jeudi 29 septembre 2011

Heureusement qu'on les a, ces primaires...

Une phrase qui sort, le long d’un trottoir en face d’un bar célèbre du haut de la Nationale 7, entre deux collègues qui refont le monde… Avec un verre de bière à la main, et plusieurs autres dans le ventre, les discussions sont d’un sympathique niveau. Et donc est arrivée le moment de cette phrase, qui était, je crois, dans la bouche de mon ami :
« Heureusement qu’on a les primaires du PS… »
Nous parlions de lassitude, de consultations moins fréquentes de nos blogs, de billets sans grands commentaires. Mais, heureusement, nous avons les primaires du PS. Que l’on soit de sensibilité de droite, de gauche, du centre ou d’ailleurs, du moment qu’on aime un peu la politique, on a les primaires.
Et ça change bien des choses… En tous cas ça nous occupe, et c’est tant mieux.

Je dis ça, hier soir les primaires, entre les différentes de zapping, j’ai du y rester au maximum, tout pris en totalité, 4 à 5 minutes dessus. Donc mes avis là dessus seront sans grand intérêt. Et d'une objectivité toute relative (la mienne).

J’ai pu confirmer bien des choses que je pensais sur les candidats. Montebourg m’a été profondément insupportable, ce qu’il veut sans doute dire qu’il a été bon. J’avais fait le pari qu’il finirait devant Ségolène Royal. Je pense que je vais le gagner.
J’ai pu confirmer aussi le bien que je pense d’une personne comme Baylet. Mais quelque part, les valeurs défendues par les PRG, et le radicalisme d’une manière générale, me sont très sympathiques…
J’ai trouvé, sur le peu que j’ai vu, Valls très bien. Mais il est évident que c’est le candidat avec lequel je suis, et de loin, le plus en phase. Ce qui n’est pas une bonne chose pour lui. Mais je partage bien de ces valeurs. Sont-elles de gauche ? Quand j’en vois, ou lit, certains, il y aurait des choses à dire, de ces « valeurs de gauche »…
Par contre, je n’ai jamais entendu Hollande durant ces quelques instants. Et j’ai trouvé Aubry fermée comme une huitre. Royal ? J’ai zappé quand elle prenait la parole, donc je n’aurais rien à dire de mal sur elle…

Pour une analyse plus fine des candidats, le billet de l’ami Yann Savidan est d’une excellente qualité. Comme en plus il se trouve qu’il est plutôt objectif comme garçon, et que ce n’est pas le genre à insulter ou mépriser ceux avec qui il est en désaccord ou qu’il combat en politique, c’est toujours des billets bien agréables à lire… (la politique peut être quelque chose de super quand on a certains militants).

Sur le reste, je partagerai l’avis de Nicolas, qui a suivi le débat sur Twitter. J’ai un peu tenté aussi… c’était dur au départ. Je partageais un peu l’avis du très de droite Caréagit, qui avait lancé un « Je m'en tape des idées du PS donc déconnexion twitter qui devient l'organe de presse du PS dès que la gauche parle... ». C’est vrai que hier soir Twitter, c’était un peu the place to be pour suivre les débats du PS, et les émois des supporters fanatiques…
Donc que dit notre bon Nicolas, qui votera François Hollande ?
« Personne n’a cherché à voir, objectivement, qui pourrait être le plus apte à convaincre les Français de voter pour lui. Personne n’a cherché à voir, objectivement, qui pourrait mettre Nicolas Sarkozy à genoux au premier et surtout au deuxième tour. C’était pathétique. Twitter montre le vrai visage des gens. »
Le sympathique Zgur avait twitté un très juste : « Eh! Les groupies de candidats, vous me gavez avec vos tweets imbéciles "C'est la meilleure" ou "C'est lui qui a gagné le débat" ». Il n’a pas tort…

Finalement, heureusement qu’on a ces primaires. On peut lire des militants qui tapent sur les autres candidats, mais qui les soutiendront mordicus si les primaires les désignent. Et on peut parler un peu politique.
Pendant ce temps, Carla Bruni arrive bientôt au terme de sa grossesse... Marseille a battu Dortmund en Coupe d’Europe en portant des maillots hideux à domicile, ce qui m’a mis dans une colère rare. Et la Terre continue à tourner…
C’est bien, ça nous fait bloguer...


(dessin, c'est ce livre là : la gauche : primaire Academy. Il a l'air bien...)

12 commentaires:

  1. Pour twitter, j en ai fait un billet il y a peu, c'est assez lamentable, un soir de débat. C'est bashing à volonté et embouteillage. Oui, parfois , souvent Twitter montre le vrai visage des gens,normal il n y a pas à argumenter, alors on se defoule a peu de frais. Dommage.

    RépondreSupprimer
  2. allons messieurs ces primaires vous donnent l'occasion de taper sur la gauche quand elle n'est pas au pouvoir "national".

    Je n'imagine même pas quand elle le sera ..... si elle y est un jour :)

    Faut bien amuser notre bon peuple dont je fais partie (un peu trop militant mais bon je suis ainsi)

    bises chez vous

    RépondreSupprimer
  3. Le service marketing de l'OM n'a plus d'idée? Il fait mal aux yeux ce maillot.

    RépondreSupprimer
  4. Corto, oui ces déversements d'insulte sont particulièrement désagréables. Ils donnent une mauvaise image du militant, de la politique.


    Melclalex,
    Rappelle moi où est ce que je tape sur la gauche dans ce billet ?


    El Camino, c'est une honte ce maillot.

    RépondreSupprimer
  5. c'est une remarque générale sur "l'intérêt" que suscite cette primaire dans les blogs qui ne sont pas de gauche

    RépondreSupprimer
  6. Melclalex, remarque qui n'a rien à faire sur ce billet. Sinon être bêtement caricaturale : certains blogs n'ont pas à être de "droite" ou de 'gauche". Ceux sont des blogs, point.

    RépondreSupprimer
  7. Alors là, je te remercie beaucoup pour ce commentaire.Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  9. Question: C'est pour quand les primaires à l'UMP?
    (Heureusement qu'on a ces primaires au PS...)

    RépondreSupprimer
  10. Yann, ton billet est excellent. Avec la qualité de ce militantisme où tu mets en avant le respect. Si y aait que des militants comme toi, on aurait des politiques remarquables, et une démocratie apaisée...



    Bembelly, tu poses la question à moi? Parce que je ne sais pas, et je m'en fous.
    D'ailleurs, en partant du principe qu'il n'y aura pas cette année de primaire pour désigner un candidat aux USA pour les démocrates, on peut supposer que la présence du sortant les rends inutiles (mais tu le savais déjà)

    Par contre, je rappelle qu'en 1995, les primaires du RPR se sont déroulés devant l'ensemble des français, au premier tour.
    Et qu'en 2002, la droite avec en face de Chirac Madelin et Bayrou.

    Il se trouve qu'à droite, les primaires ne se font pas en faisant payer des gens à qui on demande de signer un engagements à adhérer à des valeurs. Non, on se présente devant eux à droite. Et comme ça j'aime bien...
    (bon, en 1981 et 1988 ça fait perdre...)

    RépondreSupprimer
  11. "je rappelle qu'en 1995, les primaires du RPR se sont déroulés devant l'ensemble des français, au premier tour.
    Et qu'en 2002, la droite avec en face de Chirac Madelin et Bayrou.".

    Oui, mais ça c'était quand à droite il y avait encore 2 partis !

    RépondreSupprimer
  12. Elmone, les deux étaient issus du même parti en 1995. Et en 2002, l'UMP avait été créée (UEM).

    Aujourd'hui, la droite a un sortant. Comme le parti démocrate au USA, rien d'anormal au fait qu'il n'y ait pas de primaires.

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...