vendredi 11 mai 2012

Melenchon veut voir Marine Le Pen députée...

Cela semblerait se confirmer : Jean-Luc Mélenchon voudrait être candidat contre Marine Le Pen dans sa circonscription à Hénin-Beaumont.

On passera sur le coté très Jack Lang de Mélenchon. Sénateur de l'Essonne, puis député Européen élu dans le Sud-ouest, puis maintenant une circonscription dans le Nord... "Qu'ils s'en aillent tous" disaient Jean-Luc Mélenchon à la classe politique politicienne... Dont il est un des meilleurs spécimen.

Non, ce qui m'interpelle, c'est ce qu'il considère un "beau symbole", le prélude d'une "bataille homérique". 11% n'ont rien enlevé de cette humilité touchante de jean-Luc Mélenchon.

Cela m'interpelle, car je considère que Mélenchon et ses amis du Front de Gauche sont en grande partie responsable du très bon score de Marine Le Pen. Et je constate qu'ils n'en ont pas assez : ils continuent.
Je considère que les insultes répétées et nombreuses de Jean-Luc Mélenchon à l'égard de Marine Le Pen ont renforcé cette dernière. Je considère que l'attitude sectaire et violente de ces militants de la gauche de la gauche qui ne usent de la violence pour empêcher les meetings du Front National renforce le parti d'extrême droite.
Je considère que la stratégie de Mélenchon vis de Marine de Le Pen est en partie responsable du bon score de cette dernière.

Si le candidat du Front de Gauche était vraiment sincère quand son objectif était que Marine Le Pen fasse le score le plus bas possible, sa stratégie était un échec. Et il la reconduit...

Je parle de "sincérité", car j'en viens à me demander si l'intérêt de Mélenchon et de ses amis du Front de Gauche n'est pas d'avoir un fort Front National. Politiquement, ils existent. 
Aujourd'hui, si Mélenchon ne part pas contre Marine Le Pen et ne se repend pas en insulte sur elle, qui parlerait de lui ? Il a rejoint Hollande, ses amis préparent le passage à la soupe... Tout ça pour ça... "Qu'ils s'en aillent tous" qu'il disait...

Non... Je crois qu'en fait Mélenchon et ses amis rêvent de voir le Front National arriver à l'Assemblée Nationale. Et pour faire passer Marine Le Pen députée, le meilleurs moyen est juste de réitérer une campagne qui a contribué à ce qu'elle fasse 17%...

A moins que tout simplement la similitude réelle entre le Front National et le Front de Gauche fait que ce qui est bon pour l'un est bon pour l'autre. Mélenchon est très semblable à Le Pen, et vice versa. Qui se ressemble s'assemble... Et se retrouve sur une même circonscription...
Le Nord mérite mieux que ça...

(à lire le bon petit billet de Nicolas à ce sujet)

20 commentaires:

  1. Oui, je trouve qu'ils ont des similitudes dont j'aimerais que Mélenchon puisse se rendre compte pour qu'il corrige le tour.
    Une analyse qui a le mérite d'ouvrir des horizons.
    Bonne soirée, il doit faire bon ce soir chez vous, avec les cigales sans doute.
    Contente d'avoir découvert votre blog chez Jégoun(les twittos), je vais vous mettre dans ma liste de suite.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  2. Rosa, oui on s'est vu chez l'ami Jegoun.

    C'est mon analyse. J'ai toujours vu des grosses similitudes entre les Fronts, et entre certains militants de ces deux fronts. Qui n'ont rien à apprendre les uns aux autres en sectarisme et autres comportements politiques moyennas....

    RépondreSupprimer
  3. Excellent billet, même si vous appuyez trop, à mon sens, sur les ressemblances entre les deux fronts. Je suis presque sûr que Mélenchon n'ira pas, qu'il va se déballonner sous un prétexte ou un autre. Ça sent le coup de pub, l'effet d'annonce…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Raté!
      Meluche est dans la place!

      Supprimer
  4. Didier, probable qu'il se déballone avant.

    GauchedeCombat, ne t'ai je jamais dit que ton avis, je m'en taponnais complétement ?
    Et qu'en plus, dans ma grande tolérance sans doute issue de ta famille de penser, je ne t'acceptais pas ici ?

    Alors tu dégages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fais gaffe ! Tu as un compliment de Didier Goux...

      Supprimer
    2. Fais gaffe, tu as un compliment de Didier Goux.

      Supprimer
    3. Nicolas, j'ai même une leçon de politique et de tolérance de la part de Gauche de Combat...

      Supprimer
  5. Le côté gros bras j'y vais je vais tout casser, on l'a déjà vu avec Bernard Tapie, je suis d'accord. Mais peut-être qu'il y a dans cette circonscription des électeurs qui sont heureux de ne pas être abandonnés à Marine Le Pen, quelque soit son degré de respectabilité...

    RépondreSupprimer
  6. Mtislav, y a pleins de candidats à Hénin Beaumont. Autrement plus légitime qu'un Mélenchon qui revient se donner un coup de pub.

    Un coup de pub qui coutera cher et qui enverra Le Pen à l'assemblée. Mais peut être est ce son objectif après tout ?

    RépondreSupprimer
  7. Il me semble que c'est plutôt la stratégie buissonnière qui a boosté La Pen en légitimant et validant ses thématiques obsessionnelles de campagne. Le raisonnement sur Mélenchon responsable du score du FN est quand même un peu fort de café.

    Par ailleurs, il semblerait bien que Mélenchon ait toutes les chances de remporter l'élection. http://www.lexpress.fr/actualite/politique/quelles-sont-les-chances-de-melenchon-a-henin-beaumont_1113719.html

    RépondreSupprimer
  8. Le raisonnement consistant à dire que Melenchon a toute les chances de l'emporter a également sa part d'amusement.

    Mais les faits sont là. Melenchon voulait être devant Le Pen et a fait de cette dernière l'alpha et l'oméga de sa campagne, l'insultant et la dénigrant comme jamais. L'une a fait 17% et l'autre 11%.

    Mais comme cette guerre entre ces deux Fronts qui sont semblables amusent bien les militants de chaque camp, vous aurez tort de vous en priver. Vous êtes les mêmes, semblables, et ça vous arrange que l'un et l'autre soient forts. Continuez à vous amuser...

    RépondreSupprimer
  9. Ça me semble surtout stratégiquement mauvais : je le vois difficilement battre MLP dans un coin de France où le FN est présent depuis 1995 de manière marquée => Il va non seulement faciliter la tâche à MLP, mais se fermer tout seul les portes de l'AN

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon? À suivre...

      Supprimer
  10. Bravo, les blogueurs du PS ! Toujours aussi tolérants ? Pour un peu, les gendedroites paraîtraient presque plus amicaux....

    Dommage, on aimerait plutôt débattre tranquillement et sainement de sujets de fond. Vraiment dommage. JL Mélenchon sait qu'il va au casse-pipe. Il se sacrifie, en somme. Mais les idées qu'il aura semées ne seront pas perdues... si une collusion entre les médias hollandais (tous, pratiquement) et les blogueurs de la même espèce n'œuvre pas pour contrer ce travail de salut public.

    RépondreSupprimer
  11. Blogueur du PS : c'est à moi que tu parles ? Si oui, ton commentaire perd toute sa crédibilité...

    Mais parler de "sacrifice" en parlant de Mélenchon, c'est bien assez peu crédible...

    Comme il est assez peu crédible de parler de "salut public" en parlant d'idées et de démarches politiques aussi nocives que celles de l'autre front, celui national.

    RépondreSupprimer
  12. Babelouest n'a visiblement rien compris à la cartographie des blogs. Ce gugusse continue à donner son avis sans rien connaitre.

    Cela étant, moi, je suis un "blogueur PS", je ne vois pas pourquoi je devrais défendre un type qui a quitté le parti ! Babelouest n'a rien compris à la vie politique nationale. Hénin Beaumont avait un député socialo, ça va continuer. Les électeurs ne sont pas des tarés. Nous, au PS, on les respecte.

    Pas au Front de Gauche, visiblement.

    RépondreSupprimer
  13. Ils ne respectent pas grand chose au FdG, surtout pas ceux qui ont une opinion différente de la leur.... Et ils ressemblent, en bien des points, au FN.
    Finalement, que leurs chefs se tirent la bourre, c'est plutôt normal. Qui se ressemble s'assemble ne dit on pas ?

    RépondreSupprimer
  14. Il ne suffit pas de le répéter pour que ce soit vrai. Je serais curieux de lire ta démonstration. Je comprends que le style puisse déplaire. J'imagine bien quelques critiques mais cette idée que le Front de gauche ressemblerait à Marine Le Pen... Ce qu'ont noté les observateurs, ce sont les idées ouvriéristes de Marine Le Pen.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mtislav, un préambule pour éliminer tout quiproquo. Je ne souhaite convaincre personne. Ni toi, ni les fans du Front de Gauche, ni les autres. Donc la démonstration, tu iras la chercher chez les fans de la discussion stérile.

      Ensuite, je ne dis que ce que je pense. Et je trouve qu'il n'y a aucune différence entre Front de Gauche et Front National, entre ses chefs (Mélenchon et Le Pen père utilisant les mêmes ficelles), et entre ses militants.

      Enfin le style. Oui. Quand on mène des campagnes en utilisant l'injure à outrance, en mettant en avant un sectarisme violent et une stigmatisation des "riches", des gens qui pensent un peu plus à droite qu'eux, on est finalement bien peu différent de ceux que l'on prétend combattre. Les discours du Front de Gauche (Melenchon et ses sbires) m'effraient autant que ceux de Le Pen et de ses affidés.

      Et pour finir, Melenchon prétendait finir devant Le Pen et battre à plate couture cette dernière. Résultat : jamais le candidat du FN n'a fait un score aussi fort à une présidentielle.
      Donc soit Melenchon persiste dans sa stratégie vouée à l'échec et c'est un idiot. Ce que je ne crois pas. Soit il est dans son intérêt et de ceux qui vocifèrent dans la rue quand une réunion du FN se passe à coté de chez eux que Le Pen et le FN soit fort dans les urnes. Je penche pour cette dernière option.

      Mais je ne prétend pas te convaincre. Et ce n'est pas mon objectif.

      Supprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...