samedi 4 juin 2011

Pour l'instant, toujours rien...

On attend... Falconette est toujours à la maternité, où elle ne mange rien (les photos qu'elle envoie sur son Facebook de la soupe moche ou du thé laid sont, comment dire...). Quant à moi, je suis rentré à la maison hier soir. J'ai bien dormi, j'ai terminé le plutôt pas mal "Sans un adieu" d'Harlan Coben, et là je prends mon petit déjeuner, non sans un passage éclair sur mon Blogger pour envoyer un petit mot...

Pour mes copains et copines (je leur en remercie) qui me demandent des nouvelles, ben pour l'instant on attend toujours. C'est long. Normalement, l'accouchement doit être aujourd'hui. Quand ? Je ne sais pas...
J'aurais normalement le temps de finir mon petit déjeuner. D'aller prendre une douche. Peut être passerai je au bar de mon village d'enfance, acheter l'Equipe du Jour et prendre un café.
Ce soir, où regarderai-je la finale du championnat de France de rugby ? Sur la petite télé de la maternité ? Et serai-je papa au moment où j'espère que le Stade toulousain lèvera le Brennus ?

Voilà, des nouvelles j'en ai peu pour l'instant. Des questions oui. Des interrogations. De la peur évidemment. Mais finalement, une nuit a réussi à me faire passer l'essentiel de mon angoisse... Lundi, je retournerai au boulot, avant de prendre le congé paternité.
Et après, on verra...

Pour l'instant, on attend. La suite, au prochain épisode...


Pour ceux qui veulent quelques lectures... Shaya a écrit un billet qui m'a beaucoup touché : "Vie et mort d'un blog". Et pendant ce temps, le Wikio politique de Juin est sorti

19 commentaires:

  1. On pense bien à vous ^^

    RépondreSupprimer
  2. Purée. ! Un gros câlin de loin a falconette que je ne connais pas.
    Ce soir, le nino, il verra gagner Montpellier à la maternité. Leçon 1, savoir reconnaitre les meilleurs.
    Et bizou toi !

    RépondreSupprimer
  3. plein de pensées pour vous, on attend la suite ;)

    RépondreSupprimer
  4. Il se fait appeler Désiré ce petiot...

    RépondreSupprimer
  5. Il a raison, le futur petit. Il faut savoir prendre son temps.

    RépondreSupprimer
  6. Cool, tout va très bien se passer.

    RépondreSupprimer
  7. Pensées de Metz, je pense bien à vous deux, bientôt vous trois...

    C'est long mais bientôt tu n'y penseras plus...

    Bises

    Chibi

    RépondreSupprimer
  8. Bon courage à toi et la future maman .

    Ce sont des moments qu'on n'oublie pas.

    RépondreSupprimer
  9. Cela devait être l'appel du 18 juin et voilà qu'il risque de débarquer le 6 juin...

    Marqué par l'histoire, ton petit bout de chou. ;-))

    Tous mes voeux à la future maman et au papa qu'on imagine impatient.

    RépondreSupprimer
  10. Concentre toi bien et pousse, bébé va arriver ce week-end.

    Allez, bon courage surtout à la maman et bien évidemment à toi aussi.

    RépondreSupprimer
  11. Ah ! Contente que tu donnes des nouvelles, < s'essuie le front >.
    Bon... attendons alors.
    C'est marrant, c'est comme si on était tous là dans la salle d'attente de la clinique... Quand tu iras, et que tu passeras devant, tu pourras sourire en imaginant tes amis assis en train de papoter en attendant. ;))

    RépondreSupprimer
  12. Salut à tous les ami(e)s.

    Toujours rien à dire... C'est long... Je vous tiens au courant... (soupir)

    RépondreSupprimer
  13. On attend... On est suspendu aux lèvres de Mme Falconnette.

    RépondreSupprimer
  14. RoseNoire4/6/11 16:41

    Bon, je ne sais pas si je survivrai à ce weekend de suspense insoutenable...on est suspendus à ton blog, Faucon!

    RépondreSupprimer
  15. Et maintenant (Nicolas, t'es un PORC)

    RépondreSupprimer
  16. Bienvenue au petit Faucon qui tarde à venir si j'ai bien compris.
    Il prend son temps, il a raison.
    Courage à la maman et au papa, ces moments sont toujours intenses d'émotion.
    Beaucoup de joies pour vous en perspective, c'est tout je ce que je vous souhaite.

    RépondreSupprimer
  17. je me souviens, y'avait foot quand j'ai accouché ... normalement le mari il aide à supporter les contractions en massant le bas du dos de sa femme ... un oeil sur la télé, c'était très moyen ...

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...