samedi 15 mars 2014

Pollution en vallée du Rhône provençale ?

C'est le sujet du moment : le pic de pollution qui assailli la France. Paris évidemment, avec cette photo de la Tour Eiffel aujourd'hui et un an avant. Je comprends que cela fasse peur aux enfants : cela ne me rassure pas moi non plus.

Je suis allé faire une longue promenade ce matin. J'ai aussi été surpris par un voile épais. Qui m'a interrogé. 
Cette première photo, je l'ai prise ce matin en début de marche, vers 8h30. A comparer avec le même endroit, pris il y a trois semaines (vers 12 heures).

Pour la petite histoire, à l'époque, ma cheville venait de se tordre quelques dizaines de minutes plus tôt... Mais le paysage me donnait du cœur. 

Deuxième photo. La première prise aujourd'hui, vers 11h30. La deuxième prise il y a trois semaines, à 9 heures. La brume matinale est persistante, je trouve...


Le Mont Ventoux a disparu chez moi. Est ce la pollution ? Peut être... Peut être pas...

Les transports en commun ne sont pas gratuits chez moi. Par contre la vitesse maximale sur l'autoroute est baissée de 20 km/h. C'était déjà le cas jeudi quand je suis allé donner mon cours à Valence (oui, j'enseigne...). Amusant d'ailleurs de voir le nombre pas négligeable de contrôle radar ce jour là. Je pense que c'était moins pour sauver la planète que pour piéger l'automobiliste, mais ce n'est sans doute que procès d'intention.

Je n'ai pas d'avis sur les solutions proposées pour lutter contre la pollution. Je m'étais exprimé il y a quelques temps fortement contre cette idée de circulation alternée. Aujourd'hui ma position est moins affirmée : je ne sais pas. Je sais en tous cas qu'il faut faire quelque chose.

Je suis par contre convaincu de deux choses. La pollution n'est pas uniquement "parisienne". Les positions de bobo qui peuvent aller à leur boulot en roller ou en trottinette qui viennent ensuite donner des leçons de "yaka" à la France entière, c'est autant insupportable qu'inutile. Je ne parle pas que de l'inutile Placé et de ses amis verts...
La Drome et l'Ardèche sont en vigilance. Mon coin également. Les solutions à appliquer ici ne sont pas les mêmes qu'à Paris ou à Lyon. 

Et je ne pense pas que criminaliser l'automobiliste soit la solution. J'ai encore lu, sur des blogs, Twitter, ou dans des déclarations politiques, des choses hallucinantes. 
Mais sur ce sujet encore, la faute c'est "les autres". C'est l'automobiliste que l'on va clouer au pinacle. Hier, c'était les centrales nucléaires. Demain, ça sera sans doute les éoliennes ou les batteries des voitures électriques que l'on veut promouvoir aujourd'hui. 

C'est un vaste sujet. Mais pour en revenir à ma situation personnelle, la promenade de ce matin, je l'ai trouvé bizarre. Le vent se levait. Le paysage était brumeux. J'ai marché 20 km sur dans des endroits que je trouve normalement super. Mais aujourd'hui, c'était pas ça...


Samedi prochain, ça sera mieux j'espère... 

4 commentaires:

  1. Je suis à Loudéac. Pollué aussi. L'essentiel de la pollution n'est pas du à la voiture mais à Paris les voitures accentuent le phénomène.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nicolas, c'est dingue cette période...

      Supprimer
  2. bonjour
    partie de bourg saint maurice ce matin : petit " voile" brumeux.. puis en arrivant vers grenoble : gros voile gris..nous avons compris qu'il s'agissait de la pollution. Le ciel s'est un peu dégagé aux alentours de Perpignan ( tramontane ).
    oui, cela donne une impression bizarre, un peu "angoissante", car il ne s'agit pas tout à fait d'un ciel du au mauvais temps.
    C'était quelque chose que nous n'avions jamais vu. Oui, c'est pas ça

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anne,
      J'ai eu exactement le même sentiment... Tout à l'heure, je jouais dehors avec bébé1, et ce sentiment était vraiment prégnant.

      Angoissant est un mot assez juste en tous cas...

      Supprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...