lundi 25 mars 2013

Quand la gauche vote FN... (réflexion d'après partielle)

Hier, j’écrivais un billet où je faisais le vœux un « front républicain » (même si le mot m’énerve et le concept me dérange) face aux deux Fronts cousins. National ou de Gauche, je trouve que les amis des dangereux Mélenchon et Le Pen ont la même nocivité. Cela implique les voir loin du pouvoir, où ils pourraient faire vraiment très très mal, que les partis républicains soient irréprochables, dignes, efficaces quand ils sont au pouvoir, respectueux de leurs engagements, des électeurs, des valeurs républicaines. Egalement respectueux entre eux.

Mais ce vœux n’a pas duré plus d’un dimanche, puisque l’élection dans l’Oise m’a enlevé mes quelques « illusions » (si j’en avais vraiment). Dans ce deuxième tour entre un candidat UMP et une candidate FN, les électeurs qui avaient voté à gauche au premier tour ont massivement voté Front National au deuxième. Les faits sont là : ces derniers préféraient un député FN à un député UMP.
Je ne peux pas leur en vouloir : ces derniers temps, sur un deuxième tour entre un candidat gauche républicaine (c’est-à-dire pas FdG ou PdG) et un candidat FN, les électeurs de droite républicaines avaient eux aussi tendance à préférer le deuxième au premier.
Pas de réactions de ma part, simple constat.

J’ai beaucoup aimé le billet d’Authueil, intitulé : « L’Oise, le PS et le FN… ». Pertinent et percutant, comme toujours…

Mancel fait 11 073 voix au premier tour, 13 909 au deuxième. La candidate FN, c'est 7249 au premier tour et 13 120 au second. Elle gagne près de 6000 voix entre les deux tours. On peut se demander d'où viennent ces voix. Mancel ne gagne que 2836 voix entre les deux tours, quand la candidate socialiste faisait 5828 voix au premier tour, la candidate Front de gauche 1811 et une candidate d'extrême gauche 428. Ça fait 8067 voix bien marquées à gauche. Où sont passées c'est 5231 voix de gauche qui ne se sont pas reportées sur le candidat UMP, comme cela avait pourtant été demandé par les responsables nationaux du PS ? Certes, une partie d'entre eux a pu choisir de rester à la maison, et ont été compensées, dans les chiffres de participation, par des abstentionnistes du premier tour. Mais ça ne fait le compte pour autant. Il faut bien se rendre à l'évidence, des électeurs qui ont voté à gauche au premier tour, ont voté FN au deuxième. Et dans une proportion non négligeable.

Cela éclaire d'un autre jour les commentaires parisiens, et les cris d'offraies des "braves socialistes" qui couinent quand une trentaine de députés UMP applaudissent à une intervention de Marion Maréchal, et qui cherchent la moindre petite chose pour prouver une collusion entre le FN et l'UMP. Sur le terrain, des électeurs de gauche votent FN dans un duel UMP-FN. J'attends leurs réactions, et je pense que je peux attendre longtemps.
J’ai toujours pensé qu’il était dans l’intérêt du PS d’avoir un FN fort. Quand le FN fait 10 % et que la droite républicaine en fait 40%, c’est cette dernière qui est au pouvoir. Quand le FN monte à plus de 20% et que la droite républicaine tombe au-dessous des 30%, c’est la gauche qui gouverne.
Alors j’ai pensé, au début du mandat, que Taubira à la justice, que le vote des étrangers évoqués assez régulièrement, que Désir à la tête du PS, tout ça concourrait à un encouragement à l’électeur de droite classique de voter FN. Ca fera toujours ça de moins pour la droite républicaine, auraient pu penser les mauvais génies de Solférino. J'ai pu penser ça, mais je me demande si quelque part je ne me suis pas trompé.

Les choses ne sont peut-être pas si simple que ça. Instrumentaliser le FN n’a pas toujours été une bonne idée pour la gauche, cf le 21 Avril 2001. Et puis sur ce coup-là, les électeurs de gauche ont décidé de voter comme ils le voulaient, sans suivre les « consignes électorales », ceux dont j’ai toujours pensé qu’elles n’étaient que du vent : l’électeur n’est pas un militant, il est libre et de fait incontrôlable.
Des électeurs qui ont voté Chirac et Sarkozy ont en 2012 voté Hollande, surtout par réaction au dernier président de la République. La prochaine fois, probablement ne revotera t’il pas Hollande ? Vers qui ira-t-il ? Mélenchon ? Le Pen ?  En tous cas, les appels des QG parisiens, il en aura rien à carrer…

Je me trompe peut-être, mais j’ai l’impression que ce weekend, il s’est passé quelque chose. Qu’on est entré dans une autre phrase. Entre ces reports de voix de la gauche vers le FN, entre les histoires Sarkozy et Cahuzac, les déclarations outrancières et ordurières de Mélenchon et de certains de ses partisans zélés, entre aussi les débordements lors de la manifestation contre le mariage homosexuel et le   zèle particulier des forces de l’ordre…
Je me trompe peut être. Mais ce weekend, on en reparlera peut être comme d’un jalon…

10 commentaires:

  1. a force de courir derrière les FN , les électeurs de l'UMP ont prféré l'original à la copie, point barre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bob,
      tu es très souvent à coté de la plaque dans tes commentaires, en plus d'être trollant et caricatural. Je ne sais pas si c'est voulu, mais c'est assez pénible.

      Supprimer
  2. Comme je suis une buse en maths et que j'ai zéro logique, je n'ai évidemment pas tout compris à cette démonstration (et c'est sans ironie hein). Mais je me demande:
    Voyant qu'il n'y avait pas de candidat PS au 2nd tour, ne peut-on pas imaginer que les électeurs de gauche sont restés chez eux et que ceux du FN sont sortis du bois?
    Un peu comme si certains UMP ou FN s'étaient dit: "attendons le 2nd tour pour aller voter".
    Si dans ma circo, j'avais le choix entre UMP ou FN, je crois (je dis bien JE CROIS) que je serais capable de rester chez moi... En tous cas, je connais un paquet de sympathisants PS qui le feraient.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. voilà , comme dirait Nicolas

      Supprimer
    2. Elooooody,
      Oui, c'est une possibilité.
      Qui rendrait en plus toute pureté à la gauche qui ne peut être que pure, et donc surtout ne pas voter pour des vilains.

      Apparemment, les quelques "analyses" que j'ai lu ce matin montreraient que beaucoup de voix de gauche du premier tour se seraient reportés sur le candidat FN. Mais on peut le contester (et pour certains, à gauche, cela serait plus confortable).

      Mais après ils ont le droit de voter FN, et après chacun fait ce qu'il veut. Aucune critique de ma part, simplement un constat.


      Bob,
      Ca va...

      Supprimer
    3. Ah oui attends, je suis pas en train de dire qu'aucun gauchiste n'a voté FN, loin de là.
      Je dis juste que je méfie du pourquoi-du-comment-des-analyses qui parfois adoptent des conclusions plus bankables que d'autres.

      Supprimer
    4. Elooooody, mais tu as raison.
      Après, des fois des analyses mettent un peu en contradiction avec ce qu'on pense et qu'on ressent.

      Les faits sont de toutes manières là. L'écart s'est réduit. Il faudrait voir les listes d'émargement et voir si les signatures sont différentes entre le premier et le deuxième tour. Mais apparement ce n'est pas le cas.
      Cela validerait le fait que les électeurs de gauche ont voté FN. Ils ont le droit

      Supprimer
    5. Oui ils ont le droit.

      Supprimer
  3. Pour moi, le véritable tournant, c'est que la "Manif pour tous" commence à brailler que "le chômage est un problème plus urgent que le mariage homosexuel". On peut penser ce qu'on veut de ce dernier, mais c'est vrai que c'est moins urgent que le chômage.
    Hollande devrait se méfier : ses enfumages "sociétaux" commencent à être exposés comme tels.
    Sancelrien

    P.S : Eh, Faucon, pourquoi vires-tu les commentaires "Anonyme" puisqu'ils sont autorisés sur ton blog ? sois logique et change d'hébergeur, au moins !

    RépondreSupprimer
  4. Sancelrien,
    Mais merde. Je fais ce que je veux, et je n'ai pas à changer de plateforme, ni à être logique. Je veux que les gens signent. Point. Sinon je les vire sans autre procès.
    Je suis très logique : je suis chez moi et chez moi je mets les règles que je veux.

    Et changer d'hébergeur ? Surement pas. Ca fait bientôt 10 ans que mon blog existe, je ne vais pas changer parce que des connards (je ne parle pas de toi) viennent m'insulter anonymement. Ils sont souvent au PdG remarque.

    Après maintenant que je suis bien calmé, ton commentaire...
    Je suis d'accord sur les enfumages sociétaux de la gauche. On évite les "vrais problèmes" (bordel j'ai employé ce terme à la con pardon) en balançant des débats à la con style mariage pour les homosexuels (et pas "pour tous", cette expression est mensongère) ou vote des étrangers. Pendant ce temps les usines ferment.

    Oui l'activité économique c'est le plus important. Le chômage c'est le plus important.

    Mais je fais grace à Hollande qu'il faut être humble : sa présidence est consternante, mais d'autres n'auraient pas fait mieux que lui.

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...