mercredi 13 octobre 2010

François Hollande lance sa compagne pour les présidentielles...

... Ou plutôt sa campagne. Enfin, compagne, campagne, les présidentielles sont lancées pour François Hollande (qui s'y prépare depuis longtemps)... Et qui a tout compris de ce qu'attendent les français de leurs responsables politiques...

Dans Gala, François Hollande présente sa compagne, à la une du journal s'il vous plait. Et je me retiens pour ne pas rire quand je lis, de la bouche du premier secrétaire : "Je ne pense pas que l'exhibition soit la bonne attitude. Nous n'éprouvons pas le besoin d'une exposition médiatique, poursuit-il. Toutefois, je peux comprendre que les Français veuillent mieux connaître la personnalité de ceux qui les représentent".
Nous savions qu'il a cessé le chocolat et fait un régime pour être beau (a t'il davantage dormi ?), nous connaissons maintenant sa douce compagne... Bon, on vote quand ?

J'aurais cru qu'après la triste expérience star-académique avec Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal (match vraiment nul...), les français attendraient plutôt du fond, de la hauteur, du projet... De la grandeur même (soyons fou, de la grandeur).
Mais non. En attendant la nouvelle mise en scène de la merveilleuse vie de Nicolas et Carla, celle de Dominique et Anne (s'il est candidat...), bien sur Ségolène qui ne pourra s'empêcher de jouer la diva (ses supporters avec... une femme, une rose... la la la)... Et il ne manque plus que Hervé Morin, Eva Joly et Marine Le Pen nous la jouent aussi "familles heureuses et glam'", et le ponpon sera complet...

Je me moque de François Hollande, mais avec une certaine tristesse. Même s'il "n'aime pas les riches", même s'il est de ce parti socialiste pour lequel je n'ai pas une grande affection, j'ai une certaine tendresse pour l'homme. J'ai trouvé l'attitude à son égard de ses "camarades", de son ancienne amie, et de la presse détestable en 2007. L'homme politique de l'année 2004 lynché trois ans plus tard, la vie politique est cyclique.
De plus, même si je ne partage pas sa vision, son analyse économique et ses projets méritent d'être débattus. Il y a du fond. Rare par les temps qui courent...

J'aime bien François Hollande. Je pense que c'est un des rares, au Parti Socialiste, à avoir du fond et une vraie structure d'homme d'Etat. Qu'il ne se fourvoie pas dans le médiocre, dans le "vu à la télé", dans le ridicule et dans le people, la star académy politique on a déjà donné, et on a vu (on voit toujours, au plus haut sommet de l'Etat...) ce que cela a donné...

27 commentaires:

  1. Tu n'as qu'à lui chercher des circonstances atténuantes, il doit en avoir.

    Tiens ! Et si Gala avait publier des photos sans son autorisation ?

    RépondreSupprimer
  2. Nicolas, je répète ce que j'avais dit un autre jour. Si les Hortefeux, Sarkozy & co avaient d'aussi bons (et zélés) défenseurs qu'ont Hollande, Delanoé, etc, ils seraient heureux comme des papes :)

    Il donne en plus une interview à Gala (où il parle de son régime). Contre son gré aussi ^___^

    Enfin, ils font ceux qu'ils veulent après. Mais après on écoutera les commentaires sur la peopolisation de Sarkozy & co...

    RépondreSupprimer
  3. FalconHill,

    Si la peoplisation est nécessaire, peut-être n'a-t-il pas le choix. C'est l'éternel débat entre le fond et la forme mais toujours est-il qu'il faut être élu.

    Cela dit, je "recommente" parce que je viens de voir un billet chez Trublyonne qui m'a emmené lire un billet, chez Philippe Sage.

    Tu devrais suivre le même chemin...

    RépondreSupprimer
  4. D'accord, je n'ai pas encore fait ma balade de blog (je suis en train là, je suis passé chez Homer : il est en forme aujourd'hui).

    Mais quand même je remarque la force avec laquelle certaines personnes sont défendues : ça me fait quelque chose... :)

    Et j'attends le moment où Hollande critiquera la pipolisation de la vie politique (ou le moment où ses supporters, ou ceux de Royal, la critiqueront). Ca sera amusant.

    RépondreSupprimer
  5. FalconHill,

    J'ai toujours défendu Hollande sauf depuis peu (je ne sais pas pourquoi, il devient ma bête noire, ça ne durera pas).

    La pipolisation de la vie politique est évidemment criticable mais peu ont été aussi loin que Sarkozy qui reste le seul candidat de ton côté politique !

    RépondreSupprimer
  6. Hollande est un hasbeen et il est très responsable de l'état dans lequel s'est trouvé le PS en 2007 et 2008 et le funeste congrès de Reims.

    Il peut bien faire ce qu'il veut et attirer le Figaro qui n'attend que ça pour mettre un concurrent face à DSK mais c'est bien pathétique d'en arriver à figurer dans Gala, je ne suis pas sûr que ça va lui attirer les électeurs de gauche.

    RépondreSupprimer
  7. Nicolas,
    J'aime bien François Hollande, c'était ma conclusion.

    Ne t'occupe pas de mon coté politique. Et Ségolène Royal, qui n'est pas de "mon" coté politique (je ne parle pas du tien), est allé au moins aussi loin.


    Melclalex,Has been c'est ton avis. N'étant pas socialiste, je ne dirai rien sur Reims. Mais je crois que Ségolène Royal en porte une grande responsabilité aussi.

    RépondreSupprimer
  8. Ben quoi, on ne peut plus faire une boutade ? Ca te monte au nez ?

    Melclalex,

    Il n'y a pas que les électeurs de gauche qu'il faut attirer mais 51% des électeurs.

    RépondreSupprimer
  9. Nicolas, pas au nez (je suis enrhumé).
    Et pas d'énervement, mais comme tu sais que je ne suis pas sarkozyste, il me parait inutile (et moyen) de vouloir m'accoler à lui.

    Et tu as raison : une élection ce gagne à 50% + 1 voix, et beaucoup l'oublient (toi non, et en ce sens tu serai un politique redoutable si tu voulais franchir le rubicouillon).

    RépondreSupprimer
  10. Je ne t'accole pas à lui. Je constate juste qu'on a un politique assez binaire en France, du fait du régime présidentiel.

    RépondreSupprimer
  11. Oui, la politique est binaire. Mais nous, nous le sommes moins, binaires :)

    RépondreSupprimer
  12. Une fois ma tournée, une fois la tienne, une fois ma tournée, une fois la tienne, une fois ma tournée, une fois la tienne, une fois ma tournée, une fois la tienne, une fois ma tournée, une fois la tienne, une fois ma tournée, une fois la tienne, ...

    RépondreSupprimer
  13. Nicolas, tu oublies tous les partis satellites, affiliés, qui apportent à la vie politique de notre bistrot, qui viennent en rajouter une : c'est pour ça que nous ne sommes pas binaires ^^

    RépondreSupprimer
  14. @Nicolas, si uniquement les électeurs de gauche, je ne parlais que des primaires car il reste exclu qu'il aille au delà. il fera 12% et tout ira très bien pour la gauche

    RépondreSupprimer
  15. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  16. Melclalex,

    On n'est pas d'accord, ne faisons pas chier FalconHill avec nos désaccords.

    Tu connais mieux le PS que moi. Il n'empêche que Ségolène n'a pas été élue. Ce qui compte c'est le score au deuxième tour, pas au tour préliminaire.

    RépondreSupprimer
  17. Le problème qui se posait à François Hollande c'était justement cela : sa vie privée (puisque toujours pas officialisée, clairement identifiée). En se déclarant candidat (aux Primaires, mais avec l'espoir d'être candidat PS en 2012) il sait qu'il doit passer par là. S'il ne le fait pas, ils le feront. Et là, c'est photos volées, et tout le merdier. Alors il a pris les devants, et assez tôt, pour qu'il ne soit pas encombré de ça, pendant la ou les campagnes. Qu'aurait-il dû faire d'après vous ? Vous savez pertinemment que lors d'une campagne, certains journalistes vont remuer la vie privée des candidats. Vous savez aussi bien que moi, que l'électeur y est sensible. Pourquoi croyez-vous que Nicolas Sarkozy ait demandé à Cécilia de rester pendant la campagne 2007 ? Pourquoi croyez-vous qu'il s'est remarié aussi vite ? L'électeur, on peut le déplorer, mais c'est ainsi, veut un homme et une femme qui ait une vie maritale claire. Pour l'instant, c'est comme ça. Et je trouve que Hollande a bien fait de clarifier cette situation (puisque chacun connaît son histoire avec Ségolène, la rupture, c'est elle d'ailleurs qui l'a annoncée en plein soir de législatives) un an avant les primaires. C'était nécessaire. Il l'aurait fait plus tard, ça polluait sa campagne. Il n'avait pas le choix. Ou alors, vous êtes très fort, et vous demandez à ce qu'on change les règles, je journalisme et les électeurs ..

    RépondreSupprimer
  18. Melclalex et Nicolas, vous ne me faites pas chier et êtes ici chez vous.

    Je suis d'accord avec Nicolas...

    Philippe, bonsoir,
    Sur le fond tu as raison. Sur la forme, qu'il n'y ait plus de commentaires chez Hollande, ses supporters, ceux de ROyal ou du PS, critiquant la course à l'image et la com' privé de la droite et de Sarkozy.
    Enfin, Royal comme Sarkozy nous ont menti sur leur vie privée en 2007. Mais avec le recul, était ce important ? Pour nous qui aimons la politique, il me semble que non, mais il n'y a pas que nous qui votons...

    RépondreSupprimer
  19. Comment veux-tu qu'un type qui a mené le PS dans le mur de Reims puisse être en capacité de gouverner la France ?

    Le PS n'est tout de même as aussi compliqué que l'ensemble des Français à gouverner.

    RépondreSupprimer
  20. Denis, je ne veux rien, je m'en fous, je suis (horreur) de droite.
    Et je pense que Royal a plus de responsabilités sur le bordel de Reims que Hollande

    RépondreSupprimer
  21. Je ne crois pas que Royal est à voir quoi que ce soit avec le "bordel" de Reims.

    Sa seule responsabilité fut de faire confiance aux frangins de son "camp" pour régler l'affaire.

    RépondreSupprimer
  22. Denis, nous avons une vision différente du rôle et de la responsabilité de Ségolène Royal, sur les défaites de 2007 et sur le fiasco de Reims l'année d'après. Je pense que sa responsabilité est importante, pleine et entière.

    Bonne journée à tous

    RépondreSupprimer
  23. Vous êtes dans votre rôle à choisir le plus mauvais des adversaires. Je me souviens du vieux Pasqua qui nous expliquait qu'il ne comprenait pas comment Royal avait pu obtenir un tel score sans le soutien de son parti. Avec le soutien de son parti, imaginez...

    RépondreSupprimer
  24. Ca y est ça commence... Vous n'acceptez pas ma vision, différente de la votre, donc de suite l'attaque personnelle "vous êtes dans mon rôle...". Et mon rôle, c'est quoi mon rôle ?

    Et quand bien même j'en aurais un, de rôle (mais lequel), il est moins important ou légitime que le votre, mon rôle ?

    Au moment où les interlocuteurs commencent à mettre des étiquettes, parfois fausse, idiote et mensongère (en tous cas d'un sectarisme extraordinaire) sur les gens qui ne sont pas d'accord avec eux, il est peut être temps de s'arrêter de discuter...

    Merci d'être passé. Au revoir

    (enfin, c'est bien d'être supporter d'un candidat ou d'une personne...)

    RépondreSupprimer
  25. Je n'ai pas voulu vous attaquer. vous vous êtes présenté comme blogueur de droite. Je crois que nous pouvons éviter de tomber dans le piège de la loi de Godwin, étant aguerris et l'un et l'autre à l'espace des blogs.

    Je ne suis supporter de personne. Je tâche de réfléchir. Je ne cherche pas à avoir raison.

    Bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
  26. Denis,

    Je vais répondre à la place du Faucon (je suppose que tu es arrivé chez lui par chez moi). Quand tu commences à commenter dans un blog, tu cherches toujours à avoir le dernier mot. Or, il faut le laisser au taulier de blog. En le forçant à te répondre tu le plonges dans une conversation qu'il n'a pas envie d'avoir.

    Tu m'as déjà fait le coup plusieurs fois.

    En plus, tu perds ton temps (on en a déjà parlé ailleurs) : tu n'arriveras pas à convaincre FalconHill, juste à l'exaspérer.

    Mais je te rassure : on a tous les mêmes travers : j'ai moi-même titiller le taulier en début de ce fil de discussion...

    RépondreSupprimer
  27. Denis : Nicolas a raison. Mais je suis poli, je vais répondre. Et dans le premier paragraphe, trois fautes....

    - "vous vous êtes présentés comme blogueur de droite". Outre le fait qu'on peut se tutoyer, je considère que oui j'ai une sensibilité de droite. Mais je refuse de me considérer comme "blogueur de droite". Les gens me considèrent comme ils veulent mais les étiquettes me gonflent. Quand aux sénatoriales je vote pour des candidats socialistes que j'estime bien, je ne me considère pas avec un drapeau et un étendard à défendre. Après accoler moi les étiquettes que vous voulez, mais bordel évite les "vous êtes dans votre role". Je n'ai aucun role et ne supporte personne (et moi aussi je tache de réfléchir, et on est aussi intelligent même si on ne tire pas les mêmes conclusions).

    -"Piège de la loi Godwin". Où, quand, comment, suis je tombé dans ce piège ? J'ai parlé de reich ou de fascisme quelque part ?

    -'blogueurs aguéris" Oui sans doute. C'est aussi pour ça que je n'ai pas envie de me prendre la tête ni sur mon blog ni ailleurs. La vraie vie l'est suffisamment, prise de tête.

    Bon, notre désaccord tient sans doute sur le fait que je pense que Royal est sans doute plus responsable de sa défaite en 2007 que Sarkozy de sa victoire, et qu'elle est responsable aussi de la blague de Reims. Ce n'est pas grave, je n'ai pas voté Ségolène Royal (et ne voterai pas pour elle parce que je ne l'apprécie guère), mais je pense aussi tacher de réfléchir. Et je me moque d'avoir raison : j'ai mes avis, mes opinions, je les partage sur mon blog (parce que j'aime bien), et puis voilà.
    Ca n'empêche pas la discussion, même si on ne se fera pas changer d'avis (et c'est pas le but).

    Bon, on boit un coup maintenant ?

    Nicolas : t'es mon copain, tu me titilles mais c'est pas grave (je te titille aussi, mais on s'aime bien et surtout, on se respecte).

    C'est vrai qu'il y a des conversations non pas que j'ai pas envie d'avoir, mais qui me gonfle...

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...