mercredi 29 novembre 2017

Cocus des primaires

En écoutant hier soir Thierry Solere, je pensais à une réflexion du philosophe du football Rolland Courbis. Qui posait cette question suivante :

"Je me suis toujours demandé si quand on était cocu, c'était à cause de sa femme, ou à cause du mec qui se tape sa femme"

Je pensais aux cocus des primaires. Nombreux...

La primaire D'Europe - Écologie - les Verts. On n'y pense peu, mais elle a coûté 4€ par adhérent à chaque tour de scrutin. Au total 8€ pour dégager Duflot, et pour nommer un candidat qui est parti très vite à la soupe socialiste, ca fait mal. La carotte est peut être bio, mais dans le cul ce n'est jamais agréable.
8€ cette blague...

La primaire de "la Belle Alliance Citoyenne". Mort de rire déjà ce nom parfaitement à la con. 1€ par tour. Pour faire gagner un candidat qui quittera le PS pour fonder un parti au nom encore plus à la con après une campagne également lamentable. 
Et ne parlons de son malheureux finaliste qui a craqué en appelant à voter pour le bon Macron au milieu de la campagne présidentielle...
2€ pour 6% et deux finalistes qui ont quitté le PS pendant et juste après la présidentielle, c'est bien.

La primaire de la droite et du centre. La mienne.
Ca m'a coûté 2€ par tour, multiplié par deux (car je suis galant j'ai payé pour madame). 8€ pour avoir donc vu sortir de ces primaires une personne qui aura blousé tout le monde pendant ce scrutin. Dommage que Pénélope et les costumes ne soient pas sortis en octobre 2016...
8€ pour avoir participé à une primaire dont le responsable de l'organisation s'est barré en début de semaine chez Macron. 8€ pour participer à un scrutin dont le 4eme est parti en marche à la gammelle d'un ministère après la défaite de Fillon. 8€ pour avoir participé à la destruction de mon camp politique.

Ces primaires ont été un beau moment de cocufiage politique. Magnifique carotte nouvelle introduite dans les anus des militants et sympathisants sincères qui pensaient changer le destin du pays. Avec des dirigeants responsables, fiables, honnêtes. 
Pendant ce temps Macron est parti tout seul, avec ses soutien.ne.s. Les Front Insoumis et National avaient leurs ducés guides charismatiques. 

Et nous donc, à droite, nous voyons les responsables de cette blague dramatique partir soit à la soupe gouvernementale, soit se braquer vers des discours délirants en voulant se ratatiner encore un peu plus sur eux meme. Comme une étoile qui meurt écrasée par sa propre gravité. Si la droite républicaine et le centre finissent comme le PS, a 6% avec tous les électeurs qui se barrent, on aura l'air malin. Et on continuera à avoir une fiscalité effrayante pour les classes moyennes, une société soit disante "progressiste" qui s'abrutira avec des conneries inclusives et négativement stigmatisantes.  

On n'avait pas l'air bête avec notre pièce de 2€ en novembre dernier. Et aujourd'hui nous sommes bien cocus. Solere, le Maire, Fillon... je leur en veux. A eux et pleins d'autres. Des juppeistes, des antijuppeistes coins et primaires. Et c'est penible... si ce n'est grave pour notre pays et ses citoyens.

6 commentaires:

  1. Ce fut un bon moyen de faire rentrer de l'argent dans les caisses des partis qui ont de moins en moins d'adhérents. On ne m'y reprendra plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste Michelle, tu as raison...

      Supprimer
  2. Un an après, vous n'acceptez toujours pas l'idée que Juppé ait perdu et donc vous pensez que les Primaires ont été un scandale.
    Ne regrettez rien: si Juppé n'avait pas perdu contre Fillon, il aurait perdu contre Sarkozy. Et au lieu d'avoir une affaire Fillon, on aurait eu une nouvelle rediffusion des affaires Sarkozy.
    Et si Juppé, se présentant seul à la Primaire, avait été le candidat de la Droite à la Présidentielle, on nous aurait sorti une affaire Juppé.
    Perso, considérant que la Primaire a assuré l'élimination de Juppé (je n'ai rien contre les chauves, mais je pense que cet homme ne représente pas réellement le camp qu'il prétend représenter), je pense que mes 4€ de la Primaire ont été utiles...
    Je n'écris pas cela pour vous provoquer; c'est le même sujet avec un point de vue différent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un procès d'intention sur des choses que je n'ai pas dite, et qui sont idiotes.
      Et je n'ai jamais écrit que les "primaires étaient un scandale", même si le candidat que je pensais le plus à même de gagner les élections pour mon camps a perdu.

      Par contre, le fait est qu'il y a eu trois primaires. Pour les résultats que j'ai écrit. C'est factuel, et malheureusement c'est le cas.

      Et tu as raison, si Juppé avait été candidat, nous aurions eu sans doute des casseroles sur lui. C'est aussi un procès d'intention que je fais, mais je le pense.

      Enfin, nous n'avons pas la même vision des choses sur la droite et la politique. Si le prix pour éliminer Juppé (et Sarkozy) est d'avoir un Macron président et une pseudo gauche progressoinclusive au pouvoir, avec tout ce que ça comme un impact sur la société, c'est dramatique. Et profondément lamentable.
      Et la droite ne s'en sortira jamais avec ce genre de raisonnement.

      Car au final nous sommes dans la même sensibilité, nous subissons de la même manière la politique actuelle, et nous nous chipotons pour savoir qui de la "vraie droite", de la droite Juppé ou de la bande à Sarkozy il faudrait. Pendant ce temps ma feuille d'impôt grimpe et la société est en train de délirer complet.

      Supprimer
  3. Vous jouez sur les mots dans votre réponse, M. le Faucon des Collines. Etre cocu est un scandale...J'avais pas faux!
    Autre point, vous avez raison et je n'ai pas tort: je n'ai commenté que la Primaire de Droite. Je m'intéresse peu aux turpitudes des socialistes et écolos et, en l'occurrence, il y a vraiment eu 3 histoires différentes.
    Je ne veux pas faire de longs développements. Mon propos n'est pas de savoir qui est "la vraie droite" car présenté comme cela, en effet, le débat semble idiot. Mais si le sujet est de combattre un parti progressoinclusif et de payer moins d'impôt, je pense vraiment que Juppé et ses affidés ne sont pas les bonnes personnes et ne l'auraient pas été. Le choix que certains/beaucoup d'entre eux ont eu de soutenir Macron me semble le prouver. Sarkozy aurait été une catastrophe aussi.
    Je partage avec vous (en plus d'être languedocien et jeune père ;-)), le fait d'être particulièrement désabusé par la situation politique actuelle, l'idée qu'il vaudrait mieux cesser de se haïr au centre-droit mais je ne suis pas très optimiste...
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je ne joue pas sur les mots. Je n'ai,pas ce talent, j'écris ce que j'écris. Je n'ai jamais écrit que les primaires étaient un scandale, donc déjà le début est faux.

      Pour décrédibiliser la,personne que l'on veut contredire, il,n'est pas utile de déformer ses propos ou d'en inventer. Surtout quand on a son opinion, et qu'on l'exprime bien.

      Sur le reste nous sommes finalement d'accord en tous. Et je salue le jeune papa avec chaleur et affection.

      Supprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...