mardi 26 janvier 2010

Sarkozy, des réactions contrastées... Et toujours les mêmes

A chaque intervention de Sarkozy, les réactions sont les mêmes...
Pour le premier secrétaire du PS, "Nicolas Sarkozy a tenté de créer l'illusion du mouvement. Il a disserté, philosophé, pour éviter de répondre aux questions essentielles où il était attendu : celles de la croissance, du pouvoir d’achat, de la vie chère, des salaires et de l’emploi".
Pour Benoit Hamon, "Nicolas Sarkozy se prend pour Kennedy, mais c'est plutôt Beckhman". Au moins c'est marrant... Et bien sur, pour Marie-Goerges Buffet, rien est à garder à l'intervention présidentielle. "C’est une vision ultra réactionnaire et destructrice du changement. Le projet de civilisation de Nicolas Sarkozy, c’est l’assurance de pire en jouant sur les peurs". Bien sur...

A droite par contre, Dieu a parlé, et c'était beau. Pour Yves Jégo, "Nicolas Sarkozy confirme ses engagements pris pendant la campagne présidentielle. Il a donné du sens à son action". Qu'il est fort ce Sarkozy...

Donc on résumé. A gauche forcément c'est à chier l'intervention présidentielle. Et à droite, à l'UMP officielle, c'est merveilleux.
Sauf que j'ai pris des réactions à son intervention du 07 Janvier 2008. Mais ce qui est marrant, c'est que je suis sur que ce matin, les tons seront les mêmes. Bertrand se pâmera de bonheur, et Buffet et Hamon cracheront du venin.

Le jeu politique a de ça de pénible qu'il est tellement caricatural et prévisible...

Edit du 10 heures. Je ne croyais pas si bien dire... La caricature de ce théatre politique est belle, et personne n'a peur du ridicule.Fillon trouve le Président merveilleux de pédagogie, et Frédéric Lefebvre salue "un langage de vérité, proche des préoccupations des Français" et "la réussite d'un exercice pédagogique".
Dans la série 'la gorge la plus profonde', le divin Xavier Bertrand ne pouvait être en reste : "ses priorités sont les mêmes que les français". Je ne cite pas Luc Chatel, on va finir par s'en mettre de partout...

Le PS n'a pas peur nos plus de la caricature : nous sommes l'opposition, ben bêtement on s'oppose. Et on ressort les poncifs poussifs. Bartholone ? "Les Français n'ont eu une nouvelle fois qu'un numéro d'autosatisfaction, basé sur le principe maintenant éculé chez Nicolas Sarkozy : 'ma politique est bonne, mais les Français n'y comprennent rien'". Hamon ? "formule épuisé, résultats pas au rendez vous". Cambadélis, celui qui ne recule devant rien, même pas les outrances scandaleuses type Laval ? "Il a surtout été fuyant, incapable de donner un sens global"

On résume ? La droite officielle trouve ça bon comme du bon pain. La gauche trouve ça laid et faux. Bref, la politique continue de plus belle. Vive la France !

19 commentaires:

  1. réthorique, réthorique, réthorique...
    sophismes, sophismes, sophismes ...
    et encore, je suis gentille :)

    RépondreSupprimer
  2. Mirabelle,
    Et ta gentillesse t'honore... J'aurais employé d'autres termes :)))

    Ce qui est marrant, c'est qu'après avoir écrit ce billet, je suis allé lire les vrais commentaires du jour. Ben c'est presque les mêmes...

    Ils sont forts et ils donnent envie, nos politiques... (soupir)

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas regardé l'émission hier. J'arrive ce matin à la cafet et la radio dit (texto) "le Président Sarkozy a promis hier la baisse du chômage" ...

    Qu'il eut promis une hausse du chomage m'aurait étonné. Qu'il soit, en tant qu'employeur (à tort ou à raison, je ne juge pas) contradictoire avec ses promesses, quoi de plus adhérent au personnage.

    Qu'il promette des choses sur lesquelles il n'a aucun moyen d'agir (ah, le chômage ... croix et délice des économistes depuis les années 30 ... mais Sarkozy n'aime pas les théories), quoi de plus usuel.

    Enfin, j'ai très bien fait d'aller me coucher tôt.

    Et les néants qui commentent le vide ... bof, tout juste bons pour meubler la presse.

    RépondreSupprimer
  4. Oui, c'est grotesque. En me réveillant aux aurores (5h... Soupirs comme dirait l'autre !) j'ai été consulté les réactions : rien de bien neuf...

    RépondreSupprimer
  5. Et en plus, j'oublie de cocher.

    RépondreSupprimer
  6. Ah Falcon !

    Je n'ai évidemment pas regardé le show, mais j'étais sur internet.

    Et de voir tout un chacun, de gauche notamment, commenter le spectacle sur twitter m'a démoralisé grave.

    33 % de part de marché : 8,8 millions de spectateurs. Je suis atterré...

    Avec cette opposition en peau de lapin rose, on en a pour 10 ans à bouffer du Sarkozy !

    Plus les gens en parlent, plus il font son lit pour 2012.

    Je crains que les carottes soient cuites pour les vrais opposants, Falcon !
    Ceux, de droite comme de gauche, qui ne savent pas parler d'autre chose que du Chef de l'état ont l'avenir devant eux.

    Une tragédie.

    Et c'est un mec de gauche qui te dit ça !

    RépondreSupprimer
  7. J'avais dit que je regarderai l'émission et je l'ai regardé. Je ne fus pas déçue.

    Cela n'avait rien d'un showrose, ni d'un tour de magie. Sarko a fait son job, très bien.

    Calme, responsable, écoutant les autres, ce fut une très bonne prestation. Il a même été convainquant.

    Je me suis quand même demandé si le casting des interlocuteurs n'était pas biaisé. Le seul cgétiste était tellement caricatural (genre Ratus, pour ceux qui connaissent). Mais même avec lui, Sarko a été calme, c'est dire...


    Le jour où un seul leader de l'opposition fera aussi bien je le dirai, à ma connaissance pour le moment seul DSK soutiendrait le défi.

    RépondreSupprimer
  8. Placé au coin du bon sns ton billet ! et les hommes politiques voudraient que l on se réconsilient avec la politique ! y a du boulot !
    Qu'ils commencent déjà par écouter l'opinion publique...

    RépondreSupprimer
  9. Nicolas : les mêmes réactions que d'habitude, c'est marrant...

    Cuicui : pourquoi es tu atterré que les gens ne pensent pas forcément comme toi ?

    Après, le fait que l'opposition est ridicule et fait le lit de Sarkozy, ben oui. A l'opposition d'être meilleure que ça.

    Hier soir, l'emission a été apparement un succès poru Sarkozy, et bien soit. On verra ce que donneront les élections

    Lady : j'ai pas regardé, j'avais du monde à la maison.

    Mais apparement, Sarkozy a été bon d'après ce que je lis ici et là. Je ne parle pas des commentaires de ceux pour Sarkozy sera toujours mauvais quoiqu'il fasse...

    Oui, le CGT qui ressemblait à Franck Dubosc avait l'air bien caricatural...

    Corto : vive la caricature Corto... C'est affligeant.

    Bonne journée à vous

    RépondreSupprimer
  10. Je suis atterré parce que les mots sont un mal français.

    On ne guérit pas avec des mots.

    Marre des discours ! Exaspéré par le blabla politique ambiant qu'on entend depuis 40 ans : quand on est sur le terrain, on voit bien que ce sont les actes qui manquent !

    Et qu'on se satisfasse d'arguments éculés qu'on a entendu 500 fois me désole.

    C'est comme si on allait voir 50 fois le même spectacle de cirque et qu'on en redemandait.

    Voilà ce qui m'atterre.

    Bof !

    RépondreSupprimer
  11. Cuicui,
    Oui, les mots pour ne rien dire, plus que les actes, c'est vraiment un maux français...

    D'ailleurs ce billet le montre. Des mots, toujours des mots... Dans les deux sens...

    RépondreSupprimer
  12. Billet fort intéressant. Tu aurais dû rassembler les réactions des mêmes et les mettre en face, pour comparer : la forme change, le fond ne bouge pas.

    Et d'ailleurs, le fond, on l'a touché depuis longtemps.

    RépondreSupprimer
  13. H16, oh oui le fond, on l'a touché... (sans la forme d'ailleurs...)

    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  14. La presse étrangère parait unanime et c'est le Figaro qui a fait la sélection.
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/01/26/01011-20100126FILWWW00493-sarkozy-sur-tf1-par-la-presse-etrangere.php
    Monarque, dictateur,...ce sont les mots qui reviennent et qui vont faire la une de la presse étrangère. Pauvre France, Sarkozy a tué ta république et baffoue ta démocratie.

    RépondreSupprimer
  15. Bien vu Faucon !
    Hélas, comment s'étonner ensuite que la politique n'intéresse plus les français et que tout le monde se tape de ce que peut bien déclarer un Lefebvre ou un Hamon !
    Les seuls qui relèvent leurs propos ce sont les militants des 2 bords pour dire "t'as vu ce qu'il lui a mis dans la tronche..." ou à l'inverse "mais quel demeuré celui là..." ...ou est le débat démocratique dans tout ça ?...Faut pas s’étonner ensuite qu'au 1er referendum venu, le peuple ne cherche qu'à voter à l'inverse des politiques !

    RépondreSupprimer
  16. J'ai pas regarder et en lisant les articles des uns et des autres ... je le regrette pas !

    @ +

    Bésitos

    RépondreSupprimer
  17. Je ne l'ai pas regardé, mais je l'ai trouvé quand même à chier, chaque fois que je passais près du téléviseur éteint et que j'y jetais un coup d'œil de travers. Ce type est dangereux: il arrive encore à parader dans les écrans noirs!

    RépondreSupprimer
  18. Merci pour ton humour Coucou, je te comprends très bien. Je slalome parfois entre les chaines et négocie avec moi même de l'intérêt de se tenir au courant ou de celui de piquer une colère muette et inutile, les mecs de la télé ils nous entendent pas!

    Il n'y a que le journal de Canal plus que je loupe le moins souvent possible, car ils sont talentueux, honnêtes et très souvent drôle ( avec une mention spéciale à JM Aphatie)

    RépondreSupprimer
  19. Au moins on sait qu'on a rien loupé!

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison. Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. L'insulte non. Et il est interdit de venir casser les roues du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Commentaires anonymes non acceptés (je vire).