lundi 14 novembre 2011

Début de semaine au lit...

Le dos bloqué, la tête et le nez pleins, le corps tout courbaturé. Vive les premières petites gripettes qui font que l'on commence la semaine au lit...

Alors on va retourner se coucher. L'Efferalgan aura bientôt fini de fondre dans le verre. Cela me laisse le temps d'aller lire un peu l'actualité. Rien de bien marrant...

Enfin bon...

8 commentaires:

  1. bon et prompt rétablissement !

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  3. excellent billet ^_^
    repose toi bien !

    RépondreSupprimer
  4. Salut les gars,

    Merci. Je serai en plus pas seul pour me soigner : bébé Faucon est en train de développer la varicelle...

    Quelque chose me dit que la semaine sera une semaine de merde...

    RépondreSupprimer
  5. essaye le Grog !
    courage !

    RépondreSupprimer
  6. Ah!Les petites maladies que nous transmettent notre progéniture.

    Les oreillons , c'est pas mal non plus et particulièrement dangereux pour nous les mâles.

    La varicelle aussi, c'est amusant de ressembler à une calculette.

    Sur ce , courage c'est pas barrant de barler le nez bouché.

    Recette pour guérir

    Prendre une bouteille de rhum déjà vidée, la mettre au bout du lit, ensuite attraper les autres achetées et vider ces dernières jusqu'à voir 2 bouteilles en bout de lit.

    Normalement, on est guéri ou mort.

    Pour le rhum, un Neisson ou un Rhum J-M , il faut aussi se faire plaisir.

    RépondreSupprimer
  7. C'est bon le cumul familial, c'est social et ça fait une seule visite chez le doc.
    Tu es une véritable solution anti-crise ;)

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...