mercredi 13 avril 2011

Nicolas Hulot, candidat de l'extrême ?

Ca y est, Nicolas Hulot est candidat. Mon iPhone vient de me hurler l'information. Et le Figaro en a même fait une alerte.

Nicolas Hulot candidat... Apparemment, il jouera la primaire interne avec Europe - Ecologie. Un piège pour certains. Je ne sais pas...
Je me demande juste, maintenant que Nicolas Hulot est officiellement un homme politique, quelle sera sa position politique sur l'échiquier. Voudra t'il ou acceptera t'il de gouverner avec le parti socialiste, partenaire privilégié d'Europe Ecologie ? Est il un "homme de droite" comme certains le pensent ?

Enfin, pour le plaisir, un peu d'Ushuaia historique... Quoiqu'on en dise, cela reste une émission culte, non ?

26 commentaires:

  1. Tu crois qu'il aura une position politique ?

    RépondreSupprimer
  2. pour plus d'info : il y a le texte de sa déclaration sur son site.
    http://www.2012hulot.fr/nicolas-hulot-se-presente/declaration-de-candidature

    @+

    PS : j'ai l'impression que pas mal de gens vont se "lâcher" contre lui dans les prochaines heures...

    RépondreSupprimer
  3. au fait, moi je n'ai pas compris qu'il était candidat à la primaire verte.... (il demande à tous les écologistes de le soutenir) vous avez des infos ?
    @+

    RépondreSupprimer
  4. Nicolas,
    Non. Mais il devra en avoir une.


    Nap,
    Pourquoi parles tu de "se lâcher contre lui" ? Il est candidat, il s'expose, il sera traiter de la même manière que des Royal, Sarkozy, DSK, etc...

    RépondreSupprimer
  5. Nap,

    "Demander le soutien" ça veut dire participer aux primaires.

    RépondreSupprimer
  6. le texte exact est :

    "je sollicite le soutien de l'ensemble des écologistes et notamment de mes amis d'Europe Ecologie-Les Verts, mais aussi plus largement de toutes celles et de tous ceux qui ne se résignent pas au déclin conjoint de l'humanité et de la nature"

    ce qui voudrait dire que s'il n'a pas le soutien d'EELV, il pourrait y aller quand même, non ?

    @+

    RépondreSupprimer
  7. eric citoyen (monmulhouse) dit qu'il ne participe pas aux primaires... cf. son billet (pas très sympa pour Hulot...)

    qui de l'ensemble des ces blogueurs prestigieux a donc raison ?

    ;o)

    @+

    RépondreSupprimer
  8. Nicolas, oui tu as raison.

    Nap,
    à fond sur le site d'Hulot aujourd'hui (tu nous raconteras).

    Sinon dis ? Si tu cherches des "billets sympas" pour un tel ou un tel des candidats, il faut aller sur des blogs politiques de militant. Eric est militant, pas Hulotiste.
    Je ne suis pas militant, et je me pose des questions sur Hulot.

    Pour les billets sympas sur Hulot, attendons les billets de militants pro-Hulot...

    RépondreSupprimer
  9. sur les primaires, je crois avoir compris : Hulot fait le forcing pour que les primaires soient "ouvertes" à tous les écolos donc plus large que EELV strictement (ce qui permettrait à de nombreuses personnes qui souhaitent le soutenir de voter pour lui aux primaires sans payer de droit d'entrée à EELV...). C'est le sens d'un des messages sur son site : (http://www.2012hulot.fr/je-participe/les-primaires-de-l-ecologie)
    alors seigneur falconhill, intéressé pour qu'on monte un club de groupies de nicolas hulot ? ;o)
    @+

    RépondreSupprimer
  10. La primaire ne sera pas facile pour Hulot. Beaucoup de militants et de sympathisants de EELV n'ont pas oublié qu'il bosse à TF1, que sa fondation a été financée par des multinationales peu soucieuses de l'environnement comme EDF et L'Oréal. On lui reproche aussi d'avoir été l'idiot utile de Sarkozy lors du Grenelle de l'Environnement, qui n'a été qu'un pétard mouillé. Bref, on l'accuse de greenwashing, la pire insulte qu'on puisse balancer à un militant écolo qui se respecte. Dans son cas, l'accusation n'est pas infondée selon moi, même s'il a pas mal évolué sur le nucléaire.

    Et il ne faut pas oublier que la prochaine présidentielle risque de s'axer sur les questions d'immigration et de sécurité. Hulot va avoir du mal à se positionner là-dessus. Sans oublier les questions économiques et sociales... Comment va t-il faire des propositions écolo-compatibles ?

    RépondreSupprimer
  11. Nap,
    "seigneur", tu ne te moquerais pas par hasard ? (petit sacripan)

    Sinon, je suis d'accord avec toi sur l'analyse que tu fais de la candidature Hulot. Et sur sa volonté de courtcircuter EELV et de tenter de prendre plus large.

    Mais pour ma part non, pas supporter d'Hulot, même si j'aime beaucoup l'homme.

    Bonne soirée à toi

    Pullo,
    Un avis contraire au tien sur les "insultes" que l'on fait à Hulot. Etre proche d'EDF ou de l'Oréal n'est pas infamant pour moi. Et sa position sur le nucléaire n'est pas suffisamment claire pour moi (mais s'il combat l'effet de serre, je le suppose peu défavorable à cette technologie, ce qui me le rendrait sympathique).

    Sinon Hulot jouera sur l'électorat écologiste, qui se moque des thématique d'immigration et de sécurité. Donc ça ne le dérangera pas.

    Et je ne suis pas sur que la campagne se jouera essentiellement là dessus, les sondages montrant que les questions économiques et de pouvoir d'achat sont parmis les priorités des français...

    RépondreSupprimer
  12. Je comprends que la proximité avec EDF et L'Oréal ne soit pas infamante à tes yeux. Il n'empêche que c'est un problème pour nombre de militants et sympathisants d'EELV.

    Le développement de l'énergie nucléaire en France, une des ressources d'EDF, s'est fait sans consultation des parlementaires (bonjour la démocratie), et surtout, on n'a jamais trouvé de solution satisfaisante au problème des déchets radioactifs. Oui, le nucléaire n'alimente pas l'effet de serre, mais la question des déchets ne peut pas être balayée du revers de la main.

    Quant à L'Oréal, la société teste ses produits sur des animaux, non sans dégâts pour ces derniers. Quand on se dit défenseur de la nature, c'est plutôt gênant, non ?

    RépondreSupprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  14. Pullo,
    En fait, tu as un avis (bien tranché) sur tout ? C'est bien...

    Mais je vais arrêter ce soir la discussion avec toi. Je ne partage pas du tout ta vision et tes certitudes (contestables) sur le nucléaire et sur l'énergie.
    et je te laisse aussi avec tes certitudes sur l'Oreal...

    La discussion est trop longue dans une série de commentaires. Et inutile : nous ne changerions pas d'avis...

    Restons en là...

    RépondreSupprimer
  15. On dirait que je t'ai agressé, insulté, j'ai juste cité des faits (prouvés) sur EDF et L'Oréal, rien de plus. Tu caricatures ma position sur l'énergie en général et le nucléaire en particulier. Elle est plus nuancée que tu le crois. Je m'explique.

    Concernant le nucléaire, j'ai juste dit que les solutions au problème des déchets radioactifs n'étaient pas tout à fait satisfaisantes. C'est tout. Je n'ai pas dit : "Sortons du nucléaire maintenant !" La sortie totale du nucléaire est impossible. Les alternatives existantes en dehors des très polluantes énergies fossiles sont pour l'instant peu productives par rapport au nucléaire. Le solaire et l'éolien sont des énergies intermittentes, puisqu'elles ne produisent pas 24h/24h. De plus, matériaux nécessaires à la fabrication des panneaux solaires ne sont pas particulièrement écologiques...

    Sans subventions pour la recherche/développement, l'éolien et le solaire ne seront pas productifs avant longtemps. Donc, pas avant 15 ou 20 ans. Qu'on reste dans le nucléaire ou que l'on en sorte, il faudra payer, que ce soit pour entretenir les centrales ou les démanteler, ou soutenir les énergies renouvelables. Voilà ma position, qui n'est pas si sectaire que ça, pragmatique même.

    Je prends acte de ton refus de poursuivre la discussion. Sans rancune. Bonne nuit !

    RépondreSupprimer
  16. FalconHill,

    Je ne sais pas si tu as vu, j'ai prié Pullo de ne plus intervenir chez moi car il n'a strictement aucun intérêt.

    RépondreSupprimer
  17. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  18. GdC, rien à voir. Toi vraiment tu n'es pas le bienvenu ici (mais tu ne peux t'empêcher visiblement, la solitude et la bêtise rendent parfois...)

    Allez, casse toi...

    RépondreSupprimer
  19. @Nicolas/Jegoun
    Facile, d'insulter les gens depuis son ordi, hein ? Le titre de ton blog, Partageons mon avis, n'était pas ironique. Dès qu'on n'est pas d'accord avec toi, même sur un détail, ça suffit pour passer pour un con, une personne qui n'a aucun intérêt. Tu deviens agressif et méprisant. Tu as beau te réclamer de la gauche démocratique, tu es un sectaire. Bon vent !

    @GdeC
    Merci de ton soutien.

    RépondreSupprimer
  20. FalconHill,

    Excuse moi pour l'aparté à venir, hein !

    Pullo,

    Tu nous casses les couilles avec tes commentaires trop longs et tu ne supportes aucune contradiction. Maintenant c'est bien trop facile de reprocher la même chose aux autres.

    Tu sais pourquoi on ne veut pas discuter avec toi ? Parce que tu es incapable d'avoir une discussion normale, sans vouloir écraser les autres de ta supériorités.

    Alors depuis quelques jours, tu nous as suffisamment cassé les couilles dans nos blogs. Le mien a vécu cinq ans sans te connaitre et s'en est très bien sorti.

    Pauvre type.

    RépondreSupprimer
  21. Nicolas,
    Oui, mais non. Pullo peut venir (GdC non).

    Pullo,
    GdC est une personne qui insulte les gens, elle n'est pas la bienvenu ici.

    Par contre, je te demande de ne pas insulter mes amis, Nicolas en fait parti.


    Nicolas,
    Ca va on va rester tranquille. Mais c'est vrai que l'arrivée d'un chiendent comme GdC n'apporte rien de positif dans un commentaire et dans un blog...

    RépondreSupprimer
  22. D'accord Falconhill, pas d'insultes, et je ne répondrai pas à celles de Nicolas. Puisqu'il est ton ami, je n'y touche pas.

    On en reste là...

    RépondreSupprimer
  23. Pullo,
    Ben non. De la même manière qu'il ne me viendrait pas à l'idée d'insulter tes amis si je venais chez toi, je trouve normal que les gens qui viennent chez moi fassent de même.

    Après, comme j'ai dit plus haut, je ne t'ai jamais mis dehors de chez moi. Tu as des avis tranchés (moi aussi), mais tant que tu n'insultes personne et que tu es respectueux de certaines règles, pas de problèmes.

    Par contre, l'autre qui est venu te "soutenir" (pauvrette...) n'est pas le bienvenu ici. Il est le bienvenu dans peu d'endroit, mais ce n'est pas bien grave après tout...

    RépondreSupprimer
  24. Je débarque après la bataille mais je viens d'écouter Hulot sur France Inter à l'instant dans la matinale. Il est plutôt intéressant et lucide sur la faiblesse de ses compétences politiciennes pures et notamment qu'il n'est pas un animal de combat sorti des rangs d'un parti-machine-à-candidat.
    Et à vrai dire, quoiqu'il n'ait pas encore clarifié tout son programme ni son positionnement exact sur l'échiquier politique, je lui trouve une certaine sympathie.
    Sympathie tout d'abord parce qu'il fallait oser se lancer et avoir pour cela une dose de conviction suffisamment épaisse pour cela.
    Sympathique ensuite parce que je doute (comme tout le monde je crois) de ses chances d'accéder au second tour et lui même doit bien se douter de la maigreur de cette hypothèse. Et pourtant il monte au feu pour défendre une autre vision de l'écologie. Enfin ! On en avait besoin.

    RépondreSupprimer
  25. Tambour,
    Attention, Hulot m'est aussi très sympathique (bien plus qu'un autre vert rouge bobo). Et je lui trouve du courage.

    Maintenant, s'il est élu, gouvernera t'il avec le Parti Socialiste et le Front de Gauche ? Sera t'il ministre d'un StraussKahn ou Hollande ? J'aimerais avoir des réponses à ces questions.

    Après, sur sa vision écologique et écologiste, je pense que l'on peut en discuter. Je le trouve un peu trop intégriste, pour l'instant. Mais s'il rajoute la dimension sociale et humaine, il peut être intéressant.

    Et je suis d'accord avec toi : nous avons besoin d'une autre vision de l'écologie !

    RépondreSupprimer
  26. J'avais écrit un autre très long commentaire qui a buggé au moment de le valider et du coup tout est perdu...
    En gros je disais
    1/ que l'erreur est de croire que N. Hulot puisse accéder à la présidence de la République. Il ne sera pas élu, les gros partis politiques ne le laisseront pas faire.
    2/ l'engouement qu'il peut susciter prendra d'autant plus de poids si, dans le cadre d'une participation massive aux élections (autant qu'en 2007, soit un taux de participation d'un peu plus de 83% selon l'INSEE)il recueille une part de voix qui faible en pourcentage ( disons 8% ) représentera en réalité plusieurs millions d'électeurs. Si l'on compte 42 millions d'inscrits, 83% de participation et qu'il recueille 8% des voix, cela fait tout de même 3,36 millions d'électeurs ayant voté pour lui, dont il faudra tenir compte par la suite... Cela peut être un vote intéressant, un vote de repli pour les déçus des grands partis.
    Bien entendu cela ne fonctionne que si la participation est massive dès le premier tour. On a tous en mémoire l'amer souvenir du premier tour de 2002...


    (bon ben en fait j'ai replacé tout mon commentaire...)

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...