vendredi 7 octobre 2005

Repos au bord du Mont Ventoux

Nicolas Sarkozy a montré que la migraine était vraiment un outil politique fabuleux... Tout le monde parle du "mal de tête" de Nicolas Sarkozy, le commente, voire même s'en moque. Hier soir, Dominique Villepin était sur France 2 (je ne l'ai pas vu), je ne sais même pas s'il a évoqué les maux de tête du numéro 2 du Gouvernement. Pourtant, humaimenement, je compatis avec Nicolas Sarkozy. Le mal de tête, lorsqu'il est violent et prive de toute initiative, est vraiment pénalisant.

Je pense à Nicolas Sarkozy, que je ne connais pas personnellement. Mais j'imagine bien que sa débauche d'effort, d'énergie et d'ambition (que l'on soit ou non d'accord), à laquelle s'ajoute ses problèmes familiaux et conjugaux, cela doit faire mal à tout homme. Que l'on soit un simple ingénieur gardois, ou que l'on soit Ministre de l'Intérieur de la République Française.

Pour ma part, je continue mon repos. D'aprés mon docteur, tout va mieux. Cela se met un peu en place dans mon crane, ce qui est une bonne nouvelle. Donc, lorsque je ne suis pas devant mon PC (ce qui m'est déconseillé, alors chut, ne le dites à personne), je vais me promener dehors. Comme ce début d'automne est radieux, c'est merveilleux. Et je promène, dans les vignes ci dessous, le chien du voisin. un merveilleux Labrador appelé Scott.

Et je peux voir, avec la clarté de ce soleil, le Mont Ventoux et les Dentelles de Montmirail, qui me souhaitent de vite revenir en forme. Je n'ai pas les ambitions ni le talent de Nicolas Sarkozy. De même que je n'ai pas ses soucis conjugaux. De ce point de vue là, je vais merveilleusement bien, merci. Mais je reviendrai bientot en pleine forme... Et comme le dit Nicolas Sarkozy :
"rassurez mes amis, je vais bien... et que mes ennemis s'inquiètent, je vais trés bien...".

Dans peu de temps, je pourrais le dire. J'irai trés trés bien...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...