mercredi 22 mai 2013

Eradiquer les blonds aux yeux bleus... (triste Front)

Grâce au Parisien Libéral, j’ai pris connaissance de propos purement hallucinant de Jean-Luc Mélenchon Qui ont assez peu été relayés. Et que je trouve d’un nauséabond assez incroyable.

« Jean-Luc Mélenchon, interrogé par Hit-Radio sur son enfance à Tanger, où il est né, déclare : "Je ne peux pas survivre quand il y a que des blonds aux yeux bleus… c’est au-delà de mes forces". Puis il narre son arrivée en Normandie, où il fut "horrifié" par une population d’alcooliques et d’arriérés : "La France des campagnes était extraordinairement arriérée par rapport au Maroc des villes". »

L’article d’Agoravox met en parallèle les propos de Mélenchon avec ceux de Le Pen père : « J’ai acheté une maison de campagne pour permettre à mes enfants qui habitaient le 15ème de voir des vaches au lieu de voir des Arabes ». Jean-Luc Mélenchon est en train de dépasser allègrement son triste modèle…
Je me souviens du scandale qu'avait provoqué cette phrase profondément idiote de Jean-Marie Le Pen...

D’ailleurs, en parlant de cette « haine des blonds aux yeux bleu », j’avais lu il y a peu cette histoire tout aussi hallucinante à Bollène. Où le Front de Gauche local avait hurlé contre la municipalité qui avait fait une campagne de publicité sur la ville en mettant en photo un enfant blond aux yeux bleus. Front de Gauche local qui avait simplement considéré que mettre un « blond aux yeux bleus » était « une honte pour leur ville ». Rien que ça…
Elle méritera un billet cette histoire vieille d’il y a un an… Sur laquelle, malheureusement, il n’a pas été fait beaucoup de publicité.

Nicolas avait écrit un billet à propos de ces militants du Parti de Gauche qui hurlait contre ceux qui tapaient à juste titre contre le Front de Gauche, plutôt que contre le Front National. Ils sont bien peu différents...

Quand on lit les déclarations du chef de file du PdG, et quand on se souvient de propos haineux de ses sbires, on peut vraiment soupirer… La Haine a décidément changé de Front… Et ce désagréable match est en train de tourner au triste avantage de ceux de gauche...

Après, il reste deux possibilités. Soit les militants du Parti de Gauche et de Front de Gauche débarquent leur tête de file, qui tient des propos haineux et profondément nauséabonds. Soit ils le soutiennent et le cautionnent. Dans les deux cas, cela sera leurs choix.
Mais qu'ils ne viennent plus donner de leçons de morale et d'humanisme. Qu'il ne parle plus de cette République qu'ils auront répudié. Et qu'ils ne parlent plus d'un Front dont ils sont les "jumeaux maléfiques", pour reprendre l'expression très juste d'une de mes copines de blog.

27 commentaires:

  1. Eh beh... Je ne lui présenterai pas ma blondinette de fille, qui a eu le mauvais goût antirépublicain d'avoir les cheveux dorés. Déjà nauséabonde, à même pas un an...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blandine,
      Je serai aussi, via mon bébé faucon, concerné par cette purge. Et vu que le papa a des antécédents gaulliste et libéral, ma famille y passera a leur goulag...

      Je suis en désaccord avec toi blandine sur un point : nous sommes républicain. Et nous sommes ce que nous sommes.

      Par contre Melenchon et ceux qui le soutiennent de manière zélés, je les considère moins que nous, et notre descendance avec qui Melenchon ne supporterait pas de vivre.

      Bah... Je crois que je ne supporterai pas de vivre dans un pays dirigé par ces gens là, aux valeurs aux aintipodes des miennes...

      Supprimer
    2. Euh, c'est EUX qui voient le républicanisme toujours à leur porte et non à la nôtre ! :p Donc nous sommes assez raccord, au final !

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme de 22:20, tu fais un sans faute dans tout ce que je déteste.

      - Tu ne comprends rien au billet mais tel le bon militant de base tu viens chier ta vérité.
      - Tu me fais dire des choses que je ne dis pas. Le bon vieux procès d'intention malhonnête de certains, en étant en plus menteur. Menteur sur ce que je dis. Ce que je ne supporte pas...
      - Tu viens me donner des leçons. Et, de fait, me casser les couilles. J'aime pas qu'on me casse les couilles.
      - Et j'aime encore moins quand c'est une personne qui est anonyme, dont je ne sais pas qui sait, qui vient me casser les couilles.

      Alors dans le sable tu vas retourner. Dans ton délire aussi.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. Anonyme,
      Et il insulte en plus cet abruti. Hop deux fois dehors (non mais)

      Supprimer
  3. Le Parisien Libéral ne doit pas devenir une référence : cet imbécile a fait chier tous les blogs de gauche pour espérer avoir leur soutien et s'est fait viré de partout tellement il faisait chier. Maintenant, il va faire du gringue à Corto... Il fait ce qu'il veut. Peu importe.

    Pour le reste, j'ai écouté l'interview de Méluche, je ne suis pas choqué et je ne vois pas le rapport avec les propos de Le Pen. Méluche n'a pas tenu de propos haineux et nauséabonds, il a dit qu'il préfère "un environnement diversifié". On peut ne pas être d'accord mais c'est quand même autre chose que de comparer des arabes à des vaches...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens ! J'étais mal luné ! J'annule et remplace mon commentaire par un billet.

      Supprimer
    2. Nicolas,
      "référence" est un bien grand mot. Mais je lis beaucoup de monde. Dont le Parisien des fois, qui m'a appris cette interview de Mélenchon que j'ai trouvé conne.

      Sinon il est très bien ton commentaire

      Supprimer
  4. Jamais j'aurais pu penser que Méluche que j'ai cotoyé des années, aurait pu tenir des propos pareils ! Quand je vous dis qu'il a viré fromage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lady,
      Il a changé. Mais je crois que la gauche de la gauche a changé.

      Supprimer
  5. Merde, étant moi aussi blond aux yeux bleus, je suis mal barré. Si on se teint en brun, ça compte ?

    RépondreSupprimer
  6. Consternant, c'est le mot qui me vient à l'esprit. Comment peut-on en arriver si bas? A trop vouloir pointer la paille dans l'oeil (borgne) du voisin, on en oublie la poutre dans le sien. Méluche a définitivement explosé en vol depuis un moment, à courir contre le FN, la gauche, pour récupérer toutes les voix qu'il peut. Ca ferait un joli parti, avec Poujade en président d'honneur.

    Pathétique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pecky,
      Oui, "pathétique" est un joli mot pour qualifier ce mouvement qui a franchi depuis belle lurette la ligne jaune.

      Supprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  8. Mauvaise foi,
    Ca me fait bien marrer de vous voir reprendre en cœur les éléments de langage du FN, comme quoi pour salir JLM, certains sont près à n'importe quoi :
    tout est dans le que, si vous voulez rester entre blonds, tans mieux pour vous, d'ailleurs c'est pas un peu le programme du même parti.
    Sinon la campagne des année 50-60, quand on connait un peu, désolé c'était arriéré et l'alcoolisme a cette époque était terrible...

    Sinon ma mère est blonde, j'ai le droit de rester même si je suis brun? Ah et ma famille est issue de la campagne
    sur ce tchao, continuer on vous aime....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yannick,
      Chic un donneur de leçon.
      Qui assume donc très bien les saloperies que peut dire son chef de file. Dont les éléments de langage sont en train d'être pire que ceux du FN.

      (mais qui maitrise assez mal les verbes à la deuxième personne du pluriel, c'est dommage).

      Supprimer
    2. Vous voulez vivre qu'entre blonds, oui ou non ? pas moi comme lui, si c'est une saloperie de vouloir vivre dans une société ou les gens ont des origines diverses, oua....

      JLM=raciste est un élément de langage du Front National , pas grave si vous voulez pas comprendre. Ni comprendre ce que le "que" inclus dans la phrase qu'il a prononcer, c'est juste pour que les gens réécoute l'extrait...
      En même temps c'est dur d'assumer de parler comme le FN.

      Ah humour, malgré ma dyslexie, je vois bien que donneur de leçon, il manque un s :) ...comme quoi

      Supprimer
    3. Yannick,
      La première question est aussi conne et raciste que si je vous demandais "et vous, vous ne voulez vivre qu'entre arabe ?" ou "et vous, vous ne voulez vivre qu'entre noir ?".

      En l’occurrence, c'est le Parti de Gauche, son Ducé, ses militants, qui parlent comme le FN. Et votre commentaire (bourré d'éléments de langage : il faudra passer récupérer la médaille du bon militant, elle est méritée)
      Et encore... C'est encore plus sournois. Et, je trouve, plus dangereux.

      Pour la leçon, n'ayez donc pas la prétention que m'en donner plusieurs... (restons humble).

      Supprimer
    4. Une question peut être raciste...
      Je te te répondrai, j'ai pas envi de vivre entouré que de noirs ou que d'arabes pas plus que j'ai envi d'être entouré que de blonds. Pourquoi vous avez du mal a répondre à ces questions, vous n'avez pas les mêmes réponses?
      J'en arrive, à conclure avec tristesse que s'inspirer de l'extrême droite (qui on ressorti cette vidéo en mars, votre source est incomplète) ne vous posse pas de soucis, ni surtout d'arrivez à la même conclusion : le racisme anti-blanc de Mélenchon ou mieux toujours +, on est plus raciste que le FN :)))
      Continuez à vous fantasmer héraut de la tolérance, continuer à parler, vous inspirez du FN, mais plutôt que de parle de proximité gémelaire (qui est un pléonasme, hop il fallait bien un s à leçon) certains devrait se pencher sur leur sur-moi.
      Sur ce, je me suis assez fait insulter mais c'est de ma faute je suis venu dans votre maison , tchao héros parfait du respect.

      Supprimer
    5. Yannick,
      Je me considère en héros de rien du tout. Par contre, j'estime que le parti que vous défendez est un danger.

      Je m'amuse d'ailleurs du seul argument avancé : "vous utilisez les mots du FN". Cette fascination pour ce parti est fascinante...
      En l'occurrence, c'est le chef de file du Front d'en face qui a employé des termes racistes. Avec visiblement le soutien zélé de bien de ses militants. Qui n,ont vu aucun problème des termes également abjects qui avaient été prononcés officiellement contre Moscovici (l'histoire du salopard...)

      Inspiration d'extrême droite ? C'est vrai que le Parti de Gauche et ses chefs s'en sont très inspirés...

      Tchao Yannick. Et merci d'avoir démontré par les faits que le FdG était fasciné par le FN, jusqu'à prendre son vocabulaire...

      Supprimer
  9. Falcon, votre billet est parfait!
    Notons aussi 2 choses. Des gens avec la haine au bord des lèvres reprochant aux mecs du FN d'être des gens haineux relève de la plus pure incohérence intellectuelle. faut être chtarbé, quand on a la haine dans le sang, pour reprocher à autrui d'avoir la haine.
    Le second point, et qui m'amuse beaucoup, c'est de voir le FDG critiquer le PS alors que leur idole, Mélenchon, a pu s'enrichir 20 ans durant dans la maison socialiste, sans jamais en avoir dénoncé un seul dysfonctionnement.

    Nous sommes face à des gens dont le peu de recul qu'ils ont sur eux-mêmes leur fait avoir des propos d'une telle incohérence qu'ils en arrivent à vous faire la leçon alors qu'ils sont intellectuellement bien moins cohérents qu'un électeur lambda.

    Le Front de gauche qui critique le FN, c'est tout simplement un sketch de piètre facture, qu'on retrouverait aisément sur Canal+ dans le Grand Journal.

    RépondreSupprimer
  10. Par son passage prolongé d'une vingtaine d'années au PS, Mélenchon s'est tiré une balle dans le pied, mais des esprits naïfs ne sauraient interpréter ce fait de manière objective. L'idolâtrie c'est bien, mais niveau cohérence intellectuelle, c'est pas encore ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hans, restons humble :)

      Mais oui, leur coté moralisateur est amusant. Ils critiquent ceux dont ils sont proches. Et n'assument pas cette proximité gémellaire.

      On a eu le cas du bon petit militant qui récite ses éléments de langages plus haut. Et qui ne se rend pas compte qu'il est encore plus raciste et intolérant que ceux qu'il prétend combattre.

      Enfin bon, ils sont amusants. (jusqu'à un certain point)

      Supprimer
    2. Que ces gens osent faire la morale, principe dont ils ignorent tout de la définition, relève de l'absurde.
      Ils ne sont pas plus moraux que vous et moi et se permettent de faire la leçon. Quelle escroquerie!
      De plus, les gens vraiment moraux, tournés vers leurs prochains, dans les actes et pas uniquement par la pensée, ne viendront jamais faire la morale aux autres.
      Mais non, à gauche on adore faire la morale aux autres! Il faut vraiment manquer d'instruction pour tenir les positions qu'ils tiennent. Je suis venu vous donner mon avis car les commentaires des donneurs de leçons ne finiront jamais de me faire réagir.

      Je ne dirai plus rien, néanmoins vous avez tout mon soutien.

      Supprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...