lundi 30 décembre 2013

Paysages de fin décembre

Encore une marche ce matin. 20 km à longer le Rhone depuis une colline. Aux portes d'Avignon.

Les paysages étaient superbes. Le Ventoux était rayonnant, et le Rhône toujours aussi grandiose. Quelque chose me dit qu'en 2014, ils resteront majestueux.

Et la garrigue de décembre reste quelque chose de remarquable, à l'œil mais aussi et surtout au nez.
Un seul soucis. Les chasseurs, à essayer d'éviter...
Et ce matin quand même un truc au ventre. A chaque virement de mon iphone, regarder pour voir si du côté de Grenoble et de Michael Schumacher, les choses n'avaient pas empiré.

Mon premier réflexe ce matin était d'aller voir mon iphone, au cas où une douloureuse nouvelle aurait eu lieu pendant la nuit. 
Je suis inquiet. J'avais une admiration énorme pour ce grand champion, je déteste ce moment d'incertitude... 

Mais d'une manière générale, je n'aime pas ces moments où rode un truc détestable... Qu'il s'agisse d'une amie que j'aimais énormément, ou d'une légende de la F1.
Je trouve que Grenoble aura été cruelle cette année... Elle me ramène forcément à Mai, à mon ami, à ceux que j'aime.

Alors je regarde le Ventoux derrière les collines. Apaisant...




4 commentaires:

  1. c'est joli, cette quiétude fait du bien à l'âme. Merci

    RépondreSupprimer
  2. c'est vrai que c'est beau... et... tiens c'est marrant... sur la troisième photo, en haut à gauche... ce serait pas un poteau téléphonique qui fait une quenelle ? non ?
    ;o)
    @+

    RépondreSupprimer
  3. Jeff, Jean, merci.

    François, c'est drôle dis donc...

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison. Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. L'insulte non. Et il est interdit de venir casser les roues du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Commentaires anonymes non acceptés (je vire).