mardi 16 septembre 2014

L'écurie (ou paradis) de Cucugnan

Carte postale des Corbières. Cucugnan. Fin Août, j'y ai passé une nuit, c'était formidable...

J'ai passé (nous avons passé) la nuit dans un havre qui s'appelle l’Écurie de Cucugnan. Une chambre d'hôte comme on les aime, comme je les aime. Un cadre chinchouillet, un accueil comme à la maison, une rue calme. Une chambre douillette (avec un Wifi qui marche du feu de dieu)


Et une vue à couper le souffle sur les Corbières. Et le soir, un calme et un silence assourdissant et apaisant.


J'ai profondément aimé mon séjour court, trop court, dans les Corbières. Cucugnan est un village où je retournerai avec grand plaisir. Les confins de ma région offre des endroits merveilleux...


En ce début de semaine chargé en actualité diverse, j'avais envie de retrouver ce calme bienvenu...

11 commentaires:

  1. Et sous le regard protecteur de deux châteaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pierrot, on en voit un magnifiquement bien en tous cas.

      Ce coin est merveilleux

      Supprimer
  2. t'as eu des nouvelles de son curé ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en tous cas une histoire très jolie...

      Supprimer
  3. A midi, sur le journal de TF1, un reportage sur Quéribus. Il était question aussi de Cucugnan...

    RépondreSupprimer
  4. Pierrot, il faut que je le vois ce reportage :)

    RépondreSupprimer
  5. Sur myrf1, au journal de 13 h d'aujourd'hui.
    Ce n'est pas long mais avec un guide.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu pourras continuer le rêve et la visite dès mercredi prochain 24 septembre sur FR3 avec Des Racines et des Ailes. Le sujet : Carcassonne.

      Supprimer
    2. J'ai vu hier soir Quéribus, c'était bien

      Supprimer
  6. Et pendant que tu seras sur Mytf1, ce midi, c'était Carcassonne.

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...