samedi 18 décembre 2010

Ciel de fin de journée... Fin d'une année difficile

Je suis allé courir hier soir. Oh, c'était difficile, il faisait froid (moins que maintenant). Il faisait froid et mes jambes étaient aussi fatiguées que ce corps qu'elles supportent. Pourtant, les images étaient belles...
Je suis en vacances depuis hier. Fin d'une année professionnelle qui n'aura rien eu de particulière. La fin de l'année civile, ce n'est pas encore pour tout de suite. Mais quand minuit sonnera à l'église de mon village, dans quelques jours, je ne serai pas malheureux...

Si nous devions faire des classements, je crois que c'est sans mal et sans difficulté que je classerai 2010 comme une des pires années de ma vie. Pourtant, il y a eu un mariage au milieu, réussi, agréable. Mais y a ce mais... Y a ces manques, ces gens qu'on aimait qui ont eu la triste idée de partir trop vite... Certains m'ont dit au revoir, d'autres se sont fait faucher par ce tacle venu de derrière, qui donne un carton rouge sans appel possible à celui qui le reçoit...

Et comme l'année ne doit pas se finir sans que la casserole soit complétement raclée, il y a cette nouvelle triste qui rajoute la cerise à la liqueur sur ce bien écœurant gâteau, et ce petit chien que j'aime tellement, parfois star sur certaines pages de ce blog, et qui va probablement ne pas passer l'année...
Buvons la pinte jusqu'à la dernière goutte... Et non monsieur le barman, pas la peine de me resservir, je vais sortir je crois...
L'année se terminera bientôt. Et c'est tant mieux... En ce qui me concerne, je bloguerai sans doute encore d'ici la fin de l'année... C'est comme le verre de vin du soir, on dit qu'on n'en prendra pas demain mais on n'aime trop ça... Donc d'ici la fin de l'année, j'aurais bien l'occasion de soupirer sur la médiocrité de notre classe politique, sur l'indignité de notre pouvoir actuel (je crois qu'il serait bon, pour tout le monde, que Brice Hortefeux démissionne cette fois...), et sur cette opposition (de gauche) que j'ai tendance à considérer encore pire que ce pouvoir actuel, défini précédemment...

Cela fera l'objet d'autres billets... Là j'ai juste envie de partir courir, et de ne penser à rien... Parce qu'elle est longue cette année... Vivement que le soleil se couche pour de bon...
Enfin, j'espère que le lever de soleil sera source d'un espoir véritable...

14 commentaires:

  1. Vive le blog comme thérapie !

    RépondreSupprimer
  2. Allons, allons, pas de ça ici, le soleil finit toujours par se lever pour briller comme jamais !

    ( c'est beau ce que je dis, non?)

    Et pi, comme toi, si Brice démissionnait, ce serait comme un acompte sur les coups de soleil a venir !
    bon week end

    RépondreSupprimer
  3. Je rajouterai que tant qu'on a des "alice" pour nous faire rire: rien n 'est foutu !

    RépondreSupprimer
  4. Je crois qu'au niveau politique, 2011 sera encore un bon cru pour balancer nos gentillesses...

    Alors comme dit corto74, rien n'est foutu... 5 cons au gouvernements et 5 bisounours dans l'opposition... et on fera l'année...

    Pour le reste, j’espère qu'elle sera bonne aussi...

    RépondreSupprimer
  5. Et concernant Brice (pas de Nice, de Beauvau), je l'ai rencontré plusieurs fois et aussi hallucinant que ça puisse paraître, c'est un type vraiment sympa...sa femme aussi ;)

    Par contre, au gouvernement, c'est vrai qu'il a tendance à pourrir l'ambiance...

    RépondreSupprimer
  6. Nicolas, bonjour. Oui, tu as raison, heureusement qu'on a nos blogs...

    Corto, je me languis qu'il se couche en tous cas celui de 2010.

    Pour Alice, oh oui pétard tu as vu ? C'est rare que je me lâche, mais ce matin ça faisait du bien au levée du matin... Je n'aime pas être grossier, mais là j'ai vu la belle et grosse conne...
    Elle m'a fait rire au final, tellement minable. J'en ferai un billet tiens, ça me détendra.


    Sébastien, salut.
    Oui je pense que 2011 sera velu aussi...
    Pour Brice (le prénom me gène, c'est celui d'un de mes meilleurs et plus chers amis...), je suis sur que c'est une personne sympathique. N'en déplaise à certains sectaires que je souhaite voir battus en 2012, on peut être de droite et sympa. Même être de gauche et sympa. Par contre, c'est un piètre politique, et je pense que Sarkozy devra se séparer de ces Besson, Morano, Hortefeux, Bertrand, etc... Ils faisaient jeunes à un moment, aujourd'hui ils font ploucs et ringards.

    Bon weekend

    RépondreSupprimer
  7. Salut Falconhill,

    Je crois que la solution doit être encore plus "ambitieuse" - et ça m'arrache la gueule de le dire, j'ai voté pour lui - le président devrait se séparer de lui-même...

    Il est devenu le problème majeur de la droite. Je l'ai soutenu longtemps, mais je ne peux plus.

    Cependant, pour moi, les raisons sont différentes de celles de la gauche, évidemment. Je ne trouve pas qu'il en fait trop, loin de là, je trouve qu'il n'est fait pas assez ou qu'il fait mal.

    Entre réformettes à la con, style merdique, affairisme, atlantisme et européisme benêts, et concessions qui se retournent contre lui, je n'ai plus envie de cette droite là.

    J'attends le futur de Gaulle, mais vraiment, je ne le vois pas venir...

    A quand un type qui se préoccupe de la France et des Français ?

    Pourtant, je les regarde tous, et je ne le vois pas...

    Bon week-end,
    Seb

    PS : Les Français ne connaissent pas François Asselineau, mais vraiment, il a l'air d'un type bien, droit, courageux et surtout, amoureux de son pays...

    RépondreSupprimer
  8. Sébastien, tu as raison. Je partage complétement ton avis. Maintenant, même si je me considère très gaulliste, je pense que l'arrivé de l'homme providentiel est autant probable que l'existence du père Noel...

    Des gens qui se préoccupent de la France et des français, y en a pas des masses. A droite et à gauche, ils pensent d'abord à eux, à leur gueule, leur égo, et n'ont même pas cette humilité de se rendre compte de leurs propres erreurs... C'est dommage.

    Pour François Asselineau, c'est un mec vraiment bien. Je l'apprécie beaucoup, humainement aussi.

    RépondreSupprimer
  9. Je suis plutôt pragmatique et très cynique, mais pour une fois et vue la situation, j'ai vraiment envie de croire au père-noël...

    Sinon, comme on dit ici "vamos todos a la mierda"... pas besoin de traduite je crois :)

    RépondreSupprimer
  10. Repose toi bien puisque tu es en vacances, histoire que le corps récupère.
    Pour le reste ... si 2010 a été une année noire, 2011 approche et on espère qu'elle sera plus riante.

    RépondreSupprimer
  11. Merde ! Vanille ne va pas bien ? C'est triste...

    J'ai perdu le mien en juillet. En quelques jours... Du coup, je l'ai laissé sur mon blog.

    RépondreSupprimer
  12. Ma pire année: 2002 ... du 1er Janvier au 31 décembre ! hé oui, ça nous arrive à tous !
    Bon, elle a quoi ta toutoune ?

    RépondreSupprimer
  13. Ce n'était qu'une mauvaise année qui passe, plein d'autres t'attendent : des bonnes. Oui, je sais, c'est plus facile à dire qu'à vivre, mais c'est quand même mieux que de penser que les meilleures années ne peuvent être que derrière.

    RépondreSupprimer
  14. Cuicui, non pas bien du tout... Merci.

    Mirabelle, oui ça arrive à tous...
    Un tique méchant a fait du dégat...

    Coucou, j'espère qu'on en aura de meilleures :) Merci

    Bon dimanche à tous

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...