lundi 11 janvier 2010

L'hygiénisme extrémiste me gonfle : vive Jacques Dutronc !

C'est le nouveau trip du moment. Les dogmatiques anti-cigarettes ont trouvé leur nouvelle tête de Turc : l'immense Jacques Dutronc.

L'Association "Droit des Non Fumeurs" n'a rien trouvé de mieux que de porter plainte devant le CSA, pour dénoncer les images montrant Jacques Dutronc en train de fumer dans un JT de France 2. En effet, y avait trop de gros plans sur le chanteur fumant un immense cigare. Et c'est bien connu, comme les gens sont des gros idiots, ils vont tous se précipiter chez le marchand de tabac (quand y aura plus de neige dans les rues), pour acheter des immenses cigares, et "faire comme Jacques Dutronc".
Nous sommes des ânes, nous les citoyens... heureusement que des associations de dogmatiques hygiénique sont là pour nous dire comment qu'il faut qu'on vive, et qu'est ce qu'elles sont les bonnes et belles images qu'on a le droit de voir pour notre santé...

Et moi, j'ai juste envie de dire qu'ils m'emmerdent ! Que j'en ai marre de cette société où deux trois supers intelligents nous disent ce qu'on doit voir, regarder, manger, boire. Comment on doit vivre pour mourir en bonne santé. Je ne suis pas fumeur, mais j'ai pas envie qu'on me cache la vérité.
J'ai envie de voir Dutronc fumer. J'ai envie de voir la photo avec Brel, Brassens et Ferré et tout plein de cigarettes. J'ai envie de voir les réunions de Grenelle en 68', avec le pouvoir et les syndicats en train de négocier à la fumée des gitanes. J'ai envie de voir Coco Channel fumer dans le métro parisien. J'ai envie de voir Gainsbourg chanter la javanaise avec la clope au bec. J'ai envie de voir la vie, la vraie. Celle où on meurt à la fin...
Et j'ai pas envie qu'on m'emmerde. J'ai pas envie que ces associations extrémiste m'empêchent de voir la vie. Droit de non fumeur oui. Mais droit de voir la vie, la vraie.

Ca me donnerait presque envie de commencer à fumer, ces extrémistes de la vie en bonne santé ! En tous cas, ça me rappelle un bon petit sketch...

12 commentaires:

  1. On ne fera pas disparaitre les andouilles !

    RépondreSupprimer
  2. Non, les andouilles ne disparaîtront pas, mais qu'est ce que ça fait du bien parfois de pousser un coup de gueule ! :-)

    RépondreSupprimer
  3. Et en plus Dutronc sans son cigare, ce n'est plus Dutronc.

    RépondreSupprimer
  4. Le(a) français(e) moyen (ne) dont je fais partie, ne doit pas être capable de "libre-arbitre".
    La preuve : avec le vaccin contre la Grippe, malgré un rabattage médiatique tout le monde ne s'est pas fait vacciné.
    Comme quoi c'est pas parce qu'on nous dit de faire un truc qu'on va le faire.

    RépondreSupprimer
  5. Je peux le dire clairement sans être censuré par un comité théodule ?
    Ils nous font chier ces non-fumeurs !
    On se demande s'ils n'ont pas, de plus, renoncé à l'intelligence !
    :-))

    [J'adore la video à propos du beurre saucisson rillettes ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  6. Moi qui ne fume pas, je dois dire que je regrette le temps béni où il y avait des salles fumeurs et des coins fumeurs...Il y régnait une très bonne ambiance, en général, que ce soit au boulot où dans les lieux publics...

    Passé un temps, par subversion, j'ai tout fait pour me mettre à fumer. Mais, sauf quand j'ai un peu bu, ça me donne envie de vomir, je n'y arrive pas...C'est presque dommage !!!

    ;)

    RépondreSupprimer
  7. Excellent ce SAV, il m'avait déjà bien fait rire lors de sa diffusion^^

    Sinon et bien ma foi, en tant que fumeuse, évidemment je conspue joyeusement tous les bénis oui-oui qui s'arrogent le droit de nous dire où et comment fumer.

    Autant je me suis toujours efforcée d'être respectueuse vis à vis des non-fumeurs (ne pas les obliger à bouffer ma fumée, ne pas balancer mes mégots n'importe où, respecter les zones non fumeurs) autant l'hystérie de certains me donne de furieuses envies de les em... bêter rien que pour le plaisir. Notamment de leur expliquer haut et fort sur une terrasse extérieure de bar dûment chauffée - lorsque je les vois faire la grimace parce qu'il y a des fumeurs - que s'ils ne sont pas contents, ils n'ont qu'à aller à l'intérieur, s'ils ne veulent pas être dérangés.

    A bordeaux, des gens comme ça, il y en a plein (pléonasme inside).

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Que voulez-vous, c'est la France ma bonne dame, celle-là même où l'on est incapable de civisme et de respect d'autrui... il n'y a guère que la loi qui soit l'ultime rempart, loi que les Français s'empressent de ne pas respecter...donc cela en résulte des dérives de toutes parts... l'irrespect des uns provoque l'irrespect des autres.

    RépondreSupprimer
  10. A part une sérieuse réserve concernant les deux pitres de la fin, je suis en plein accord avec ce billet.

    Cela étant, je crois que vous vous trompez, lorsque vous parlez de "deux trois super intelligents qui..." Il ne s'agit nullement d'une oppression de quelques dirigeants sur la masse : toutes ces lois liberticides qui nous envahissent, ce sont LES GENS qui les réclament ! Au nom du RESPECT qui leur est dû. Les non-fumeurs (les associations de) veulent le respect de leur santé et traînent les fumeurs devant les tribunaux, les femmes (les associations de) veulent le respect de leur féminité et traînent devant les tribunaux tous ceux qui se risqueraient à faire de l'humour sexiste, les handicapés... les noirs... les homos...

    Liste non et de moins en moins limitative.

    On va bientôt avoir de quoi rigoler vraiment, au train où va la judiciarisation de la société (qui ne peut aboutir qu'à la lutte de tous contre tous, ainsi que le prévoyait Hobbes). Imaginez cela : je fais un billet sur mon blog vantant les charmes de la charcuterie et du vin rouge. Une association de lutte contre l'obésité porte plainte contre moi pour incitation à... Et moi, en retour, en tant que "surchargé pondéral", je porte plainte contre elle aussi sec, pour discrimination envers les gros ! Dans le ressentiment et la mauvaise humeur...

    RépondreSupprimer
  11. Bon, à l'hopital aujourd'hui j'ai pas pu vous répondre mes amis.
    J'arrive...

    Nicolas : pour ma part, je les aimes avec des frittes, de la moutarde, un vin rosé de pays pas trop fort...
    Sinon oui, et c'est dommage

    Fleche : complétement raison

    ISabelle : c'est l'infantilisation facile de cette société, qui nous dit comment vivre.

    Poireau belge : oui, ils nous emmerdent.
    Mais bon, je suis non fumeur, et si je t'emmerde tu viens me le dire en face mon grand loulou ^____^

    merci pour la vidéo ^^

    CC : ouais... je ne fume pas non plus, mais ça m'emmerde vraiment qu'on emmerde ceux qui fument.

    Et puis merde, une ambiance sympa et décontract, avec un verre de pinard, une clope pour ceux qui veulent, et des potes autour de al table qui refont le monde, c'est sympa ! qu'on arrête de nous emmerder !

    (mais moi aussi, la cigarette me rend malade)

    Alaiya : ils sont excellents

    Oui, le respect c'est con c'est bien. Et y a pas besoin d'une association à deux balles pour le faire appliquer !

    Nemo : content de te revoir !
    Je ne sais pas. Là on est au delà de l'incivilité : c'est des gens qui veulent nous dire comment vivre, et ce qu'on doit pouvoir voir de nos yeux immaculés.

    c'est pas tout à fait pareil.

    Didier : on est d'accord, c'est parfait !
    J'aime ce commentaire en tous cas (sans réserves)

    RépondreSupprimer
  12. Nous sommes malheureusement en plein puritanisme. Certains veulent nous violent carrément les valeurs de Mai 68!

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...