mardi 25 mai 2010

Sortir de l'anonymat en combattant l'anonymat... Bravo M. Masson...

Visiblement, c'était le buzz de mes vacances sur le net. Le sénateur UMP Jean-Louis Masson propose une loi pour interdire l'anonymat sur Internet. Forcément, ça fait râler. Beaucoup râler. Unanimité à droite comme à gauche. Bravo M. Masson, la concorde nationale est une belle chose, merci d'y avoir contribué...

Comme Nicolas, on va reprendre le résumé malin et efficace de notre ami Prof : « Pour résumer très grossièrement, le sénateur propose d'appliquer aux blogueurs non-professionnels le statut des éditeurs professionnels et de leur appliquer le régime juridique des directeurs de publication. En clair, il s'agira pour tout blogueur de rendre accessible au public ses coordonnées exactes et de subir directement les foudres de l'action policière et judiciaire. »

J'arrive après la bataille (ou mes vacances). Mais je vais quand même donner mon sentiment.

D'abord, qui connaissait l'anonyme Jean-Louis Masson ? Peu de doigts se lèvent... Il suffisait simplement que ce Monsieur -qui visiblement ne connait pas grand chose au blog et à l'Internet (Authueil ici) -ponde un imbitable projet de loi pour aller contre ces affreux blogueurs pour accéder à cette belle et pure notoriété. Bravo. Belle lutte contre l'anonymat, le sien. C'est super.

Une fois que ce brave Monsieur est connu, que dire ? Qu'en penser ?
Personnellement d'abord, j'ai une position pas très claire sur l'anonymat, car je pense qu'au final il n'existe pas. Donc faire une loi pour combattre quelque chose qui n'existe pas vraiment, c'est profondément idiot. Mais en France, on aime les lois...

Je parle de mon cas. J'ai toujours voulu bloguer sous pseudo. Je trouve que c'est plus confortable. Je n'ai pas honte de mes positions, loin de là. Mais je ne veux pas mélanger un engagement politique et professionnel personnel, et mon activité de blog. Pourtant, ceux qui veulent savoir qui je suis le savent, et c'est très bien.
Quand je vais boire des canons à la Comète, on voit bien qui il est Falconhill. Certains avaient une image de moi qui avait sans doute rien à voir avec le gars d'1m82, 82 kilos à l'époque (3 de plus depuis un régime crétois)... Mais qui nonobstant un physique dont il n'est pas fan, n'avait aucune honte à s'afficher en vrai, et non pas derrière un écran d'ordinateur.

Pour autant, je n'aime pas quand on m'appelle Falconhill dans la rue. Je n'ai pas envie que bloguer sous ma propre identité, j'estime que c'est mon droit. Toréador ne veut pas se faire connaitre, c'est son droit ! Et c'est ma liberté de bloguer sous pseudo.
Si je dis une connerie, si je diffame, c'est normal qu'on vienne me mettre une baffe
. Et on trouvera, sans loi, la possibilité de me la mettre, la baffe. Donc pourquoi une loi ?

Maintenant, bloguer anonymement n'est pas une raison pour écrire des conneries. Pour bafouer l'honneur de personnes avec lesquelles nous sommes en désaccord. Je reprends la phrase de Jegoun : "Tant que les blogueurs se permettront de faire n’importe quoi tout en revendiquant une liberté d’expression, l’anonymat sera menacé". Il a totalement raison.
Par exemple, je trouve scandaleux de balancer, avec son anonymat (et un engagement politique militant qui lui n'est pas anonyme), des boules puantes sur l'adversaire qu'on veut dézinguer. Que cet adversaire s'appelle Sarkozy en balançant une rumeur, Royal en écrivant des conneries sur le Post, DSK ou qui que ce soit. Certains revendiquent la "liberté d'expression" pour dire n'importe quoi, c'est pas acceptable.

Etre anonyme n'empêche pas de garder une certaine éthique dans son expression, et dans son engagement politique.

Enfin, la liberté d'expression sur le net est elle menacée ? Aujourd'hui, je ne crois pas. En tous cas, personnellement, je ne me sens pas bailloné ou brimé.

Pour autant, quand on écoute un Lefebvre, ou quand on voit ce type de projet de loi, signer l'appel de Wikio pour la défense du droit à l'anonymat sur Internet est important. Signer le ici !
Vive les blogs. Anonyme ou pas.

Wikio

8 commentaires:

  1. Salut,

    Le truc le plus "marrant" dans cette histoire, c'est que ce cher sénateur veut faire une loi afin de "répondre" à une mésaventure qui lui est arrivé avec un lâcher de boules puantes lors d'élections. Vu que cet énarque n'est pas très au fait qu'on peut toujours trouver la personne qui se cache derrière un pseudo sur le net et au lieu de se "payer" un conseil juridique, il préfère se faire payer une loi pour sa pomme... Enfin pas sûr qu'il ai fait le bon choix car il vient d'attirer vers lui un éclairage pas forcément glorieux des quelques "débordements".
    Au final, j'ai d'énormes doutes sur l'issue favorable de ce projet sorti du chapeau. Reste que tout ceci est truculent tant cet élu est caricatural de la politique vis à vis d'internet.

    Vives les blogs!

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, oui ! Vive les blogs !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Falconhill, tes liens vers l'Appel sont en erreur ...

    RépondreSupprimer
  4. Z'avez pas embauché Dagrouik ?

    RépondreSupprimer
  5. Oh mon DIeu, j'envoie chez Dagrouik. VIve les copiers collers à la con :)

    (merci ^^)

    RépondreSupprimer
  6. Ah zut, si je te rencontre un jour, je serai obligée d'apprendre ton vrai prénom ? trop dur, pour une tête de linotte comme moi !

    RépondreSupprimer
  7. Ah zut, si je te rencontre un jour, je serai obligée d'apprendre ton vrai prénom ? trop dur, pour une tête de linotte comme moi !

    RépondreSupprimer
  8. Seemee, je te laisserai le droit, comme à mes copains du net, de m'appeler Falconhill :-)

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...