère, t'as pas choisi ton père
T'as même pas pu choisir la gueule qu'on t'a donné
T'as pas choisi ton nom et même si tu tournes en rond
Tu continues à rigoler

Tu dis qu'tu aimes la vie, tu lui dis même merci
Quand elle t'envoie ses merdes, tu dis que c'est pour le mieux
Tu crois qu'on est ici sur cette belle terre jolie
Parce qu'on se doit d'apprendre à être heureux

Arrête de sourire
Quand j'te vois tu m'donnes presque envie d'y croire
Presque envie d'essayer de voir dans le noir
Moi qui m'nourris rarement d'amour et d'espoir

Arrête de sourire
Moi j'suis celui qui doute de tout malgré lui
Qui s'nettoie de ses péchés le soir sous la pluie
Celui qui s'noie seul dans une mer de déni

T'as pas choisi ta mère, t'as pas choisi ton père
T'as même pas pu choisir la gueule qu'on t'a donné
T'as pas choisi ton nom et même si tu tournes en rond

Tu continues à rigoler
Tu dis qu'tu aimes la vie, tu lui dis même merci
Quand elle t'envoie ses merdes, tu dis que c'est pour le mieux
Tu crois qu'on est ici sur cette belle terre jolie
Parce qu'on se doit d'apprendre à être heureux

Arrête de sourire
Parce que j'crois qu'tu fais de moi un homme jaloux
J'sais pas comment tu fais pour rester debout
Alors que moi ce soir je marche à genoux

Arrête de sourire
Avec tes grands yeux qui mordent dans la vie
Moi aussi j'veux regarder dans l'infini
Sans avoir l'impression de vivre à crédit

T'as pas choisi ta mère, t'as pas choisi ton père
T'as même pas pu choisir la gueule qu'on t'a donné
T'as pas choisi ton nom et même si tu tournes en rond
Tu continues à rigoler

Tu dis qu'tu aimes la vie, tu lui dis même merci
Quand elle t'envoie ses merdes, tu dis que c'est pour le mieux
Tu crois qu'on est ici sur cette belle terre jolie
Parce qu'on se doit d'apprendre à être heureux

T'as pas choisi ta mère, t'as pas choisi ton père
T'as même pas pu choisir la gueule qu'on t'a donné
T'as pas choisi ton nom et même si tu tournes en rond
Tu continues à rigoler

Oui, continue à rigoler

Oui, continue à rigoler!

dimanche 31 mars 2019

La meuf est ministre

LaREM n’a honte de rien. LREM est bien le pire de notre république.


La nomination comme ministre et porte parole de Sylbeth N’Diaye (« la meuf is dead » en parlant de la mort de l’immense Simone Veil), c’est une insulte. 

Et la preuve que Macron s’en fout. Ils ont le pouvoir, ils font ce qu’ils veulent. Et s’en foutent de tout ce qui est moral.


D’ailleurs tiens ? Il paraît que la bande a Macron qui lutte contre les fake news crée des fake news quand ça leur chante, par exemple sur l’affaire Benalla. Macron Poutine Trump ou milice d’extrême droite, même combat ? 


Jamais la politique n’est tombée aussi bas. Ce mandat Macron ne pourra pas finir. Sinon peut être Hollande aura eu raison et les prochains au pouvoir seront le FN.