mardi 6 novembre 2012

Tiens ? Je pars à Prague...

Les affaires sont prêtes. Le France football du jour est avec l'iPad et les quelques bouquins dans mon sac à dos d'ordinateur. Les valises sont OK, avec bonnets et trucs chauds.
On est prêt : on part à Prague. Demain.

Encore un pays de l'Est.
Nous voulions partir quelques jours dans une capitale européenne début Novembre avec Falconette. Parce pas de vacances cet été. Et parce que nous étions à Rome y a 4 ans pour l'élection d'Obama, alors nous nous sommes dit qu'il fallait repartir pour l'élection américaine de cette année.
Après le fin fond de la Russie, je me suis dit que rester dans l'Est c'était bien. Moscou pourquoi pas mais le russe et l'alphabet cyrillique, j'avais pas trop envie. Prague venait ensuite comme une évidence...

Et c'est donc là que demain nous laisserons notre maison aux beau-parents stéphanois qui viendront profiter de la Provence, et d'un petit bébé ronchon. Parce qu'un peu malade. Comme ses parents : le weekend de la Toussaint n'a pas été pénible qu'à cause des tombes à fleurir et des souvenirs qui reviennent à la surface... La fièvre et une grippe qui ne passe pas m'a mis à plat. Et apparemment j'ai tout transmis à Falconette et à bébé...

Enfin demain de ces heures, nous boirons une bière à Prague. Peut être après un peu de piscine ou de salle de gym (le Novotel de Prague est, parait il, divinement équipé...). Sans doute après quelques balades déjà...

Quelques jours loin, ça fera du bien. J'ai déjà un peu (beaucoup) décroché depuis quelques jours. Visite chez de la famille à Marseille et au bord de l'Etang de Berre. Dodo aussi, parce qu'avec de la fièvre on n'a pas trop envie d'aller discuter politique, surtout dans l'ambiance actuelle où tout le monde s'insulte et se crache à la gueule (ambiance vraiment pourrie). 

D'ici là, j'espère que le gouvernement n'aura pas trouvé de nouvelles taxes à créer ou à augmenter, et que Marseille aura gagné contre les allemands de Mochengladmachin.
 
Et que j'aurais passé de bonnes vacances...

5 commentaires:

  1. bon voyage et passe un agréable séjour

    RépondreSupprimer
  2. Tu as raison, l'ambiance est pourrie et pas que dans ton coin.
    Je crois que c'est parce que la plupart des gens ont une bonne raison d'avoir peur de l'avenir, pour eux ou pour leurs enfants.
    Bon séjour à Prague, c'est une ville superbe, même il y a trente ans sous régime communiste.

    RépondreSupprimer
  3. Bob,
    Merci.

    Nicolas,
    Ah ben oui le Wifi. Au Novotel il sera là, et gratuit j'espère !


    Estelle92,
    Franchement je trouve l'ambiance politique, au niveau des responsables et des blogueurs ou twitters, franchement puante et nauséabonde. De tous les cotés.
    Mais je ne crois pas qu'il n'y a que la "peur de l'avenir". Bien des militants n'ont pas ces considérations. J'ai de moins en moins de respect pour beaucoup de militants en ce moment, qui préfèrent balancer des seaux de merde à la gueule de ceux d'en face, et qui s'en cognent de l’intérêt général, et de l'avenir de nos enfants. Ils préfèrent juste que leur camp soit au pouvoir, et qu'importe le reste.

    Je n'ai toujours entendu que du bien de Prague. Je verrai ça demain.

    (et bon, les pays de l'est, j'ai toujours eu une grande attirance pour eux, communisme ou pas...)

    RépondreSupprimer
  4. Moi aussi, peut-être parce que l'Europe centrale c'était un bastion de culture française.
    Prague je l'avais vue en 1980 belle mais triste, à la différence de Bratislava, et de Budapest. Ces deux dernières villes étaient très fliquées, visiblement, mais à Prague il n'y avait pas besoin d'uniformes, ce qui en disait long finalement si on réfléchissait un peu...
    Les militants ? J'ai décroché, je ne les suis plus que via les blogs... Mais c'est ce que je ressens aussi.

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...