dimanche 4 décembre 2011

Indignations grotesques et affligeantes...

Elles commencent à me gonfler, ces associations qui ne représentent qu’elles, et dont l’intolérance nuit gravement à la santé de notre société…



Patrick Besson écrit dans le Point un éditorial (que je trouve raté mais bon) en raillant l’accent d’Eva Joly, et en appuyant sur des aspects extraordinairement caricaturaux de sa candidature. SOS Racisme et d’autres associations de ce genre hurlent, de manière ridicule, au racisme, à la xénophobieGrotesque…
A force de le voir de partout, le racisme (surtout là où il n’y est pas), on le fait se développer. Cela ne dérange pas ceux qui en ont fait de l'antiracisme radical et caricatural leurs fonds de commerce, et leur raison d’exister… Par contre, cela réduit dramatiquement ce que l’on peut dire… Et c'est inefficace la lutte qu'ils prétendent mener.

Au fait... Il parait que le Parti Socialiste, les verts et les partis à la gauche de la gauche ont fait l'oral obligatoire devant le jury de SOS Racisme... On peut soupirer un grand coup, on reviendra tout à l'heure...



Monoprix lance une campagne de publicité. Je trouve certains slogans drôles. « Bayonne, le cochon qui colle aux basques » ou « à poêle le boudin », ça m’amuse. D’autres moins. Mais ce que question de goût personnel. Dans l’ensemble, je trouve cette campagne amusante, et marrante.
D’autres n’ont pas le sens de l’humour, et aiment les exclamations qui les mettront bien sur le devant de la scène… « Elle a beau être bien roulée, elle a quand même l'air un peut tarte » est un slogan qui a excité certaines féministes, qui s’en sont indignées médiatiquement. Bien sur les pas forcément indispensables Chienne de Garde, toujours prête à sauter sur tout et n’importe quoi. « Slogans dégradants » qu’elles s’insurgent… Rien que ça... N’ayons pas peur du ridicule…

On ne leur parlera pas d’humour et d’ouverture d’esprit. On ne leur dira pas qu’elles nuisent profondément à la cause qu’elles prétendent défendre, elles ne le comprendraient pas. C’est évident qu’il est préférable d’aller manifester pour la suppression du « mademoiselle », ou contre un slogan qui se veut drôle… Les femmes en seront mieux défendues. Les statistiques terrifiantes qui l’on peut lire sur les violences faites aux femmes baisseront grace à leur combat contre une publicité… Grotesque.
Et on soupirera devant ce sectarisme extraordinaire d'un féminisme de très bas étage



Nous ne rappellerons pas les mémoires de Coluche, Desproges et le Luron : la tarte à la crème, le cliché, serait trop facile… Mais bon, on peut quand même en avoir marre.
Marre de ce puritanisme qui interdit toute parole, même conne, toute tentative d’humour, même loupé. Marre de ces associations qui ne représentent qu’une minorité agissante, et qui monopolisent les médias pour interdire toute parole qui serait contraire à leurs dogmes. Marre finalement de cette société sectaire et intolérante qui est en train de se construire…

Et on peut juste penser que la lutte contre le racisme serait plus efficace sans ces associations prétendument antiracistes… Idem pour la lutte pour le droit et la défense des femmes : sans ces associations féministes caricaturales, le message serait davantage entendue…
Et le « vivre ensemble » aurait véritablement un sens… Là, il en devient grotesque : c'est dommage...

11 commentaires:

  1. tout a fait d'accord !
    quant a la maison des potes, et le grand oral, je découvre. Soupirs...

    RépondreSupprimer
  2. Le billet de Besson n'est pas raciste. Il est juste xénophobe, nuance.

    RépondreSupprimer
  3. Après sur d'autres points je suis par contre d'accord sur le fait que le racisme n'est pas toujours bien géré, on le voit trop souvent où il n'est pas. Et on oublie des zones entiéres où il existe

    RépondreSupprimer
  4. sinon j'oubliais enléve le rocrodile de tes flux à gauche (clique dessus tu comprendra) et met le mien ;)

    RépondreSupprimer
  5. Romain, 3 commentaires, en grande forme ^__^ (d'ailleurs, il faut que je t'appelle dans la semaine)

    Sur tes commentaires :
    * Xénophobe, raciste, tout ça, oui... Mais bon, dans l'histoire, ceux sont ceux qui hurlent au loup qui me paraissent insupportables et nuls. Autant que l'édito que Besson soit dit en passant ;
    * Oui sur le deuxième commentaire ;
    * Le troisième d'accord, mais pourquoi tu n'y es pas toi ? (bordel !!!)



    Corto, oui c'est affligeant


    Bembelly, idem !

    RépondreSupprimer
  6. Eva Zoly est une zimbécile. Pardon, faut pas zinsulter. Zuis pas zénophobe mais la zasse aux zorcières za zuffit! Zuly za pas une tête de zorcière, dis-ze (pour me faire pardonner(.

    RépondreSupprimer
  7. Hermes, toi, tu vas avoir des gros problèmes ^___^

    RépondreSupprimer
  8. Tu m'as pris de cours sur la campagne de Monoprix, ça m'apprendra à être feignant le dimanche :)
    Je trouve cette campagne de Monoprix plutôt drole et c'est ce qui m'agace chez les pures et dures féministes, c'est le décollage qu'il existe entre leur différents combats, celui là est complétement inutile et idiot.

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...