samedi 24 octobre 2020

Ecrire pour quelqu'un qui chantera ?

 Avant d'en parler à ma psy, j'en parle sur mon blog...

Souvent, dans mes rêves, j'écris un texte. Une chanson. Je me réveille, et je n'ai que deux, trois phrases... C'est frustrant. Autant faire des rêves cochons. Mais visiblement à 43 ans on ne fait plus de rêves qui font que les draps s'en souviennent, puisque je ne me souviens plus des textes que j'écris et qui me paraîtraient pas si laids que ça...

Avec mon ami Nicolas nous moquions souvent ceux qui se croyaient "influents" et pensaient que leur blog changerait le cours d'une élection et de la République.

Je me rends compte qu'en fait je suis pire. J'aimerais écrire... 
J'ai le livre des chansons de Serge Lama à côté de ma souris, et lui ne fait qu'écrire. Je pense que côté Solfège il n'est pas brillant. Goldman écrit beaucoup, mais il connaît la musique... 

Je suis frustré de l'écriture. Mais écrire un livre comme Daniel Riolo m'intéresse moins qu'écrire une chanson. Un homme qui a vécu des choses que j'ai connu de très (trop près), Philippe Labro, aura fait les deux. Ecrire des livres formidables, dont un relu il y a peu qui m'a fait comprendre deux trois choses. Et il a écrit des chansons fantastiques.

"Une partie de cartes"...
C'est encore Johnny. Mais cette chanson, ce clip, c'est un film. 

Je ne suis que moi. C'est déjà bien de l'accepter. Mais je vois les limites et la frustration...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...