lundi 5 juillet 2010

Mort d'un iPhone...

Une image moche, d'un iPhone que l'on va tenter d'opérer, de sauver, alors qu'il est bien mal barré...
Apparement, ce serait l'interrupteur... Après un rapide nettoyage, et un peu de chargement, on a le bouton de mise en silencieux qui agit, puisque l'iPhone vibre quand on le trifouille... Mais il ne s'allume toujours pas...

Tant est il que j'achèterai dans la semaine un des derniers 3GS à 32 Go disponible dans le Vaucluse. Le 4G à 32 Go ne sera disponible en France qu'à un temps très incertain, pour plus de 200 euros supplémentaires... Alors je changerai mon iPhone par le même iPhone. Dans la famille, on a la soeur qui travaille dans une boutique, et pleins qui ont des points à revendre, alors on s'en tirera à pas trop mauvais compte...

Et la petite histoire amusante est que j'ai pris cette photo avec mon Nokia N95. Celui là même avec lequel je vais aller courir ce soir, ayant récupéré un podcast de foot... Par contre non, je ne ferai pas de Twitter ce soir avec le N95...

C'est dingue ce qu'on est dépendant de ces machines quand même...

8 commentaires:

  1. Oui les téléphones portables c'est dur de s'en passer maintenant. Bonne chance pour ton iPhone et vive Nokia !

    RépondreSupprimer
  2. Rho, mais que lui est-il donc arrivé, peuchère??? :)

    (Mon Satio compatit...)

    RépondreSupprimer
  3. Galac, quand tu vas faire du canoé, attention à ne pas avoir un copain sympa qui ne veut pas laisser les téléphones dans la voiture et qui les prends : les bidons étanches sont jolis, mais pas étanches ^^

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Pourquoi je n'ai que les commentaires d'un anonymes que je vais supprimer qui s'affichent ?

    RépondreSupprimer
  5. Le Faucon,

    Pareil. Là je fais un test en me connectant moi-même en anonyme.

    Nicolas.

    RépondreSupprimer
  6. Ben je vois pas ta réponse.

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...