mercredi 14 mai 2014

La liste des 23+7 de Didier Deschamps ? Bof...

Je commencerai ce billet en relayant la grande classe de proches de certains absents. La sœur d’André Pierre Gignac, qui traite la maman du sélectionneur français en des termes très choisis. L’amie de Samir Nasri (absence dont je me félicite grandement !) qui insulte et le sélectionneur, et la France dans son ensemble. Avec bien sur l’insulte suprême des faibles et de ceux qui refusent de se remettre en question : « la France est raciste » qu’elle clame.
Qu’elle s’occupe plutôt de son chéri. Ce n’est pas la France qui est raciste, c’est Samir Nasri qui est à condamner. Didier Deschamps à autre chose à faire que d’amener dans son groupe un emmerdeur qui a foutu la merde en 2008 et en 2012, quand des sélectionneurs lui ont fait confiance.
Raciste la France ? Non, juste lucide un peu, des fois.

Un peu des fois seulement. Car les sélections d’Evra et de Sagna sont honteuses. Repartir avec des gens qui ont fait un mal fou à la France est quelque chose qui me rend presque malade. Je tolère Ribery et Benzema. Je ne supporte pas que les ailes défensives soient occupées par le pire capitaine de l’histoire de l’Equipe de France de football, et par un footballeur qui se moque de l’histoire de son maillot (Sagna).
Evra et Sagna, c’est honteux qu’ils soient encore là.

Je regrette la sélection de Sakho. Surtout quand restent à la maison des Matthieu ou Perrin, qui sont meilleurs que lui. Impression qu’on laisse la part belle au physique pur, c’est dommage.

De même que des sélections au milieu de terrain sont affligeantes. Moussa Sissoko par exemple… Là encore, je parlais du « physique pur » plus haut, plutôt que le footballeur qui sait jouer au football. Rio Mavuba aussi… Quand restent à la maison des Toulalan ou des Flamini, cela a de quoi laisser songeur. Quand la « liste cachée » comporte un Morgan Schnederlein aussi.
Enfin, dans les choses positives, on n’a plus l’international Joshua Guilavogui au milieu de terrain. C’est peu, mais c’est bien.

En attaque, je regrette que Gameiro ait disparu. Sur le reste, même si je n’aime pas du tout Benzema, on ne peut pas ne pas le sélectionner…

J’apprécie les réservistes. Trémoulinas, Perrin, Schnederlin, Cabella. Je suis heureux des absences d’Abidal (dont on oublie trop facilement le poids néfaste qu’il a eu en Afrique du Sud), de Payet dont l’esprit de merde a pollué la saison de Marseille, et évidemment de Nasri.

Mais la conclusion ? La conclusion est que non, je n’apprécie pas plus que ça cette équipe de France. La présence incompréhensible des fantômes d’un passé puant me dérange beaucoup. Et le choix de certains joueurs me gêne.
On verra bien. Pour l’instant, j’ai du mal. Je suis déçu par Didier Deschamps, qui aura fait des choix que je n’aime pas, privilégiant des Evra, Sissoko, parfois Guilavogui ou Payet, par rapport à des joueurs moralement et humainement meilleurs. Sportivement également.


Quoiqu’il en soit, et sans verser dans un cocorico bête devant une équipe qui ne représente que peu, je passerai une excellente coupe du Monde !

(je préférais quand même ma liste des 30...)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...