mardi 9 octobre 2012

Rester calme...

L'ambiance est délétère à souhait en ce moment... 
Sur les blogs, on croirait presque qu'une élection présidentielle va se dérouler dans quelques jours, tellement c'est tendu, hyper tendu, super tendu...

Il faudrait se détendre. Mis à part un poste de chef de l'opposition, y a rien à voter. C'est bon, on peut rester cool... J'en suis profondément navré, mais les socialistes sont au pouvoir au niveau national légitimement pendant 5 ans. Que mes amis "blogueurs de gouvernement" se détendent. Que l'insupportable gauche de la gauche aussi se calme : elle demeurera avec ses cousins du Front National dans l'opposition. Pendant longtemps. Pour le bien de notre République.
Et que la droite républicaine, mon camp, se détende aussi... Les municipales, c'est loin. Et par la grâce du tripatouillage de l'aménagement électoral qui laissera Ségolène et ses amis un an de plus à tête de grands fromages, les territoriales régionales et cantonales aussi, sont loin... Rien ne sert de dégouter le français de revoter à droite : qu'ils se calment... Le profil bas et l'humilité, c'est bien aussi, dans l'opposition...

Ambiance pourrie, et tendue. Je parle des blogs, mais dans ma vraie vie en ce moment, c'est extraordinaire aussi... L'automne est arrivée à une vitesse folle. Désespérant. Fatiguant.
Et par dessus le marché, une lombalgie vient finir d'obscurcir un tableau qu'un doublé de Gignac aura eu peine à éclaircir quelques instants...

Alors autant faire un gros plan sur un chien-renard délicieux. Galia est à la maison : elle joue avec bébé. Ils sont beaux, tous les deux. Mon chien ninja et mon bébé faucon.
Toujours relativiser, calmer un peu le jeu. Même si les cons (on est toujours le con de quelqu'un) nous emmerdent, sur Twitter ou dans des blogs d'une effrayant "gauche de la gauche". Qui rappelle "les heures les plus sombres de notre histoire" comme disait l'autre...

Mais de ça Galia et bébé Faucon se branlent foutent. Et ils ont bien raison...

8 commentaires:

  1. impossible de lire au-delà de "l'insupportable gauche de la gauche" et de "ses cousins du Front National" j'ai déjà vomit ! Et vous parlez de rester calme ? Pompier incendiaire ! On reconnait bien la droite : ne bouger que lorsqu'il y à une carotte au bout du bâton ! Quelque chose à gagner comme une élection, par exemple.
    Allez je vous laissez avec vos frère du FN...

    RépondreSupprimer
  2. Nicolas, oui c'est le bordel. C'est idiot.


    Juan, merci. On peut faire de la politique calmement et sans s'insulter. Et c'est bien.

    Anonyme de 8h24 (--> je crois avoir récupéré un joli ponpon con aujourd'hui)
    D'habitude je supprime les commentaires anonymes. Mais avoir un exemple qui démontre mon billet par l'absurde de son commentaire, c'est un don du ciel. Je vais le garder...

    On reconnait bien, dans son commentaire, les lâches anonymes de la gôche de la gôche. Prompt à donner des leçons et faire des procès d'intention à tous ceux qui ne font pas parti de leur secte. Et à pratiquer l'insulte vis à vis de ceux qui ne pensent pas comme eux : heureusement qu'ils n'ont pas un peu plus de pouvoir, ils couperaient des têtes et rouvriraient les prisons politiques...

    "Je vomis", expression typique, caricaturale et incroyable de "la gauche de la gauche". Celle des gens (que je suppose, je le connais pas cet anonyme de 8h24) comme lui. Qui sont comme le FN, mais qui s'insurgent quand on leur fait remarquer.

    Je ne supprime pas son commentaire : il est trop drole. Trop con. Trop bon exemple pour mettre en avant ce que je dénonce modestement dans mon billet, et qui me fait soupirer aujourd'hui.
    Il montre ce que il est, ce qu'ils sont. Des laches qui s'expriment anonymement. Qui emploient des mêmes ficelles identiques à l'extrême droite. Qui contribuent grandement à cette ambiance puante dans la société, et forcément dans nos blogs.

    Et la bêtise aussi. Me traiter de "pompier incendiaire" et de "frère du FN", quand on voit le parcours (récent) de son parti et de sa star qui fêtait hier Chavez, et la manière qu'ils ont de faire de la politique... Ridicule.
    Enfin, ils resteront longtemps dans l'opposition : ça sera bien pour cette cette République qu'ils salissent beaucoup, par ce "poison" distillé qui n'a sans doute pas la même couleur que celui du FN, mais demeure aussi nocif.



    A part ça, rester calme... Mais quand on lit des cons comme celui de 8:24, je comprends que c'est difficile...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus il vomit sur mon billet.
      superbe réponse. Elle vaut un billet.

      Supprimer
    2. Merci David. Bah, c'est un con, voilà tout.

      Supprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...