mardi 30 mai 2006

Fétons l'amnistie-ce

3 commentaires personnels pour faire suite à la vague d'indignation (pas forcément illégitime) qui ont fait suite à l'amnistie de Guy Drut par Jacques Chirac (qui décidément n'en est plus à une prés... et aprés on s'étonne d'un antichiraquisme primaire de fin de mandat...)

  • Qui se souvient du 21 Avril 2002 (et à un certains degrés des têtes d'enterrement de l'élite politique y a exactement un an et un jour...) ?
  • C'est évident que vu la force de lobbyng et l'efficacité de Guy Drut pour "Paris 2012", il eut été "irresponsable" (dixit Chirac) et un peu dommage de se passer d'une telle influence efficace et redoutable au sein du CIO... ;
  • Peut être ais je une chance de me faire amnisitié de y a quinzes jours, quand je me suis fait flashé en 6 heures du matin à Cherbourg pour mon travail... (130 au lieu de 110... soupir d'une double voie qui n'en était pas une).

Pour finir, la "noix d'honneur" (pour paraphraser le coincoin enchainé) que je décernerai volontier à Monseigneur Galouzeau de Villepin :

"Je ne vois pas où y a matière à polémiquer"

Bon, il faudrait l'enlever maintenant le Monsieur au cheveux gris... (faut plus rester devant le micro monsieur hein...).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...