lundi 12 avril 2010

Charon ou l'enfer de la politique...

Excellent le petit billet d'Hérétique, joliment intitulé "Charon ou un aller simple pour le Styx".
Qui connait Pierre Charon ? aurait pu demander la dame du Poitou... C'est vrai qu'avant son intervention incroyable sur la rumeur dont il ne faut pas parler mais dont tout le monde parle, on ne connaissait que très peu cet "ami du Président". Il en a tellement, Nicolas Sarkozy, des amis...
Et donc Pierre Charon s'est cru "autorisé" à parler. Ou comme le dit Guy Birenbaum, il a eu réellement l'autorisation, puis se l'est vue retirée quand les choses ont commencé à mal tourner... ou plutôt à devenir ridicule...

Et là l'ami Hérétique de citer cet article du Figaro où il est expliqué que "Nicolas Sarkozy punit son conseiller Pierre Charon", qui le prend douloureusement mal... Si on ne parler pas de la France et de sa conduite, on trouverait ça amusant. C'est pitoyable...

A part ça, le Charon mythologique était "un vieillard à l'aspect revêche, sale et peu conciliant mais encore fort, solide et qui ne se laissait pas fléchir par les prières de ceux qui n'avaient pas de quoi le payer." Et accessoirement il conduisait les âme morts au royaume des enfers en leur faisant traverser le Styx...
Pierre Charon est en train de traverser le sien, pour cause d'un zèle envers le Roy qui s'est un peu trop vu. Pénible phénomène de cour qui laisse des gens sur le bord de la route...

Enfin on rebondit souvent en politique : Nicolas Sarkozy en est le parfait exemple...

Et accessoirement, ce personnage mythologique eu donné le pseudo d'un de mes plus chers amis...

6 commentaires:

  1. Tiens ! Rimbus vient de twitter cet article.

    RépondreSupprimer
  2. Charon est un récidiviste en matière de rumeur. Chirac, alors maire de Paris, l'avait éconduit assez sévèrement lorsqu'il l'avait soupçonné de lancer des rumeurs sur la sexualité de sa fille Claude. Cette anecdote est rappelée dans le dernier canard. Faut croire que ce gus ne comprend pas les leçons !!!
    affligeant.

    RépondreSupprimer
  3. Il n'a pas l'air commode "le Chevalier Charon" tout en surbrillance violette !
    ;^)
    ...
    Et puis, oui! Le lien de Nicolas est "instructif" !
    ;^)

    RépondreSupprimer
  4. Nicolas, je l'ai retwitté figure toi : très bon article !

    Captain Haka, oui c'est vrai que j'ai lu aussi... En fait nous avons avec ce M. Charon un des exemples du pire que peut produire la politique politichienne...

    Gildan, c'est un spectre d'Hades, donc déjà de base c'est moyen commode. Et lui en plus il est fourbe et tout et tout... (mais il a peur du regard de Shun d'Andromède, donc...)

    Bonne soirée à vous

    RépondreSupprimer
  5. Peut-être est-il content, après tout? Personne ne le connaissait, et le voilà célèbre du jour au lendemain…

    RépondreSupprimer
  6. Coucou, c'est vrai qu'on le connait maintenant :)
    Enfin, d'après un proche qui a vu Monsieur Figaro, il est quand même au 38eme dessous parait il... Donc bon, pas si content que ça quand même...

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...